Le Sportnographe

L’heure de la retraite pour Hamrlik

Photo : THE CANADIAN PRESS/Paul Chiasson

Ça nous a frappé hier en plein visage : Hal Gill, Roman Hamrlik et Jaroslav Spacek ne sont plus capables de suivre le rythme de la nouvelle ligne nationale. On a qu’à les voir à côté d’un jeune rempli d’explosion dans les patins, comme Tom Pyatt Sergeï Kostitsyn Benoît Pouliot (mettons) pour se rendre compte qu’ils sont passés date.

Or, ces gars-là ont tous 35 ans et plus, gagnent de l’argent comme de l’eau de roche, et sont les piliers de la brigade défensive de Canadien. Il ne reste donc plus de place pour les remplacer par des plus jeunes comme Paul Mara.

Considérant le rôle prépondérant qu’a joué Hamrlik dans la défaite d’hier, considérant le rôle prépondérant qu’a joué Spacek dans toutes les défaites de l’année, considérant la stupéfiante lenteur d’Hal Gill, le Sportnographe les implore de prendre leur retraite au plus sacrant, mettons, après la Coupe Stanley de Canadien, dans quelques jours.

Ce serait une belle occasion pour eux de partir dans la gloire, avec le sentiment du devoir accompli, et de laisser la place aux jeunes. Mais d’ici là, il faudra faire avec et concéder quelques victoires à l’adversaire comme ce fut le cas hier. Heureusement, les gros canons de Canadien comme Glen Metropolit et Travis Moen se lèveront, et on peut s’attendre à une victoire spectaculaire lors du match de demain.

Canadien en 7.

18 commentaires

Laisser un commentaire

  • Ma foi(e) Piquette, faites-vous affaires avec le photographe du Devoir dans le but d’avoir des images percutantes à nous dévoiler? Et en passant je dis: Agreed!

  • Sans vouloir remettre en question qu’Hamrlik, Spacek et Gil manquent atrocement de rapidité … Glen Metropolit et Paul Mara ne sont pas vraiment plus jeunes qu’eux… peut-être juste plus en forme…

  • Paul Mara… c’est un nom que j’avais franchement complètement oublié dans mon subconscient de fièvre partisane de Canadien (en effet je suis en train de repeinturer mon stock de chaises pliantes aux couleurs de la flanelle)

    Piquette vous avez vu juste: Vive la jeunesse et tant qu’à y être, militons pour que Tom Pyatt soit muté de sur le premier trio.

  • “ne sont plus capable”

    “Or, ces gars-là on tous 35 ans”

    Calaque, faudrait que je me parte un site un jour pour rire de vos fautes 😉

  • «Ce serait une belle occasion pour eux (Hamrlik, Spacek et Gill) de partir dans la gloire, avec le sentiment du devoir accompli, et de laisser la place aux jeunes.»

    Tout juste, car durant leur séjour à Montréal, ils ont tout de même fait de très bonnes choses. En plus, considérant que P.K. Subban aura eu, d’ici la saison prochaine, un an pour se développer, espérons que le départ imminent de Spacek, Hamrlik et Gill lui laissera une place dans l’alignement régulier. Pour ce qui est de Paul Mara, puisqu’il a été l’infirmerie pendant une bonne partie de l’année, les Canadiens devraient s’en départir avant le début de la saison prochaine.

  • Je trouve que Pieuvre Gill joue fringant comme un jeunôt de 33 ans…

    Pour ce qui est de Spacek et Hamrlik : y’en reste plus derrière que quand y’en restait plus en avant!

  • En tant que “dégroupeur” de mot professionnel, je peux expliquer pourquoi HAMRLIK est pas capable de suivre la parade. Ça fait plus de deux mois que j’ai trouvé et que je le dis au travail… Prenons d’abord le HAM, qui veut dire jambon. Ça peut paraître suffisant mais il y a plus, le R, c’est le reculon sur une voiture, moi ma voiture và plus vite dur le D que sur le R. J’ai chercher longtemps pour le LIK, En effet, HAMRLIK jouait dans sa jeunesse dans la Ligue Internationale K-way, une ligue où tu doit laisser les autres passer comme des coups-de-vent… Ça me semble assez convaincant, NON?

  • J’ai l’impression que je vais pouvoir utiliser mon expression favorite à la prochaine partie…

    Au revoir les poussinots…

    (est-ce qu’il y a des poussinettes dans l’équipe de Canadien?)

  • Roman Hamrlik est le seul responsable de la première défaite (en prolongation) et celle d’hier. Et puis, pour la deuxième, je suis certain que chercher, je trouverais.

  • C’est pas le match de samedi que les Canadiens auraient dû gagner, c’est celui contre les Hurricanes, comme ça on n’aurait pas rencontré Washington en commençant…

Archives

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.