Le Sportnographe

Mats Sundin est un maudit

Ici, au Sportnographe, n’empêche. Quelle surprise nous attendait au coin de la rue alors que l’on se promenait candidement sur l’avenue de l’Espoir, sirotant tranquillement une excellente cervoise au jus de bonheur alors qu’en entrevue, Bob Gainey nous annonçait qu’il avait perdu espoir dans le dossier du grand Suède.

C’est effectivement une tournure absolument surprenante pour Canadien alors que vraiment, on croyait que c’était dans la poche pour l’embauche de Mats Sundin. Car après avoir consulté plusieurs personnes compétentes dans le domaine de la confiance personnelle et du positivisme non fondé, la grande majorité nous avaient confirmé qu’ils avaient confiance dans l’embauche de chose bine.

Mais le plus difficile dans toute cette histoire est certainement la problématique croisée de l’alignement. Nos prévisions de trios étant construites sur une structure extrêmement peu souple, il sera difficile d’envisager une nouvelle formation pour Canadien.

Après réunion extraordinaire, nous n’avons pu conclure qu’une seule chose, le premier trio composé de Tanguay-Sundin-Kostitsyn sera dorénavant composé de Tanguay et de Kostitsyn. Un trou béant au centre donc qui sera certainement le plus gros talon de Canadien cette saison.

10 commentaires

Laisser un commentaire

Archives

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.