Le Sportnographe
Les grandes entrevues de Sportnographe Sports
Accueil » Chapeau Richard ! » Les grandes entrevues de Sportnographe Sports

Les grandes entrevues de Sportnographe Sports

L’avantage de faire un peu partie, mais presque pas, des vrais médias, c’est que ça donne accès à toutes sortes d’affaires. Parmi celles-ci, notons le café expresso provenant de machines brunes au sujet desquelles il est légitime de se demander combien ça fait de temps que l’eau est stagnante dedans le tuyau avant d’arriver dans votre tasse et aussi, les vedettes. Oui, ça donne accès aux vedettes.

Or, ce n’est qu’un début en ce qui nous concerne et nous vous demandons d’en convenir, mais bon, à la rencontre de Denis Coderre, on s’est souvenu de la phrase de Napoléon qui disait “On est toujours forcé de donner un sens au hasard”. C’est qu’en allant se chercher un de ces fameux cafés susmentionnés, ben nous l’avons croisé qui, d’un bon pas, s’en allait jaser crise politique avec un journaliste d’une télévision d’État dont nous préférons taire le nom, par souci d’objectivité.

À ce moment, Piquette et moi, carte de la FPJQ en portefeuille, songeâmes rapidement à quelques questions épistémologiques à poser à Denis qui, si vous ne le saviez pas, croit aux ovnis.

Finalement, nous laissâmes de côté cette idée de confronter son trip métaphysique avec les théories falsificationnistes de Karl Popper et préférâmes lui parler de Canadien.

Résultat : ça donne une entrevue de fond avec de l’opinion, peu de substance et de la censure. Oui madame, car à la question suivante : Monsieur Coderre, on vous appelle Capitaine Canada, doit-on conclure que vous êtes le Shane Doan de la politique ?, ben Denis a préféré ne presque pas répondre et nous demander de couper ça au montage. En toute honnêteté, on le comprend. Et nous, ça nous permet ainsi de se prendre pour Guy A.

Bref, un merci bien senti à Denis qui, en passant, a avoué connaître Sportnographe et s’intéresser particulièrement au Baron. Il lui a d’ailleurs souhaité bonne fête par l’entremise du site Facebook lors de son dernier anniversaire. Et c’est pas une joke.

On reconnecte un moment donné.

13 commentaires

Laisser un commentaire

S’abonner à l’infolettre

Recevez chaque semaine les nouvelles citations par courriel!

Achetez le recueil de citations sportives Dans mon livre à moi – Tome 2!

Achetez le recueil de citations sportives Dans mon livre à moi!

Achetez le recueil de citations politique Le club des mal cités!

RSS Le club des mal cités

  • Maxime Bernier, inquiet
    Les idéologies autoritaires sont de plus en plus influentes partout dans le monde, y compris ici au Canada. Sont-ils morts en 1944 seulement pour repousser de quelques décennies le triomphe de la tyrannie qu’ils combattaient? #jourj
  • Le bêtisier “La belle et la bête” du 8 mai 2021
  • Michel C. Auger, qui oublie le nom de son émission
    Bonjour, ici Michel C. Auger, c’est jeudi 22 avril, c’est Midi Impôt. Ben oui, j’ai fait le lapsus, Midi Impôt. Ça vous dit tu ce que j’attends de mon comptable bientôt?
  • Luc Ferrandez, interrompu par son fils
    – Voir les gens vivre dans les parcs, c’est normal et essentiel à la vie en communauté. – C’est tu un piano que j’entends en arrière? – Attends une minute. Henri, j’suis à la radio! Caliboire, j’y ai dit mille fois. – Eille, c’est tellement pas grave! – Attends une minute. Arrête immédiatement. – Non, […]
  • Yves Boisvert, qui ne serait pas un bon magicien
    Ça m’étonnerait qu’il ait pas un lapin dans sa manche ou un as quelque part dans son chapeau.

Catégories

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.