Le Sportnographe

Maurice Richard, Patrice Brisebois et Denis Coderre : même combat

Denis Coderre sent (que) la soupe est chaude. Shane Doan, le méchant attaquant du Canada le poursuit pour une somme de 250,000$ pour “les dommages qu’il a subis après la dénonciation publique de M. Coderre relativement aux propos racistes qu’aurait tenus Doan envers les arbitres francophones du match entre les Coyotes et le Canadien, le 13 décembre, à Montréal”. On se rappelle que le fier représentant de Team Équipe Canada aurait traité un arbitre de “fucking frenchmen”.

Mais le très athlétique Denis Coderre ne pourra vraisemblablement bientôt plus compter sur la caisse occulte ou le pot de vin pour se protéger contre les poursuites, alors que son parti s’enligne pour ne pas être réélu. De toute façon, un multimillionnaire, c’est difficile à acheter.

Le dodu Denis ne lâche toutefois pas prise. Il en va de l’honneur de sa nation (que son parti ne reconnaît pas) et le ministre va même jusqu’à se réclamer de Maurice Richard… et de Patrice Brisebois : “Le fait qu’on lui ait demandé de s’excuser, avant de le poursuivre, n’est pas sans lui rappelé la fameuse lettre d’excuse que devait signer Maurice Richard s’il voulait être autorisé à jouer à Chicago et la réaction de Patrice Brisebois qui avait dit : Assez, c’est assez. On doit se tenir debout.”

Malheureusement pour le Sportnographe, la carrière de Doan risque de s’étirer plus longuement que celle de Denis…

3 commentaires

Laisser un commentaire

Archives

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.