Le Sportnographe

Louis Leblanc rétrogradé dans la LNH

1741188433_1464805211001_vs-1464794108001

Louis Leblanc (et surtout sa madame), a fait les manchettes pendant le camp d’entraînement après avoir été renvoyé dans les mineures. C’est que Leblanc, l’ancien futur Guy Lafleur, poursuivait sur sa lancée de la saison dernière en étant plus ou moins bon lors d’un match hors-concours.

Après quelques matchs plutôt calmes, le voilà toutefois qui reprenait du poil de la bête chez les Bulldogs, récoltant plusieurs points en pas beaucoup de matchs. Enfin, nous disions-nous, peut-être que notre homme allait se réveiller, connaître une bonne saison et devenir le futur ancien Guy Lafleur l’an prochain.

Mais voilà que déjà, en raison des blessures, Leblanc est rappelé par le grand club où il jouera en compagnie de David Desharnais et de René Bourque, un trio avec juste des noms de joueurs québécois.

Est-ce vraiment aider Leblanc que de l’utiliser en compagnie de Desharnais, qui, en plus de tomber tout le temps, n’est plus capable de faire la seule chose qu’il savait faire: de belles passes? Est-ce une si bonne idée que de l’envoyer avec René Bourque, un grand dadais qui est juste bon à “driver” le net, mais qui ne “drive” jamais le net?

Tout ça ressemble plutôt à une rétrogradation pour le petit Louis. Le dernier clou dans le cercueil de sa carrière.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Infolettre

Flux Le club des mal cités

  • François-Philippe Champagne, à propos de la chefferie du PLQ
    – Certains vous voient prendre la tête du Parti Libéral du Québec, est-ce que ça vous intéresse? – Ben je vous dirais, écoutez, je le dis toujours, je pense que je fais un bon travail à Ottawa. Même ma mère est contente de ce que je fais, imaginez. Alors je vous dirais que ça prouve […]
  • Vincent Guzzo, à la défense de Pierre Fitzgibbon
    Quand moi comme homme d’affaire, je veux faire un projet, que je pense qu’il va faire rayonner le Québec. Pourquoi moi je peux pas appeler mon chum? […] Peut-être que moi j’apprends qu’il y a un besoin économique de quelque chose au Québec, ben j’amène ça. Vice-versa. Moi j’ai besoin d’une égévolation. Pourquoi moi je […]
  • Guillaume Dulude, à propos des féminicides
    Féminicide, ça s’apparente beaucoup à génocide. OK, un génocide, juste pour le rappeler, pour tout le monde, ce que c’est : c’est un groupe qui s’organise pour anéantir et exterminer un autre groupe. C’est une planification d’extermination. Alors on utilise “féminicide”, comme si les hommes se regroupent entre eux et font une planification similaire, c’est-à-dire […]
  • Pierre Fitzgibbon, à propos de la chasse aux faisans
    Ben, je trouve ça un peu ridicule. Je n’arrêterai pas de voir mes connaissances, je n’arrêterai pas de faire mes activités à cause du Journal de Montréal.
  • Pierre Poilievre, qui a une preuve que les armes sont destinées à la chasse
    Si on regarde la liste des armes en question. Y’a certaines qui ont le mot canard ou oiseau dans le nom, donc c’est vraiment des armes qui sont utilisées pour chasser les canards.

Catégories