Le Sportnographe
mario roberge

Mario Roberge, à propos du judo sur glace

– Écoutez, une bagarre au hockey, c’est comme une sorte de judo sur glace. Dans le fond là, le but de l’exercice, c’est pas d’assommer l’adversaire, c’est pas de l’envoyer au pays des merveilles, mais par contre, c’est de le corriger.
– Vous voulez pas le cogner et qu’il voit des étoiles, c’est sûr, c’est jamais ça?
– Ça peut être ça.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Infolettre

Flux Le club des mal cités

  • Vincent Guzzo, qui songe à se présenter à la chefferie du PLQ
    – Tu l’as eu l’appel, t’as répondu quoi? – J’ai dit écoute, je reviens de Miami, du spring break, pis on aura la chance de s’assir, de discuter pis de voir. – Ah, t’es ouvert!
  • Marc Tanguay, pas nécessairement tanné du 3e lien
    Ce qui est clair, c’est que ça prend un lien additionnel. D’abord transport collectif, auquel on pourrait analyser d’adjoindre du transport routier. Puis, tu as raison de ramener l’aspect de sécurité. Si on ne peut plus emprunter le pont Pierre Laporte, on est dans le gros trouble.
  • Marc Tanguay, tanné du 3e lien
    Troisième lien, c’est du gros n’importe quoi. On dépense tellement de temps, d’énergie, de salive, d’encre, de temps radio, de temps TV sur un projet fantôme qui n’existe même pas dans le budget, puis qui n’est pas justifié. […] Je suis tanné de parler du troisième lien, moi.
  • Rémy Trudel, sans inflation
    Le budget du ministre des finances, c’est un bon budget de banquier. Est-ce qu’il a manipulé les chiffres? Ben non. C’est de l’inflammation verbale de dire qu’il a manipulé les chiffres. Un peu d’inflammation.
  • Justin Trudeau, à propos de l’ingérence chinoise
    On a besoin d’assurer que les Canadiens sont rassurés que nos politiciens ne sont pas impactés par l’ingérence chinoise.

Catégories