Le Sportnographe
Les Rangers du Kitchener ne sont pas des tapettes
Accueil » Ben Fanelli » Les Rangers du Kitchener ne sont pas des tapettes

Les Rangers du Kitchener ne sont pas des tapettes

Photo : Enid News & Eagle
Photo : Enid News & Eagle

Ici, au Sportnographe, c’est comme la liberté. Chacun d’entre nous est un électron libre. Prenez l’espace, par exemple. Dans l’espace, y’a des affaires. Hé bien imaginez-vous donc que ces affaires là sont libres, mais comme des électrons.

Le meilleur exemple que nous puissions vous donner, autre que le fait que tout le monde a le droit de se promener en bobette s’il le veut, même si c’est pas vendredi, c’est le texte de Meilleur-Aucoin publié hier sur le placage violent bien mal accepté par Ben Fanelli.

Z’avez-vu hein? Ça a provoqué des discussions.

Surprenant? Non, car Meilleur-Aucoin est du genre à avoir l’opinion proche des dents. L’autre jour, il a même traité Piquette de “tu pus du t’sou d’bras”. Bien que ce soit vrai en pas pour rire, on ne lui a jamais dit à Piquette, par respect pour sa personne. Mais Meilleur il est comme ça. Il dit les choses que le monde disent pas.

Cela dit, revenons à nous électrons libres. Alors que Meilleur soit pour la violence, pour le sang, pour le danger, pour les bagarres, pour les pas fins, pour les accidents et pour les jambettes en haut des escaliers, Piquette et moi-même sommes pour les casques en ski alpin, pour les “mouth pièce” en patinage artistique, pour les bandes en cayouquechouque au hockey, pour les lunettes protectrices lors des cours de couture, pour les souliers à crampons dans les rues de Montréal, pour les lunettes fumées en regardant le soleil et pour les planchers de type “trampoline” pour être certain que personne se casse une hanche.

Que voulez-vous, on est comme ça au Sportnographe. Il y a deux camps.

La preuve? Le livre que Piquette et moi-même sommes entrain d’écrire sur le nouveau hockey. Fectivement, selon nous, le hockey devrait être joué de façon plus chorégraphié. Un peu comme une danse. Aucun contact, bien évidemment, de belles pirouettes, de belles arabesques à la Denis Savard, avec pas de slapshot, et sans bagarres. Et le tout, sans arbitres car tout se jouerait en harmonie pure et simple, dans le bonheur, tout le monde dans douche à fin sous la flûte de Yanni.

Évidemment, ce sont deux visions qui s’affrontent lors des réunions de notre groupe de simulations des gouverneurs de la Ligne Nationale alors que Piquette joue le rôle de Bob Gainey, Paul Meilleur de Brian Burke et moi-même les 28 autres.

Laquelle triomphera? Difficile à dire, mais comme dirait Gandhi, c’est pas parce qu’on est petit qu’on peut pas être grand. Une chose est certaine, les Rangers du Kitchener ne sont pas des tapettes, ce sont des artistes.

6 commentaires

Laisser un commentaire

  • des artistes à la Kovalev ou ben donc à la pas Kovalev?

    ps : c’est juste dur de concevoir que Po-Pol, mince comme une feuille avec pas de poil su’l coco en plus, soit pour du jeu tough et rough…

  • Il semblerait que bien des lecteurs du Sportnographe ne connaissent rien à l’ironie. Ils doivent penser que Jonathan Swift proposait vraiment aux Irlandais, victimes de la famine, de vendre leur enfants pour être cuisinés et mangés par les riches aristocrates dans « A Modest proposal » en 1729. Plus le sujet est horrible, plus l’ironie peut-être utile pour le dénoncer. D’ailleurs il ne faut surtout pas qu’ils écoutent des monologues d’Yvon Deschamps.

  • Mais la je vous cacherai pas que je suis un p’tit peu mélangé: Le Chasseur du bois de la Cuisinette est-il tapette ou pas? Vous connaissez la ligne (ou ligue selon le cas) de parti? Messemble que ça simplifierait la patente ici!
    Mes deux cennes

  • Hey hey hey woooow là!! Le hockey chorégraphié?? Déjà qu’il est parfois télégraphié comme dans le sens que les joueurs font des tirs avec avertissement au lieu d’avec pas, s’il fallait que ça soit chorégraphié, ça deviendrait du vrai ballet de tapettes du plateau.

  • Quand je pense que c’est nos impots qui subventionnenet des propos pas d’allure de de même j’ai juste le gout de déménager au…… Zimbabwe. Cherchez pas la mention ironique, y en a pas

Achetez le recueil de citations sportives Dans mon livre à moi!

Achetez le recueil de citations politique Le club des mal cités!

RSS Le club des mal cités

  • Maxime Bernier, en majuscule
    IL EST TEMPS D’ANNULER L’IGNOBLE EXTRÊME-GAUCHE VIOLENTE ET RACISTE! #CancelCulture L’article Maxime Bernier, en majuscule est apparu en premier sur Le club des mal cités.
  • Jérôme Blanchet-Gravel, déçu du programme de subventions pour les entrepreneurs noirs
    Donc on nous parle de privilèges blancs constamment, mais on est en train de créer une forme de privilège noir dans un certain sens. C’est plate. L’article Jérôme Blanchet-Gravel, déçu du programme de subventions pour les entrepreneurs noirs est apparu en premier sur Le club des mal cités.
  • Jérôme Blanchet-Gravel, inquiet parce qu’un femme en décolleté s’est vue refuser l’accès au Musée d’Orsay
    Y’a peut-être effectivement une espèce d’islamisation des mentalités. L’article Jérôme Blanchet-Gravel, inquiet parce qu’un femme en décolleté s’est vue refuser l’accès au Musée d’Orsay est apparu en premier sur Le club des mal cités.
  • Mathieu Bock-Côté, inquiet à propos des manifestations
    Dans les fait, ont vit dans, y’a un signe d’américanisation mentale au Québec moi qui me frappe. On l’a vu au mois de juin si je peux me permettre quand on a vu des manifestations comme si on était en Alabama. L’article Mathieu Bock-Côté, inquiet à propos des manifestations est apparu en premier sur Le […]
  • Richard Martineau, logique
    Ça montre à quel point les antiracistes sont maintenant racistes. C’est-à-dire qu’ils jugent les gens selon la couleur de leur peau. L’article Richard Martineau, logique est apparu en premier sur Le club des mal cités.

Catégories

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.