Le Sportnographe

Le V de Québec

Le V de Québec

Si le Sportnographe avait du temps en trop dans ses temps libres, il prendrait certainement le temps d’imaginer à quoi pourrait ressembler la composition de la future équipe poche de la vieille capitale.

Par exemple, qui en serait le premier capitaine suite à un repêchage d’expansion ? Jocelyn Thibault ?

Mais on n’a pas trop de temps libres ces temps-ci, alors concentrons-nous plutôt sur le nom de cette future équipe qui semble déjà coulé dans le béton : le V de Québec. V comme Liberté je crie ton nom, V comme Radio X, V comme dans Vraiment, c’est une très bonne idée, V comme dans le poste de tévé V.

“Voyons donc, vous êtes en train de virer su’l top, ma bande de Sportnographe !” qu’on vous entend crier sur les toits des maisons ?

Pas une seconde.

Premièrement, imaginez-vous à quel point ça serait facile de dessiner le nouveau chandail. Le logo est déjà trouvé : un gros V. Fallait y penser. La couleur : aucune équipe dans la grosse ligne n’est jaune pipi. Et en plus, ça va tellement bien à une équipe de Québec, le jaune. Comme dans l’expression : “t’es tu un jaune ?”

Et aussi, il nous semble que ça va bien sonner : Canadien a remporté ses 8 matchs contre les Jaunes c’t’année.

4 commentaires

Laisser un commentaire

  • “aucune équipe dans la grosse ligne n’est jaune pipi”
    Pourtant, il me semble que les prédateurs du Nashville on un chandail pas mal couleur urine.

  • Jr, té pas gentil pour la ville du maire de la baume et la Capital de la National. Je suis sûr que votre chroniqueur de succession doit la rire jaune celle-là.

  • J’ai parlé ce matin à Yvon. Il est très branché auprès des bonzes de la Ligne Nationale et du Maire de Québec. Celui-ci m’a appris que le Nashville Prédators déménagerait à Québec et qu’il porterait le nom du Labeaume de Québec. Il faut comprendre que maintenant plus rien de se fait à Québec sans l’assentiment du Maire. Un comité présidé par Régis s’était penché sur le nom à donner à l’équipe. Certains noms comme Les Festivals, les Survenants et les 400 e ont été suggérés, mais l’unanimité s’est faite sur celui du Labeaume de Québec.
    Mathias m’a appris que les gants et les chandails ont déjà été livrés au bureau du Maire. Le chandail est jaune Nashville Predators avec un lignage argenté pour démontrer la richesse de la ville et un brin de noir pour nous rappeler le Mouton noir.
    Renaud quant à lui m’a confirmé que le Labeaume signerait une première vedette soit Gelo Exposito.
    La Présidence du club serait assumée par Patrick Eroy et les entractes seraient animés par son père-chanteur et son fils Jaune-attend. Michel Bergeron serait nommé conseiller du Président et préfet de discipline.
    Le dossier du Labeaume avance donc à vitesse grand V mais le Maire pose ses conditions…

Infolettre

Flux Le club des mal cités

  • Jean-François Gosselin, à propos des femmes en politique
    Quand moi j’approche quelqu’un, je veux pas me faire dire non, donc j’y vais tranquillement. […] Pis aussi, quand on convoite, je te dirais c’est encore plus vrai lorsque c’est des candidates parce que de nature, les femmes sont peut-être moins attirées par la politique. Pis pour moi ç’a toujours été important aussi d’avoir des […]
  • Luc Ferrandez, insulté
    Ça m’insulte de voir du monde mettre leur manteau d’hiver en été. Christ, achetez vous des manteaux d’été !
  • François Legault, à propos d’un meurtrier tué par la police
    Je suis content qu’on soit débarrassé de cet individu-là. Il faut voir aussi ce qui est arrivé. Étant donné que c’est quelqu’un qui était déjà ciblé, pourquoi a-t-il été relâché?
  • Jérôme Blanchet-Gravel, dur-à-cuire
    Dernier grand débat de société: si vous vous sentez intimidé par une caissière de 16 ans au Ashton qui vous propose de lui laisser 20% de #pourboire sur une machine, c’est que vous n’avez jamais fréquenté de quartiers où on peut vous braquer pour 20$ avec une arme.
  • Éric Duhaime, rassembleur
    Quand j’entends des gens nous traiter d’égoïstes, ou d’édentés ou de complotistes parce qu’on veut offrir un avenir meilleur au Québec, ben je leur dit d’aller se faire foutre parce qu’ils ont rien compris.

Catégories