Le Sportnographe
Mario Roy est obsédé

8 commentaires

Laisser un commentaire

  • Sérieux, à chaque fois que je lis ses Tweets ou ses chroniques sur le site internet du Journal de Montréal, je me dis que les Nordiques reviennent nécéssairement dans une semaine.

  • J’espère qu’à part d’être cynique, vous êtes assez intelligent pour comprendre que c’est une semaine critique. Inquiétez-vous pas, il ne twittera pas sur Glendale en juillet. Contrairement à vous sur le CH…

  • Mario devrait commencer à s’intéresser au cas du Colombus, gros club s’il en est un, et prochaine franchise en déroute…

    François Couture a raison, en juillet les journaleux de canadien se délecteront du jambon de 3e ronde sélectionné par la flanelle alors que Mario lui, tel un Normand Lester, arpentera les coulisses (et les poubelles) de la grosse Ligne en quête d’un scoop anodin qui pourrait donner espoir à tout un peuple en déroute…

    Crise sociale non! La société québécoise cherche ses nordiques: go Nordiques go! (mettons)

  • haha il semblerait que François Couture fasse lui aussi dans le «one track mind» (oeillères incluses) de l’arrivée du Phoenix à Québec, lui qui semble atteint des mêmes symptômes que le pauvre Mario!

    son blogue (ie. journal intime) en témoigne: http://francoiscouture.blogspot.ca/

    à sa défense, parce que franchement ya vivre dans un rêve et avoir l’espoir à fleur de peau (c’tu ça l’expression?!), le blogue est bin écrit et les textes s’appuient sur des faits valides et vérifiables!

    mais moi je préfère prendre pour le Tortonto!

  • Depuis quand ça existe ça le sportnographe??? Jamais entendu parlé, mais grâce a Mario Roy , je viens de découvrir que c’est mes impôt qui paie votre salaire . Et bien…!!!

  • Je me suis souvent ”obstiné” avec Mario Roy sur Twitter. Ce que je déplore, c’est qu’il a une légère tendance à la condescendance car il dément toute information n’étant pas publiée par Québécor. Si ça vient d’ailleurs, c’est mauvais. Il ramène tout aux Nordiques et c’est agaçant. Au lieu de regarder ce qui se passe à Glendale, il devrait plutôt dénoncer le gâchis monumental pour les finances publiques que sera l’amphithéâtre de Québec. Mais bon. Il essaie de passer pour un journaliste en disant qu’il a des sources. Sa haine a démentir les informations qui pourrait nuire au retour des Nordiques est tannante à la longue. Cependant, la moindre parcelle d’espoir est montée en épingle. Je crois qu’il essaie de se bâtir une crédibilité sur le retour des Nordiques, et c’est tannant. Lui et Mario Bédard de « J’ai ma place », même combat. Utiliser le potentiel retour des Nordiques pour avoir son 15 minutes de gloire…

Achetez le recueil de citations sportives Dans mon livre à moi!

Achetez le recueil de citations politique Le club des mal cités!

RSS Le club des mal cités

  • Jérôme Blanchet-Gravel, déçu du programme de subventions pour les entrepreneurs noirs
    Donc on nous parle de privilèges blancs constamment, mais on est en train de créer une forme de privilège noir dans un certain sens. C’est plate. L’article Jérôme Blanchet-Gravel, déçu du programme de subventions pour les entrepreneurs noirs est apparu en premier sur Le club des mal cités.
  • Jérôme Blanchet-Gravel, inquiet parce qu’un femme en décolleté s’est vue refuser l’accès au Musée d’Orsay
    Y’a peut-être effectivement une espèce d’islamisation des mentalités. L’article Jérôme Blanchet-Gravel, inquiet parce qu’un femme en décolleté s’est vue refuser l’accès au Musée d’Orsay est apparu en premier sur Le club des mal cités.
  • Mathieu Bock-Côté, inquiet à propos des manifestations
    Dans les fait, ont vit dans, y’a un signe d’américanisation mentale au Québec moi qui me frappe. On l’a vu au mois de juin si je peux me permettre quand on a vu des manifestations comme si on était en Alabama. L’article Mathieu Bock-Côté, inquiet à propos des manifestations est apparu en premier sur Le […]
  • Richard Martineau, logique
    Ça montre à quel point les antiracistes sont maintenant racistes. C’est-à-dire qu’ils jugent les gens selon la couleur de leur peau. L’article Richard Martineau, logique est apparu en premier sur Le club des mal cités.
  • Réal Béland, cinéphile
    – J’ai l’impression qu’on est pas dans la réalité. Tsé le film Footloose là, on dirait qu’on est dans ce film-là. C’est pas compliqué, c’est le film Footloose, la base, c’est deux jeunes qui se sont tué parce qu’ils sont sortis dans une sortie, d’une soirée dansante un peu arrosée pis ils se sont tué […]

Catégories

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.