Le Sportnographe
Photo : cp Paul Chiasson

L’équipe B du hockey

Photo : cp Paul Chiasson

Chez Sportnographe, on part jamais sans nos meilleurs. La preuve? Bin on est toujours là, vous voyez bin. Même quand on est pas là, on l’est un peu quand même. C’est comme ça. Pas de vacances, pas de temps libre. Les hobbys, c’est pour les fillettes.

Mais c’pas tout le monde qui ont ce luxe et ce talent. Prenez Canadien par exemple. Privé de tout le monde, il a joué avec le reste. Et le reste a battu pas à peu près le Capitals hier grâce à 6 buts, 8 ailes. Tom Pyatt? Oui, Tom Pyatt. Desharnais? Oui, lui là. Ben Maxwell? Enfin… vous comprenez le principe. Des nobody.

Une petite équipe qui en bat une grande, c’est beau à voir. Mais une équipe de remplacement qui est meilleure que l’originale? Ça c’est rare.

Et il n’y a pas que Canadien qui semble être affecté par le syndrome de l’équipe B. Le magnifique univers du monde du sport médiatico-expert également. Alain Crête à la place de Pierre Houde à la description. Bob Hartley aux commentaires le matin à CKAC à la place de Jacques Demers. Michel Langevin qui anime l’Antichambre à la place du beau Stéphane. Jean-Charles Lajoie, le nouveau Jean Pagé à l’Attaque à 5. Vous dire, on dirait quasiment que c’t’un cercle vicieux. Dans tous les sens du terme.

Et comment s’en sort cette petite équipe B? Poser la question, c’est la poser.

8 commentaires

Laisser un commentaire

Archives

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.