Le Sportnographe
Les Rangers du Kitchener sont des tapettes
Accueil » Ben Fanelli » Les Rangers du Kitchener sont des tapettes

Les Rangers du Kitchener sont des tapettes

Crédit photo : AP Photo David Bebee

Crédit photo : AP Photo David Bebee

Bon, là on va se dire les vraies affaires ma gang de moumounes, ok ? On a tous vu les images du défenseur Ben Fanelli du Rangers de Kitchener se faire mettre en échec par Michael Liambas des Otters d’Erie. Pis là, tout le monde capote. C’est quoi l’affaire ?

Michael Liambas a tout simplement complété sa mise en échec. Vous auriez aimé qui fasse quoi ? Qu’il arrête pis qu’il laisse passer Fanelli ? Moi, quand je fais une chronique dans notre émission, ben je la termine. C’est une règle de base en radio.

Ah, mais Michael Liambas a frappé un gars qui avait la tête baissée, Paul. Heille, regardez-vous l’asphalte quand vous traversez la rue ? Si oui, ben faudrait pas vous surprendre de vous faire frapper par une Civic. Pis ça, on appellerait ça un accident si ça arriverait.

Ah, mais Michael Liambas a frappé un gars qu’on y voyait le numéro alors qu’y était su le bord de la bande. Rapport ? Quand vous faites votre jogging sur la piste cyclable su Rachel, le faites-vous de reculon ? Si oui, ça se pourrait qu’un vélo vous rentre d’ins côtes pis ça, on appellerait ça un accident si ça se produiserait.

Anyway, Benoît Brunet l’a dit : les traumatismes crâniens font partie de la game du hockey. Pis pour le reste, les arbitres sont là pour assurer le bon fonctionnement.

Ouais, mais Paul, le casque de Fanelli a explosé suite à l’impact de son cerveau contre la bande. Pis ? Les poursuites existent mon homme et si Fanelli est pas content de son sort, ben y’aura juste à poursuivre la compagnie qui a fabriqué son casque quand y sortira totalement de son semi-coma.

Et avez-vous vu ça en plusse, les joueurs du Kitchener pleuraient sa glace devant autant de virilité de la part Liambas. Heille, les gars, si vous êtes des tapettes, je vous conseille la ringuette.

Bon, Canadien joue à soir. J’espère qu’y vont gagner.

On reconnecte un moment donné.

68 commentaires

Laisser un commentaire

  • j’Espere que tu est pas sérieux avec ce texte parce-que sinon tu est la personne la plus stupide de la planete.

    P.S . PAUL MEILLEUR-AUCOIN = Don cherry

  • Ça a beau être de l’ironie, c’est quand même poche comme chronique. On ne sait toujours pas si le gars va réussir à s’en sortir sans séquelles importantes. La moindre des choses ça serait d’éviter de se servir de cet évènement pour faire de l’humour.

    Té rouillé mon Paul.

  • Même qu’il devrait y avoir des pénalités à ces gars-là qui se promènent la tête basse! J’ai d’ailleurs écrit à Benoit Brunet pour qu’il en parle entre deux savantes analyses. Il m’a du reste répond: “Chu d’accord ak ça”

    PS Est-ce qu’on pourrait avoir des vidéos des vieilles entrevues de Steve Duchesne?

  • Eh bien, plus sa change plus s’est pareil. Le hockey est le seul sport où l’on applaudit la violence. Il est temps que le peuple fasse la lecture des réglements de ce sport. Je comprends mieux pourquoi le billard, les quilles… sont plus populaire que le hockey. Le football est un sport de rudesse mais jamais qu’un tel geste sera toléré

  • Salut la gang,

    Je me permettrai de nous rappeler à tous la définition de l’ironie.

    L’ironie est une figure de style qui consiste à dire le contraire de ce que l’on pense.

    Par ailleurs, pour ceux qui ne seraient pas convaincus, il me semble pertinent d’ajouter que ce n’est pas parce qu’un geste comme ça est posé qu’il faut s’empêcher d’utiliser l’humour et la satire pour nourrir la réflexion à son sujet. C’est, en quelque sorte, la mission que s’est donnée le Sportnographe.

    Je vous aime.

  • bin si le pornographe est vraiment serieux ….il merite d’etre le one in a million qui pogne des probleme neurologique avec son shoot de tamiflu…pour voir si sa va etre plaisant de trainer la compagnie en cour ….stupid ass…c’Est beau fesser sur un gars a terre….

  • D’un cote, c’est drole dans le sens ou y’ a surement des gens qui penses dur comme fer ce que PMA dit. L’ironie, c’est ridiculiser le ridicule, et c’est ce qui est fait ici.

    Cependant, j’avoue que c’est un sujet qui nous touche tous et ce n’etait pas necessaire de faire de l’humour la dessus

  • ouin , j’arrive pas a croire que radio-canada puisse passe une chronique d’un bouffon comme ca. Un jeune de 12ans qui cherche l’attention j’aurais compris mais un chauve a moustache je comprend pas. Continue comme ca pis meme si tu travase la rue sens regarde a terre un jour une civic va te rentre dans. Chronique d’un future chomeur…

  • Ca vole pas haut. J’aurais aimé te voir manier l’ironie si ca avait été un de tes proches gisant dans son sang sur la glace. Rajoute a ca un titre homophobe et une tête d’abruti et tu as tout pour réussir une brillante carriere journalistique.

  • Bon sang, il n’etait pas serieux, revenez en…

    Personne se rejouit de ca, comme sus-mentionne.

    Le sujet est tres borderline, mais lachez les attaques misere….

  • non mais come on là! Si voous consultez le Sportnographe et que vous zMêtes fe-fans du Sportnographe pis que vous aimez le Sportnographe… ME SEMBLE QUE le minimum à savoir, c’est de comprendre les absurdités et l’ironie présents dedans leurs textes… sinon ben scusez là! vous avez encore des croutes à manger avant de bien comprendre ce qu’EST le Sportnographe…

    bravo po-pol! ça va générer des clics ça!!

  • Bon bon bon bon bon bon bon….

    Moi j’ai compris cette chronique comme étant une dérision de la violence dans le hockey. Paul meilleur-Aucoin ne ferait pas de mal à un bébé même si ce bébé lui appartenait.
    Lâchez le donc, vous aimeriez pas ça être comme lui!

  • L’ironie, c’est ce qui me fait rire le plus fort. Lorsqu’utilisé au bon endroit, c’est ma-gni-fique. On se sent tellement brillant lorsqu’on comprend que c’est pas vrai, que c’est le contraire, que c’est de l’ironie. C’est aussi bon qu’une tite frette après avoir chargé le frigo graisseux dans le truck. Je souhaite aux lecteurs ce genre de “rush” de bonheur.

    Par contre, l’ironie mal placée, c’est telllllement désagréable. C’est le cas ici. Je me suis senti brillant, mais c’était pas drôle. Mal fait. Mal écrit.

    T’as le talent pour faire le club, sors mieux au prochain shift.

  • Vous devriez comprendre qu’on ne peut faire des blagues sur des sujets délicats seulement si vous faites vous même partie de ce groupe. Ex.: des jokes de grosses avec Lise Dion, des jokes de Juif avec Borat ou n’importe quelle joke avec Jean-Marc Parent.

    Donc, un jour, si vous vous faites exploser la tête sur la bande, LÀ vous pourrez faire des blagues à ce propos.

  • Bien voyons donc !

    Y’a vraiment des écervelés qui ne saisissent pas l’ironie savoureuse et subtile de cette chronique… Vous êtes vrrrrraiment pas du niveau de cette délicieuse et sarcastique émission !

    J’en reviens juste pas !

  • Messieurs du Sportnographe,

    L’ironie ne doit pas être un bouclier (un biscuit, donc) que l’on porte pour se défendre de tout. Si le texte de M. Meilleur-Aucoin avait été juste, fin et bien tourné, tous auraient pu l’apprécier. Mais il ne l’est pas. Il est grossier, facile et, en apparence, botché. Il y a quelques années, votre site était sans prétention; c’est ce qui a fait votre charme, et il était normal d’y trouver des textes plutôt ordinaires (c’était même sympathique). Mais, il y a quelque temps, vous vous êtes mis à vous prendre au sérieux, et avec cette prétention venait l’obligation d’améliorer la qualité de vos textes, ce qui n’a pas été fait, malheureusement.

    Il est grand temps que vous réalisiez une chose: il n’y a qu’une personne dans votre groupe qui sait écrire, et qui maîtrise réellement l’ironie: Olivier Niquet, dit Piquette. Peut-être devriez-vous tous le laisser réviser vos textes.

    Un ancien fan du Sportnographe

  • Pas croyable… et dire que c’est NOS TAXES qui financent ce site! Vous devriez avoir honte, monsieur Meilleur-Aucoin (si c’est votre vrai nom)!

    Sur ce, je m’en retourne écouter Michel Villeneuve.

  • Aux vierges offensées,
    L’objet de l’ironie est le propos de quelques «zexperts» (Brunet, Cherry et j’en passe) ; l’incident n’en est que le motif. Prendre un exemple flagrant est, quant à moi, un excellent moyen de faire voir l’incohérence, et même le danger, d’une certaine façon de concevoir le hockey.

  • À lire les commentaires de toutes ces vierges offensées, je me rends compte que c’est pas parce qu’on sait lire qu’on sait lire.

    Une chance qu’y avait pas une photo de Mahomet avec ça en plus, on aurait été obligés de fermer Radio-Canada.

  • Mon Doudou !

    Les gens ne saisissent pas l’ironie ? Certainement. Mais ça ne va pas un peu plus loin également ? Le Québec et son sempiternel besoin de consensus… Nous sommes tellement habitués à réfléchir en gros conglomérat que nous n’arrivons plus à détecter l’humour fin dans un angle marginal d’observation de ce sujet.

    Chers hommes du Sportnographe, mes hommages et continuez sur votre lancée. Vous mettez du colorant alimentaire dans un univers un peu trop fade à mon goût.

  • Faites quelque chose d’original, de créatif, d’ironique et d’intelligent… et voilà ce qui arrive : du monde qui serait incapable même de comprendre ce qui est écrit sur une boîte de céréales, se permettent d’intervenir sur un texte, dont ils ne parviennent même pas à en comprendre le véritable sens.

    Navrant…

  • Jean-Phi: Qualifier ce texte d’«original, de créatif, d’ironique et d’intelligent»… Voilà de l’ironie bien maîtrisée (quoique sans doute involontaire).

  • Non seulement le sportnographe est une satire.
    Mais c’est pas aussi pire que le gars dans une ligne ouverte qui dit que Robert Gainey y’est pas capable de repêcher sa propre fille…

    On s’entend-tu pour dire que dans la vie y’a du monde comme Paul qui font de l’humour une chose plaisante du lundi au vendredi et que y’a des VRAIS tatas.

    Paul, chu a veille de te partir un groupe Facebook.

  • Il devrait y avoir un test de QI obligatoire pour accéder au Sportnographe. Paul Meilleur-Aucoin, vous êtes passé au bat, il en faut une fois de temps en temps qui transgressent quelques tabous pour que l’ironie puisse survivre (pas de la petite ironie de tapette là). Pour finir, même la yeule en sang pis avec une bonne comotion cérébrale, je suis sûr que je comprendrais que ce texte là est pas sérieux et suporte ma cause faque “vierge offensée” je pense que c’est le bon terme pour les malheureux outrés ci-haut.

  • À tous ceux qui croient que l’ironie ne sert qu’à divertir et à faire drôle : vous en êtes victime comme les autres.

    Félicitations pour ta chronique qui laisse tout à fait paraître ton sérieux vis-à-vis l’accident.

  • Je comprends pas comment les gens peuvent s’offusquer face a une chronique pareille. Franchement il faut faire preuve de discernement. Je pense que la mission du sportnographe c’est de désacraliser la bétise par diverses moyens,incluant l’ironie. Alors si les gens ne sont pas capable de voir ca alors je leur conseille d’aller ecouter tous les conneries proférées a longueur de journée par les nombreux journalistes sportifs qui souillent les ondes radiophoniques de psedo-nouvelles totalement futiles. Alors n’exagerer pas trop.

  • Et pour les «pas brillant» qui polluent le site du sportno de leurs commentaires vils. Je leur conseille d’aller ecouter «Solide comme le rock». Justement, cette semaine JC sort sa thèse sur les «délicieusetés moribondes». Ca c’est de votre calibre.

  • Moi j’appuie Paul ! C’est une satire voyons !!! Et je pense que Paul a pris un des meilleurs moyens (l’ironie) pour dénoncer la violence gratuite au hockey ! Seulement, il faut prendre le temps de comprendre et savourer les nuances du propos.

    Par ailleurs, je remarque que quelqu’un a écrit un comment le 5 novembre à 18h51 alors que nous sommes le 5 novembre à 18h00 environ !?! Votre site est donc équipé d’une machine à voyager dans le temps ??

  • Étant un visiteur régulier du Sportnographe depuis quelques années… C’est ma page d’accueil, donc je le visite chaque jour… Ce genre d’ironie est toujours présente dans les textes. Comme l’a dit un autre amateur plus haut, je crois que dans d’autres circonstances, ce texte aurait pu beaucoup mieux “passer”…

    Moi aussi je trouve que le sujet est encore un peu trop chaud pour y toucher… J’aurais apprécié d’avantage le texte sachant le “petit gars” sortis de l’hôpital.

    Aussi, la situation n’aide pas… Si ce texte avait été écris après l’incident de Patrice Bergeron il y a deux ans, il aurait mieux passé à mon avis car l’ironie aurait pu être plus facile à déceler… Un québécois, connus, on aurait vite su qu’en réalité vous étiez dernière le joueur et que déploriez ce genre d’incident… Cependant ici, c’est un jeune pas connu, qui joue pour un Club d’anglais, dans une ligue d’anglais, personne ne le connais et avec le titre plusieurs ont dûs ne pas voir l’ironie mais prendre tout au sérieux…

    En tout cas… ça amène du traffic, donc en quelques sortes… Si ça fait réagir, ça veut dire que le message passe un peu…

  • En résumé…. Je crois que le texte est déplacé pour le moment, mais la semaine prochaine je l’aurais sans doute trouvé plus intéressant… Mais la nouvelle est chaude, plus on parle tôt, plus sa réagit… Vous voulez augmenter le traffic sur votre site… c’est comprenable…

  • Pourrais-je vous demander comment va le petit gars??? Il est clair sur la photo jointe à l’article que vous êtes le soigneur de l’équipe… Vous nous aviez caché ça?

  • “Par ailleurs, je remarque que quelqu’un a écrit un comment le 5 novembre à 18h51 alors que nous sommes le 5 novembre à 18h00 environ !?! Votre site est donc équipé d’une machine à voyager dans le temps ??”

    ahh… piquette n’a reculé l’heure le weekend dernier… je le lui dis drès là!

  • Ouf, pas facile, hein ?

    Décidément Paul, vous avez actuellement la job la plus dure actuellement, après la Direction de l’ADQ et coach de Canadien… 😉

  • Je constate que je manipule aisément le “actuellement” dans mon précédent commentaire…

    My bad !

    Lâchez-pas mon Paul, moi aussi on vous aime ! 😉

  • Bon ben, il est temps que la sagesse et l’expérience mettre son grain de sel dans cette saga qui semble diviser les fans de sportnographe.

    Si ça prend un Sr pour régler le litige, donc Réal Sr lui-même se voit dans l’obligation d’intervenir.

    Tout d’abord, Paul Meilleur dans le coin a raison de mentionner que l’Ironie est de dire le contraire de que l’on pense. Je présume donc qu’il y a plusieurs personnes d’ironiques dans les réponses à ce texte.

    D’autre part, l’ironie, pour être efficace, doit être facilement comprise avec un soupçon de subtilité, de finesse et de dérision. Force nous est de constater que dans ce texte ironique ces ingrédients font défauts.

    Socrate simulait souvent l’ignorance en s’exprimant avec des interrogations naïves pour faire découvrir à ses interlocuteurs leur propre ignorance. Nous pouvons maintenant affirmer, sans se tromper que Meilleur dans le coin n’a rien d’un Socrate.

    Pour en finir une fois pour toute, l’ironie ne doit pas être à la solde la violence et de la méchanceté gratuite.

    Je terminerai donc avec cette phrase, qui est de mon cru bien sûr, que celui qui n’a jamais pêché lui lance la première pierre.

    Meilleur dans le coin, allez et ne pêcher plus……….

  • Meilleur-Aucoin à maintenant le record du plus de commentaires en saison régulière.

    Nous devrons inventer un trophé qui porte son nom et se dire en regardant son record:”Maudit qui était pas payé cher Meilleur-Aucoin dans ce temps là!”

  • Ouf! Excellente chronique, incisive, grinçante et qui frappe en plein dans le mille. Mais il paraît que l’ironie n’est plus très bien compris aujourd’hui au Québec. Candide n’a plus la cote.

  • Je t’aime bien Paul, mais en plus de trouver cette chronique en deça de ton niveau d’humour habituel, elle est en plus de très mauvais goût.

    Débat sur l’ironie, le deuxième degré ou autre… j’ai beau tenter de ne pas le prendre au sérieux, je la trouve toujours aussi déplaisante.

  • Bon, à voir tous les commentaires de gens qu’on a jamais vu passer un commentaire, j’ose croire que y’a du monde qui se sont mis à lire le Sportno. Tout d’abord ma gang de vierges offensées, si vous aviez pas remarqué que dans la chronique Mr Aucoin utilisait des “si j’aurais” juste pour démontrer qu’il parlait comme un gros cave de Hochelaga Maisonneuve, c’est que vous êtes des imbéciles. Et pour celui qui se sent offusqué que l’argent de ses taxes financent ce site et bien : je finance ton B-S donc ça me donne pas plus le droit de te dire que tu devrais te fermer la gueule. J’suis fâchée là. Si vous êtes incapables de supporter ce que vous lisez, allez lire le Journal de mourial, il contient de l’écrapou et il y a des textes sans profondeur dedans, c’est parfait pour vous autres. Je ne suis pas d’accord sur la censure, encore moins sur mon site préféré. Je vous répète que Canoé est là pour des gens comme vous.

  • Re-salut la gang,

    Pour cette chronique, j’ai simplement utilisé les arguments de Benoit Brunet et de Jean Perron sur la violence au hockey. Devant vos réactions, dois-je comprendre que vous souhaitez que le CRTC se penche sur leur cas et les empêche de parler parce qu’ils sont trop tatas dans tête ?

    Et puis, comme l’a bien remarqué Mme B, j’ai utilisé des “si j’aurais” tout le long de cette chronique pour accentuer l’ironie. T’sé, vous savez bien que je fais jamais de faute comme ça…

  • Il semblerait que bien des lecteurs du Sportnographe ne connaissent rien à l’ironie. Ils doivent penser que Jonathan Swift proposait vraiment aux Irlandais, victimes de la famine, de vendre leur enfants pour être cuisinés et mangés par les riches aristocrates dans « A Modest proposal » en 1729. Plus le sujet est horrible, plus l’ironie peut-être utile pour le dénoncer. D’ailleurs il ne faut surtout pas qu’ils écoutent des monologues d’Yvon Deschamps.

  • Moé en tout cas là là là ! Ça me choque là ah oui.. ! Maudit qui faut pas dire des choses pas fine de même, ça se fait parce que c’est pas gentil ! Paul Meilleur AuCoin est un méchant ! Bon… je me suis vidé le coeur, astheur moé j’va allé relire mon Journal de Montréal, après avoir été profité des spéciaux au Wal-Mart et écouté Dumont 360 que j’ai enregistré su mon VHS.

  • Moi je suis d’accord avec toi Paul, il est normal au hockey d’avoir les yeux qui saignent après une mise en échec bien finie!

    C’est dit!

  • Selon moi, c’est évident que cette chronique vise à dénoncer des idées que l’on entend réellement dans le milieu du hockey. La tactique utilisée est ici de les pousser à l’extrême afin de montrer l’étendu de leur ridicule. À ce niveau, je ne peux qu’approuver cette chronique car elle met en relief un problème criant du hockey. Au lieu de vous en prendre à PMA, attaquez-vous donc à ceux qu’il singe, ces zexperts qui pensent et disent ce genre de choses pour vrai,

Achetez le recueil de citations sportives Dans mon livre à moi!

Achetez le recueil de citations politique Le club des mal cités!

RSS Le club des mal cités

  • Luc Lavoie, à la défense des plus démunis
    Une administration municipale entre les mains de petits bourgeois hypocrites qui imposent leur idéologie loufoque et condescendante aux plus démunis de notre société. Je leur souhaite d‘en manger toute une l’an prochain. Vous pourrez compter sur moi pour continuer de dénoncer les agissements de cette petite gogauche caviar. L’article Luc Lavoie, à la défense des […]
  • Jeff Fillion, qui connaît Montréal
    Et je connais Montréal, ma grand-mère a resté là pendant des années et des années. Elle était au coin de Rachel et de Sherbrooke. Donc tsé, c’est un coin que je connais bien. L’article Jeff Fillion, qui connaît Montréal est apparu en premier sur Le club des mal cités.
  • Marie-Chantal Toupin, qui est allée au Cameroun
    – Quand y’aura un vaccin, si y’en a un, est-ce que tu vas te faire vacciner? – Jamais, jamais jamais jamais. L’histoire de la puce dans mon cellulaire. – Pourquoi? – Pourquoi? – Parce que écoute je me suis fait vacciner, moi j’allais chanter au Cameroun, j’allais bâtir une école pour les Camouneriens, pis j’ai […]
  • Frédéric Bastien, avec son épée laser
    Je vais vous faire une confidence: je suis un amateur des films de Star Wars. Pssh Pssh, avec des épées laser pis tout ça. Et je vais utiliser une analogie de Star Wars. La constitution, c’est la force. C’est l’arme la plus puissante de notre galaxie politique. L’article Frédéric Bastien, avec son épée laser est […]
  • Paul St-Pierre Plamondon, qui se défend d’avoir demandé un autographe
    – Si ton intention, c’est de faire des spectacles en 2021 et en même temps d’être chef du Parti québécois, comment vas-tu légiférer sur les agressions sexuelles et en même temps te permettre de faire des blagues sur ce sujet-là le soir dans le cadre d’un spectacle ? Comment conserver la crédibilité pis la cohérence? […]

Catégories

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.