Le Sportnographe

Le vice caché de Metropolit

Photo : THE CANADIAN PRESS/Adrian Wyld
Photo : THE CANADIAN PRESS/Adrian Wyld

On le voyait très gros, ce Metropolit avec ses pleins de points en pas si tant de matchs. Il était un peu le Rich Peverley de Canadien. On se demandait : “mais comment autant d’équipes ont-elles pu passer par-dessus ce joueur de talent qui obtient autant de points que Scott Gomez et qui a un si beau crâne rasé ?”.

Ça aura pris une vingtaine de matchs pour que la balloune ne se dégonfle. Glen Metropolit a un vice caché : il attrape des punalités au mauvais moment. Metropolit vient de coûter à Canadien trois précieux points. Et c’est pas comme si Canadien en avait de trop, des points.

Mais ce qu’il y a de plus frustrant, c’est que Metropolit aurait été une belle monnaie d’échange pour Robert Gainey. “Eille Holmgrem ? Tu veux pas Gomez ? J’en ai un autre pareil, mais qui coûte huit millions de moins. Metropolit qu’il s’appelle. Pis j’te donne Halak en bonus. Un choix de 3e ronde ? Marché conclu !”

Il faudra donc se contenter de Metropolit et Benoît Pouliot sur un quatrième trio en compagnie du choix de 5e ronde que le fin négociateur Gainey aura obtenu en retour d’Halak.

12 commentaires

Laisser un commentaire

  • Plus simplement, on poursuit les Flyers pour vice caché. On gagne et on obtient Giroux pis Van Helsing en compensation. Tout ça sans sacrifier Halak ! Qu’on shippe à Tampa Bay… pour Szszcszsura. Quand même, faut rester réaliste.

  • Question? Je viens seulement de temps en temps sur le spotnographe(bon…c’est pas vrai, je viens régulièrement sur mes heures de bureau!) et voulais savoir si “punalité” comme dans votre phrase M. Piquette: “il attrape des punalités au mauvais moment” est un jeu de mot que je ne comprends pas? Ou bien est-ce seulement un accrochage de doigts?

  • Je crois qu`’il est écoeuré de se faire traité de metrosexuel. Il a donc décidé de prouver qu’il pouvait être un matamore. Voila d’où vient son problème de punition.

    C’est domage, c’était un excellent joueur chez les Rafales.

  • Qui vous dit Monsieur Piquette que c`était Metropolit dans son chandail? Hein? Moi je dit dit qu c’était un genre de mercenaire payé en d’sour d`a table…hein..? Ou il Était Mark Messier depuis le mois de Novembre..ha HA ? La vous êtes fourrer….! Ca fait longtemps que j’ai pas vu d’annonce de chips moé ? Hein? Pis avez vous vu jouer Camaleiri comment qu’il est bon…?Hein? Faite moi pas acraire que Canadien arait le huitième meilleur buteur de toute la ligne nationale de hockey….Viarge ! Rouvrer vous les yeux ! Boutchriss….!

Infolettre

Flux Le club des mal cités

  • David Freiheit, à propos de la censure au Canada
    Tout ce qu’il fait maintenant, c’est pour justifier le censorship des voix indépendantes, des médias indépendants. Il veut créer une genre de Corée du Nord, de Chine, au Canada.
  • David Freiheit, à propos du fasciste woke Justin Trudeau
    – Quand le gouvernement travaille avec les médias, avec les grosses compagnies, c’est le fascisme au sens italien de Mussolini, pis c’est ce qu’on expérimente au Canada en ce moment. – C’est-à-dire l’entreprise privée et le public main dans la main pour mener un agenda bien précis, et dans le cas de Trudeau, c’est un […]
  • Mona Fortier, à propos du contrat jusqu’en 2100 de McKinsey
    Monsieur le président, il est important de corriger l’information qui est partagée en ce moment. Ce n’est pas un contrat, c’est plutôt un arrangement en matière d’approvisionnement.
  • Jérôme Blanchet-Gravel, à propos du nationalisme woke de Québecor
    Vous avez une espèce de nationalisme de puceau et de vieux garçons qui disent, nous on veut pas aucun immigrés, mais on fait pas d’enfants et on dirait pas qu’on veut plus d’enfants parce que ça va contre un discours féministe. Ça aussi c’est très woke quant à moi.[…]Cette espèce de volonté de créer un […]
  • François-Philippe Champagne, qui complimente Denis Coderre
    Merci de m’avoir invité. Et je veux dire, merci à Denis Coderre d’être Denis Coderre. Et souvent tsé de parler de choses controversées mais de façon qui rassemble les gens, donc moi je lève mon chapeau à celui qui est Denis Coderre.

Catégories