Le Sportnographe
sportnographe
Accueil » Alex Galchenyuk » Le Superbowl fait de l’ombre à Canadien (et c’est pas correct)

Le Superbowl fait de l’ombre à Canadien (et c’est pas correct)

qb012way-0a89e3077bfc35ee3bc00a6b100253616b30e2f2-s6-c10

Le sujet de l’heure depuis une semaine (c’est le sujet de la semaine, dans le fond) est sans contredit ce XLVIIe Superbowl qui aura lieu ce soir. Les émissions d’information nous parlent d’ailes de poulet, les émissions de cuisine nous parlent d’ailes de poulet, et Georges Laraque nous parle d’ailes de tofu.

Quelle place pour l’équipe de l’heure dans la Ligne Nationale avec tout ça? On en fait? Personne ne parle des ailes de poulet que Canadien nous a offert contre le Buffalo? Personne ne parle d’Alex Galchenyuk, une recrue 100 fois meilleure que Colin “douchebag” Kaepernick des 49ers.

Que dire de la petite fille avec un manteau de poil qui chantait les hymnes nationaux avant le match contre le Buffalo? Pourquoi mérite-t-elle moins d’attention que Beyoncé? Hein, pourquoi? Et la pub de Bell avec la minoune-c’est-ton-lift qu’on a vu 382748 fois, en quoi est-elle moins bonne que les pubs du Superbowl. Venez pas nous dire que la «gars-iète» de Molson Canadian, c’est pas du génie ça?

Le Journal de Montréal de ce matin nous offrait presque trois pages sur la NFL alors que Canadien n’en bénéficiait que de 18. C’est proprement scandaleux. Canadien mérite ses 21 pages quotidiennes.

1 commentaire

Laisser un commentaire

S’abonner à l’infolettre

Recevez chaque semaine les nouvelles citations par courriel!

Achetez le recueil de citations sportives Dans mon livre à moi – Tome 2!

Achetez le recueil de citations sportives Dans mon livre à moi!

Achetez le recueil de citations politique Le club des mal cités!

RSS Le club des mal cités

  • Lise Ravary, à propos du fils bisexuel de Superman
    On sent que ce virage de la société vers, comment dirais-je, une identité plus ouverte, moins stéréotypée si on peut dire, ben c’est un peu la mode du jour. Je dis pas ça méchamment là. Mais que c’est un peu un courant du jour et que si t’embarques pas là-dedans, t’es un méchant.
  • Richard Martineau, qui a une impression
    – C’est des symboles. Moi j’ai l’impression qu’à chaque fois, les wokes se font des high-fives, comme on dit, en disant: un hétérosexuel de moins! – Oui, exactement. C’est une logique en fait aujourd’hui de guerre culturelle.
  • Jonathan Trudeau, surpris que Superman combatte les inégalités
    On nous dit que dans cette série-là, Superman est un superhéros vraiment impliqué dans les causes d’injustes sociales, de dérèglement climatique, des réfugiés. Tsé, c’tu obligé que les superhéros… Tsé, c’est quoi, Superman va aller mettre des bacs à recyclage partout?
  • Mathieu Bock-Côté, à propos du fils bisexuel de Superman
    Il lutte pour, si j’ai bien compris, contre les changements climatiques, pour les réfugiés, en plus d’être très sensibles aux inégalités. Donc c’est Superwoke finalement. Qu’un superhéros soit hétéro, homo, bisexuel, homme, femme, noir, mauve, je m’en fiche complètement, et comme je disais, je m’en contre-saint-ciboirise absolument. Mais je me dis, ce dont je ne […]
  • Gilbert Thibodeau, candidat à la mairie de Montréal
    – Qu’allez-vous faire pour les personnes sans abris, sans domicile fixe, de Montréal? – Il est impossible de sortir les sans-abris de la rue. Quand on en sort un, c’est un succès. Deux c’est phénoménal. C’est un choix de vie. Pourquoi pas leur dire de s’installer sur un terrain précis, leur offrir de la terre, […]

Catégories

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.