Le Sportnographe
Manifeste pour un but global
Accueil » Chapeau Richard ! » Manifeste pour un but global

Manifeste pour un but global

L’ancien gauchiste que je suis a toujours trouvé que la principale force de la droite, en politique, est de savoir vers où elle s’en va, soit drette dans le mur. Pas à côté ni par-dessus, mais en plein d’dans. Comme le PQ, direz-vous ? Oui, à la différence que sur papier, il s’agit d’un parti de gauche. En échange, le principal défaut de la droite politique est de détester les cheveux longs et d’apprécier le café Tim Hortons. Comme Munger.

Donc, l’importance de savoir où c’est qu’on s’en va. Pas de se bisbiller, dirait Pat Burns, pas de se réunir en comité pour laver son équipement en famille, encore moins de se demander si ça prend en alternance un homme et une femme pour chanter l’hymne national au Centre Bell afin de respecter l’égalité homme-femme telle que définie dans le Nouveau contrat social pour l’égalité entre les femmes et les hommes rédigé en 2004 par un comité de femmes relevant du Conseil du statut de la femme du Québec. Non, savoir ousse qu’on s’en va.

Pis le « comment » , on s’en sacre. Oui. C’est comme le « pourquoi » dans le journalisme moderne. On veut connaître le qui, le quoi, le quand, le et le comment. Mais pas le pourquoi. Non, c’est fatiquant.

À la lumière des automatistes de 1948, Canadien doit donc adopter une approche intuitive expérimentale non représentative conduisant à un renouvellement en profondeur de son langage artistique. Et à partir de là, Kovalev pourra recommencer à scorer régulièrement dessus l’avantage de nombre.

Bref, comme l’aurait dit Paul-Émile Borduas s’il était encore vivant : peu importe comment, l’important c’est de se rendre. Quitte à fréquenter le monde interpol.

Rendez-vous à la Stanley tout le monde. La vraie saison commence maintenant.

On reconnecte un moment donné.

Note : Andrei Kostitsyn, Sergei Kostitsyn et Roman Hamrlik ont tous un K dans leur nom de famille. Je dis ça de même.

5 commentaires

Laisser un commentaire

S’abonner à l’infolettre

Recevez chaque semaine les nouvelles citations par courriel!

Achetez le recueil de citations sportives Dans mon livre à moi – Tome 2!

Achetez le recueil de citations sportives Dans mon livre à moi!

Achetez le recueil de citations politique Le club des mal cités!

RSS Le club des mal cités

  • Maxime Bernier, inquiet
    Les idéologies autoritaires sont de plus en plus influentes partout dans le monde, y compris ici au Canada. Sont-ils morts en 1944 seulement pour repousser de quelques décennies le triomphe de la tyrannie qu’ils combattaient? #jourj
  • Le bêtisier “La belle et la bête” du 8 mai 2021
  • Michel C. Auger, qui oublie le nom de son émission
    Bonjour, ici Michel C. Auger, c’est jeudi 22 avril, c’est Midi Impôt. Ben oui, j’ai fait le lapsus, Midi Impôt. Ça vous dit tu ce que j’attends de mon comptable bientôt?
  • Luc Ferrandez, interrompu par son fils
    – Voir les gens vivre dans les parcs, c’est normal et essentiel à la vie en communauté. – C’est tu un piano que j’entends en arrière? – Attends une minute. Henri, j’suis à la radio! Caliboire, j’y ai dit mille fois. – Eille, c’est tellement pas grave! – Attends une minute. Arrête immédiatement. – Non, […]
  • Yves Boisvert, qui ne serait pas un bon magicien
    Ça m’étonnerait qu’il ait pas un lapin dans sa manche ou un as quelque part dans son chapeau.

Catégories

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.