Le Sportnographe
sportnographe
Accueil » Le Sportnographe quitte la radio

Le Sportnographe quitte la radio

Après plus de trois années de dur labeur et de gros fun, le Sportnographe quittera les ondes de la Première Chaîne de Radio-Canada à la fin du mois de juin. Nous espérons que vous avez eu autant de plaisir à nous écouter que nous en avons eu à faire l’émission. Les cotes d’écoute et votre assiduité sur le site et les réseaux sociaux nous laissent croire que ce fut le cas.

Au fil du temps, l’émission a tranquillement délaissé la parodie et la critique du monde du sport pour se concentrer sur les travers des médias en général, sur la désinformation et sur la montée récente des extrémistes de l’opinion, que nous avons regroupés sous le vocable de “jambons”.

Nous considérons maintenant avoir fait le tour du jardin et sommes prêts à relever de nouveaux défis, “comme qu’on dit”. C’est notre décision et nous remercions la Première Chaîne de la respecter. Restez à l’écoute pour connaître nos nouveaux projets…

Le Sportnographe continuera bien sûr d’exister dans sa vocation sportive sur les internets où il sévit depuis 2004. Paul, Réal et Yvan se promettent même d’y être beaucoup plus actifs. C’est qu’il reste beaucoup de choses à dire (et redire) sur Canadien.

Mais avant d’en arriver là, nous planifions terminer notre passage radiophonique en beauté avec deux émissions spéciales les 15 et 22 juin qui feront une rétrospective déjantée des plus grandes de nos pires réussites (mettons).

Nous tenons à remercier tous ceux avec qui nous avons collaboré tout au long de cette aventure et qui ont fait de cette émission un succès. En ordre chronologique, merci à Alexandre Provencher, Jean Dion, Pierre Trudel, Évelyne Charuest, Charles Plourde, Guillaume St-Onge, Philippe Roberge, Barbara-Judith Caron, Alex Courteau et Fred Savard. En plus de tous ceux qui ont participé volontairement ou involontairement à l’émission, Jacques Demers inclusivement.

Merci aussi à Radio-Canada d’avoir eu l’audace de laisser la chance à trois niaiseux de prendre possession des ondes avec une liberté qui n’est pas donnée à tous.

Enfin, merci à tous les auditeurs et internautes qui nous ont alimentés et inspirés au fil des émissions. C’est vous qui nous avez permis d’évoluer de cette façon. Continuez de nous suivre !

102 commentaires

Laisser un commentaire

  • Vous laisserez un grand vide dans ma radio le vendredi soir. Merci beaucoup pour le gros fun sale que j’ai pu avoir en vous écoutant.

    Andy Emond

  • Nooooon!!

    Je suis en deuil. Rien de moins.

    Je me sens soudainement replongé en 1989 quand Canadiens a perdu contre le Calgary moustachu. Même tristesse, même impuissance.

    Le Sportnographe est mort. Vive le Sportnographe!

  • Je suis très triste. Votre émission me faisait rire et me donnait la confiance que la vie n’était pas prise en otage par la jambonnitude. Les gars, vous avez un devoir : si vous partez, qui, mais QUI aura la tâche de rire d’Éric Duhaime en public ? Qui va relever systématiquement les jambonneries radiophoniques toutes plus grandes les unes que les autres ?

    Sérieusement, vous allez me manquer; vous me redonniez de l’espoir à chaque vendredi. N’empêche….merci beaucoup.

  • Cher Sportnographe,

    Tu nous as permis, à mon chum et à moi, de bien commencer le week-end pendant trois belles années. Et que dire des soirées de clavardage pendant les séries l’année dernière…

    Tes personnages colorés et ton humour grinçant me manqueront énormément!

    Merci et bonne continuation… 🙂

  • NOOOON!!! Que ferai-je de mon heure d’écoute assidue entre 19h et 20h? et quelle chronique-résumant-ma-pensée pourrai-je balancer au visage de mes jambons-locaux en leur disant que l’on parle d’eux à la radio?

    Vous créerai chez moi un grand vide… revenez vite avec d’autres projets.

  • Si vous saviez comme j’ai pue avoir du plaisir à vous écouter… Vous avez élevez une belle génération de “soldats de la jambonnerie” qui continuera à se batter contre … ben toute ça la…

    Merci bcp les boys, enfin vous alez pouvoir aller voir une game de Canadien au Centre Goeff Molson

  • Si vous saviez comme j’ai pue avoir du plaisir à vous écouter… Vous avez élevé une belle génération de “soldats de la jambonnerie” qui continuera à se batter contre … ben toute ça la…

    Merci bcp les boys, enfin vous alez pouvoir aller voir une game de Canadien au Centre Goeff Molson

  • Si vous saviez comme j’ai pue avoir du plaisir à vous écouter… Vous avez élevé une belle génération de “soldats de la jambonnerie” qui continuera à se batter contre … ben toute ça la…

    Merci bcp les boys, enfin vous alez pouvoir aller voir une game de Canadien au Centre Goeff Molson

  • Le seul moment où le sport m’a touchée… Triste, triste que vous quittiez… Bien que je sois de Québec, j’aimais la dénonciation des “jambons”.
    Allez, soyez heureux, vous m’avez donné tant de plaisir (oui! oui!).
    Merci!

  • Merci pour tout. J’écoutais votre heure en pod’casque et c’était à chaque fois un baume pour mes oreilles attaquées par les commentaires insipides des « jambons ». Grâce à vous je me calmais l’gros nerf.

    Longue vie à vous tous artisans Sportnos!

  • Merci messieurs pour ces 3 années de production radiophonique de grande qualité. Vous avez vraiment amené un vent de fraîcheur à l’antenne et je suis sûr que certains animateurs, journalistes et relationnistes applaudiront votre décision de quitter les ondes ;-). Paul, Réal et Yvan Merci !!

  • J’ai déjà décidé de réécouter toutes les émissions du Sportnographe depuis sa création, histoire de pas oublier.
    C’est marrant, hier, j’écoutais une balladodiffusion en allant au travail, pis j’ai ri tout le long, et j’me disais “heureusement qu’ils existent”. Et manitenant vous m’annoncez que vous existerez plus. C’est vraiment pas chouette pour mes longues marches en solitaire, les boys.

  • Come on les gars! On commençait juste à avoir du fun ! Je vais devoir chercher Radio-Vision sur la bande AM maintenant…;-)

  • Tristesse…

    1- Parce que vous étiez nécessaires pour souligner à grands traits la jambonnerie où qu’elle soit. Svp, reprenez ce créneau dans vos projets futurs, parce que sinon vous allez laisser un bien grand vide dans le paysage médiatique.

    2- Sur une note plus perso, votre ballado m’a accompagnée dans des moments pas faciles de ma vie. Vous m’avez fait rire alors que j’en avais bien besoin. Pour ça, je vous remercie du fond du coeur.

    Malgré tout, bonne chance pour la suite. Je vais continuer de vous suivre, c’est certain!

  • Merci pour tout votre travail, vraiment dommage que vous quittiez les ondes. Espérons que ça sera la bonne décision! Vous ferez sans doute partie de l’histoire des émissions sportives. On va s’ennuyer lors de la prochaine saison de Canadien (la saison de la 25ième) sans le clavardage en direct. Merci encore, bravo à toute l’équipe et bonne continuité!

    Le sportnographe n’est plus làààà…

  • :'(

    J’espère une suite, dans une autre incarnation.

    Pour rire de Duhaime, il restera quand même quelques groupes Contre le RLQ sur Facebook, mais mettons que ce n’est pas la même chose.

  • Merci pour tout!
    Oui, vous avez ponctué des semaines de fous rires.
    En souhaitant que vous ne nous priverez pas de vos cerveaux ni de cet humour que vous maîtrisez. Ce serait une perte de plus dans les émissions alternatives et ludiques qui nous permettent d’espérer sortir de cette période sombre.
    Hâte de vous entendre ou de vous voir!
    x

  • Décision personnelle ou guidée par les coupures Conservatrice ? nous ne le saurons probablement jamais.

    Mon émission en balado préférée disparaît et laissera un grand vide, car rien ne ressemble ni n’égale le sportnographe dans votre genre “humoristique”.

    J’ai l’impression que c’est la grande victoire du Jambon qui continuera à proliférer en onde et sur les internet tandis qu’il n’y aura plus personne pour mettre en lumière le ridicule de leurs propos…

    Bien hâte de vous suivre dans vos nouvelles aventures et espérance que vous suivrez encore les matchs de Canadien…

    Comme ils diraient à ChoiX : Good Job les gars !

  • Je vous remercie pour votre humour lucide et intelligent, pour vos satires délectables et vos critiques déjantées qui n’ont épargné personne – aucune discrimination – ! Je suis bien triste d’apprendre que vous quitter les ondes.

    En espérant vous retrouver dans des projets encore plus intéressant !

    GD.

  • Je vous remercie pour votre humour lucide et intelligent, pour vos satires délectables et vos critiques déjantées qui n’ont épargné personne – aucune discrimination – ! Je suis bien triste d’apprendre que vous quittez les ondes.

    En espérant vous retrouver dans des projets encore plus intéressant !

    GD.

  • À quand la compilation sur Disque et DVD ?
    Je possède nombreuse ballado-diffusion mais bref, ca serait tellement plus commode de vous avoir sur un disque.

    J’dis ca juste de même j’pense qu’on serait une ‘gagne’ a en vouloir. Ya des commentaire d’actualité dans vos show, mais il y a aussi des segments impérissables. Veillez à la conservation de vos impérités. Adoptez un souvenir…

    Je verse un dernière larme en soulignant un épisode au hasard, la course aquatique de ski-doo. «Enweye Simard t’es pas game !»

    j’y pense souvent et je ris.

  • Chere Trinité,

    Merci de de nous avoir fait réfléchir ( mettons) sur Canadien… mais je suis toujours avec Mes Sens… et en espérant que le clavardage dans le chapitre des match de Canadien sera de retour à quelque part…

    Une pensée pour Normand Leblond avec Ferme les Livres Sport….

    PS à quand Bonsoir Canadien sur le HD?…

  • Je vous remercie, messieurs, d’avoir animé cette émission innovante qui cadrait exactement avec le type d’humour que j’affectionne (ce qui était une première!). Vous m’avez fait passer pour un fou dans le métro ou au travail, mais ça en valait saprément le coup.

    Bonne chance pour vos projets futurs, et j’espère que vous ne serez pas tous des animateurs de quiz ( :p )!

  • Merci à tout ceux et celles ayant participé à l’aventure radio-fun-ique du Sportno, incluant Brenda et les 22 recherchistes. Du succès dans vos études. En espérant qu’il y a une vie après le Sportnographe. RIP.

  • Je suis triste mais j’ai adoré votre dernière saison. J’ai donc vraiment de vous retrouver dans vos nouveaux projets.

    Merci merci merci pour votre excellent boulot.

    Un auditeur plus que satisfait de ses taxes.

  • Merci pour votre humour mordant et intelligent (bon, ok, pas tout le temps!). Vous m’aurez gardé éveillé certains dimanches soirs alors que je pouffais de rire dans mon lit.

    J’ai hâte de voir à quoi vous allez maintenant consacré votre talent. Bon succès dans tous vos projets!

  • sniff!
    mais vous pouvez toujours revenir en arrière et nous faire des pod’casques dans le sous-sol de chez Paul comme dans l’temps!!
    j’vous z’aime fort… même si je ne le pitonne pos trop souvent…

  • Sage décision. Non pas que votre émission n’était plus excellente mais vous étiez beaucoup plus prompt à débattre à propos des jambons que des performances de Blunden à la droit de Plekanek. On va se dire les vraies affaires, vous avez négligé Canadien ces derniers temps.

    Un vide sera tout de même créé et j’ai bien confiance que vous pourrez le remplir. Mais faite vite avant qu’un jambon avec pas d’recherchiste vous pique votre case horaire. Il ne faudrait pas laisser la Première Chaîne se jambonniser sous prétexte de Libaaaartééééé. Restez sur vos gardes.

    J’ai bien hâte de vous entendre (voir?) à nouveau.

    Longue vie à Sportnographe.com.

    PS. SVP, ne passez chez Québecor, faudrait alors dire que le but d’Alain Côté était bon et que Réjean Tremblay mérite le Nobel de littérature.

  • Après avoir créer chez moi un lien de dépendance à votre émission dans les 3 dernières années, je me sens maintenant rejeté, tel un étudiant portant le carré vert… Je vous soupçonne de vouloir aller monnayer votre succès ailleurs, tel les membres de RBO, en laissant dans votre sillage un carnage de gens dépressifs d’une ampleur comparable aux dommages causés par la saison de Canadien…
    Snif…

  • C’est toujours dommage de voir une si belle aventure prendre fin (radiophoniquement parlant à tout le moins)… En comprenant que vous ayez envie de vous lancer dans de nouveaux projets – et je vous souhaite que vous y trouviez ce que vous recherchez – je suis vraiment triste à penser que je ne pourrai plus me régaler de votre satire et de votre humour mordant, de vos idées déjantées pour intervenir dans l’espace médiatique québécois souvent beaucoup trop “propre”, lorsqu’on se tient loin des (radio-) poubelles, il va sans dire!

    C’est l’émission en baladodiffusion qui m’accompagnait pour toutes sortes d’occasions (balades en char, longues marches, soirées avec des amis, etc.); bref, ce sera un grand vide que vous laisserez dans la vie de tous vos auditeurs. J’ai même presque envie de faire la grève des émissions de jambons sportifs en sachant que vous ne pourrez plus sévir. J’avais apprécié le tournant plus médiatique et j’espérais surtout, qu’en ces moments noirs de notre histoire collective, vous pourriez au moins continuer de démasquer les abrutis sur la place publique – et ailleurs que “sur les internets”!

    Je vous ai suivi avec assiduité et j’ai bon espoir que vous saurez nous revenir dans une forme qui nous ravira, même si aurez laissez la place toute belle aux Jambons de ce monde par votre départ.

    En vous félicitant et vous remerciant, je me demande maintenant ce qui passera “après les nouvelles!”…

    David

    P.S. J’espère au moins que vous essaierez un retour si jamais les Nordiques reviennent. Pouvez-vous imaginer la radio de Québec si jamais ça se produisait? Il me semble que ce serait bien que vous soyez là avec Shayne… Je me croise les doigts.

  • Malgré que j’aime bien votre humour, qui me rappelle un peu celui des Cyniques, j’apprécie que vous dégagiez ainsi des budgets pour Radio Canne, des budgets trop hypothéqués par le gros jambon des champs de pétrole avec sa perruque de Darth Vader et ses cons serviteurs.

  • Merci pour ces heures de fou rire. Mais je sais que nous vous retrouverons ailleurs, dans une forme ou une autre, et j’y serai. C’est sûr. Je m’ennuierai particulièrement de Normand Leblond chez Patins Sport à Laval…

  • Merci les gars!
    Et n’oubliez pas de remercier les gars de CHOI et du FM93, pour tout le bon matériel qu’ils vous ont donné !

  • Quelle mauvaise nouvelle. C’était presque la seule tribune populaire où on pouvait sentir des gens intelligents faire du divertissement, c’est extrêmement rare. À mort les jambons!

  • Quelle mauvaise nouvelle. C’était presque la seule tribune populaire où on pouvait écouter des gens intelligents faire du divertissement, c’est extrêmement rare. À mort les jambons!

  • J’aimerais seulement dire que cette émission fut du bonheur et du gros fun noir à écouter. J’écoute encore et encore les vieux épisodes. Sans blague, je doit en connait la moitié presque par cœur. Je vous souhaite bonne chance dans vos futurs projets et je serai toujours un Sportnographe peu importe le tmeps. Pour terminer : “Radio Jambon, Je cries ton nom partout!”

  • J’ai adoré votre émission. Ça faisait longtemps que nous n’avions pas eu l’occasion d’écouter une émission d’une aussi grande qualité. Cette critique bien huilée et souvent acerbe était intelligente, audacieuse.

    En France, ils ont le Canard enchaîné, ici nous avions le Sportnographe. Nous sommes maintenant orphelins, prisonniers de l’information jambon.

  • Radio-Canada, qui descend encore un peu dans mon estime… Les médias de masse ont perdu beaucoup de plumes ces dernières semaines…

    Est-ce qu’on peu souhaiter vous entendre sur d’autres ondes, comme celles de CIBL par exemple?

  • Je suis bien triste de cette nouvelle, vous êtes mon cadeau du vendredi, vous êtes drôle, vrai, intelligent! Vous serez très dur à remplacer…
    merci pour tout ces fou rire,
    Elvire Comtois

  • Merci pour la qualité et l’intelligence. Je vais m’ennuyer plus de M. Eudes que vous ne pouvez l’imaginer. Konstitisyon se papye, bayonèt se fè.

  • Nooooonnnnnn !!
    C’est un jour très triste pour la radio.
    Pour ma part, j’ai pris l’habitude d’écouter le podcast de l’émission sur le chemin du boulot à répétition à chaque semaine, en attendant le prochain avec impatience. Je connaissais la plupart des répliques par coeur !!
    Je devrais trouver autre combler autre chose pour combler ce très grand vide.

    Longue vie au sportnographe !

    Sébastien

  • Ça fonctionne pas, là.

    Avec vos émissions hebdomadaires, vous vous êtes rendus indispensables au débat dans notre Québec rouillé. À force de déranger et de décrasser, en mélangeant bleus poudres et cyniques, vous avez su créer un genre de Guêt des Actions et Mouvements Jambons et Bornés, ce qui donnait encore un espoir au Québec. En prenant le tremplin du sport, j’ai l’impression que votre ballade au pays de la satire politique aura fait marcher plus droit bien des gens. Sérieusement, les gars, vous voulez vraiment faire ça, ou ben c’est des pressions externes?

    Je comprend que toute bonne chose à une fin, mais le sportnographe, c’est pas vraiment une chose.

    Merci sincèrement,

    Bastarache

    ps. Il est pas trop tard pour changer d’idée hein.

  • Merci pour tous ces vendredi soirs.

    Et aussi pour les lundi matins, où l’écouteur à l’oreille j’éclatais d’un grand rire idiot dans la file autrement silencieuse du café…..

  • J’ai eu bien du plaisir à suivre le Sportnographe et à participer aux séances de clavardage. Ce n’est certes pas Charles Darwin qui s’opposerait à votre évolution vers quelque chose de nouveau ni les bouddhistes tibétains pour qui «la permanence, c’est l’impermanence».

    J’ai bien hâte de vous suivre sous votre nouvelle mouture, mais ne tardez pas trop… car je suis l’aîné de Jean Dion (c’est la vérité vraie).

    Je vais continuer de vous suivre sur les internets.

  • Je suis en deuil… vous faisiez littéralement partie de ma vie!. avez-vous pensé à la Shayne Nationzzzz? et aux 53 neveux et nièces de Jean-Étienne Eude? et aux résidents de Local Sport, à Laval?

    Come on, les gars… c’est une joke, right? ahahaha…..ah?

  • Messieurs, bravo et merci. Sans vous, je n’aurais jamais pu structurer et illustrer mes frustrations refoulées à propos de la couverture médiatique de Canadiens. Merci pour toutes ces heures de podcasts délicieuses que je savourais en promenant mon chien. Je vous souhaite toute la reconnaissance que vous méritez et un succès grandiose dans vos nouveaux projets. Ah oui, un dernier compliment pour la route; pour moi vous avez été l’équivalent radiophonique de ce que fût La Fin du Monde Est à 7h à la Télé de l’époque. Je vais m’ennuyer…

  • Les nordiques qui ne reviennent pas, le gouvernement concervateur toujours en place, radio X qui me dit encore et toujours que “Dany est sur que les nordiques reviennent a Québec”, Pat burns qui n’est toujours pas réssucité…… vous qui partez…..
    Sérieusement les boys….. sans blague……. vous allez TELLEMENT me manquer. Qui va pouvoir rire des cons… maintenant, ils ont le champs libre. Votre approche était unique et était essencielle…. Merci pour tout, mais vous allez me manquez

  • Triste nouvelle, mais je m’attends à une finale digne de mention. Une contribution de Pierre Trudel, une entrevue avec Jean-Charles… Laissez-nous avec un coup d’éclat!

  • Bravo et surtout merci pour ces moments d’intelligence baveuse. Le podcast du sportno était devenu un classique de mon samedi matin.

    Je propose d’aller finir ça en beauté chez Sportnographe-Sport. Sportnorgraphe-Sport: la place pour prendre une ptite frette en riant des jambons.

  • Je ne suis pas inquièt pour la suite des chose.

    Les jambons sont mort, VIVE les jambons!

    Spornotgrahe télé? Avec le visuel pour vos parodies de pub?

    Je rêve de voir l’ami Fred nous dire: En veux-tu une frette mon ESTI!

  • D’abord le 1430 AM et maintenant le sportno sur la SRC.

    Il faut à tout prix combattre ce complot contre la Perle des Antilles.

    Qu’adviendra-t-il de Gladys ?

    Je suis inquiet.

  • nooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooonnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnn

  • Qui va nous divertir intelligement? Eric Duhaime? Richard Martineau? Mario Dumont? qu’adviendra-t-il de vos 22 recherchistes? Les gauchistes du Plateau ont peur de travailler, c’est pour ça qu’il quitte la radio, comme le dirait LuLu BANDE DE PARESSEUX. Votre départ donne la victoire aux jambons qui se multiplient plus vite que les lapins par les temps qui courent.

    Merci pour ces beaux moments, au fait que va-t-il advenir de Jean Dion, déjà qu’il avait une chronique avec pas de titre et que la machine à papier du Devoir fonctionne mal.

    Merci les gars et la fille

  • Bon hé bien coud’onc, que pouvons-nous envisager maintenant. Les vendredis soirs seront bien tristes, tristesse en non reprise les dimanches soirs. Sans oublier le désoeuvrement qui m’attend les lundis matins dans mon ballado.

    Adieu Jean Étienne Eudes, adieu Shayne Gagnon, adieu Bruce Willis. Au revoir tout le monde, à bientôt j’espère, dans un autre univers. On se reconnect?

  • Quelle triste nouvelle!

    Chapeau, toutefois, à toute votre équipe pour avoir su viser si juste pendant toutes ces années et pour la qualité de ce que vous nous offriez à chaque semaine et qui, on s’en doute, a dû mobiliser des énergies considérables.

    Mon souhait le plus cher – outre vous réentendre dans vos projets futurs – serait que le Sportnographe ait ouvert la voie à d’autres qui reprendront le flambeau et nous permettrons de résister encore un peu à la jambonsphyxie!

    Cordialement,

    François L.

  • J’ai ressenti un grand bouleversement de la Force comme si des millions de voix avaient soudainement hurlé de terreur…et puis s’étaient éteintes aussitôt…comme si un drame terrible s’était produit…

  • C’est triste de vous perdre, mais on vous retrouvera ailleurs. Par contre où reverrons-nous Shane Gagnon et Jean-Étienne Eudes (mixé par Gladys), ces indispensables de la radio?

  • Bon continuation à vous tous du sportnographe. Les vendredis soir ne serons bien vide après le 22 juin. Merci pour ces 3 années de radio très divertissante, intelligente et percutante.

  • Vous quittez les ondes bientôt? quelle triste nouvelle! Je vous écoute depuis environ 3 mois. Je venait de découvrir une émission très drôle et tripative! c’est décevant! J’en parle à tout le monde
    autour de moi. Vous êtes des génies du rire et de la parodie! Félicitation à toute votre équipe!

  • Ouinnn, que dire? J’en ai pas manqué une avec la ballado. Merci de m’avoir fait découvrir toutes les conneries qui se disent à la radio poubelle de Québec, je n’aurais jamais imaginé… tant de jambons pour une si belle ville!

    LES FRÈRES GOYETTE…. Où peut-on se procurer votre dernier casque ?

  • Vraiment trop triste que la disparition du sportnographe surtout qu’il y avait une belle évolution et que vous vous renouvelliez sans cesse. Un dur sevrage va m’attendre.
    MERCI pour votre humour intelligent et à très bientôt j’espère.
    David

  • Bon débarras!
    C est pas le mandat de radio canada , toute façon Olivier Niquette as toujours ris de tout le monde

  • Je connaissait le sportnographe de nom et je pensais que vous parliez
    que de sport. Mais voilà que par hasard, il ya quelques mois, j’ai écouté
    votre émission au complet. Résulat: Je suis devenu un auditeur passionné du sportnographe (même si je n’aime pas le sport).
    Est-ce que vos émissions en téléchargement vont rester longtemps
    disponibles?

  • J’ai dû vider à cinq ou six reprises la mémoire de mon appareil mobile dans les derniers mois pour cause de ”trop de sportno”. J’ai écouté toutes vos émissions au moins une fois, et même en réécoute, je trouve des gemmes humoristiques… ou une inflexion de voix de Munger cocasse…ou un bruit de bouche de Piquette inédit. Merçi à toute l’équipe. Restez loin de l’enfer du mal les boys.

  • J’ai été un auditeur de durant les deux premières années. Venant de Québec, je suis en contact avec la radio d’opinion, la fameuse “radio-poubelle”. Je dois dire qu’avec votre virage de la dernière année, vous avez été ce que j’ai entendu de plus démagogique à la radio. (Oui oui, énormément plus que la radio que vous dénonciez) La déformation des faits et les demi-vérité étaient devenu votre lot hebdomadaire. Ce n’est pas surprenant, dans ce contexte, que radio-canada est mis fin à votre émission. Je crois que c’était tout à fait justifié. De mon côté, j’avais cessé de vous écouter en début d’année.

    Ceci dit, j’espère que vous reviendrez dans un format semblable à celui de vos premières années, auxquelles j’ai pris beaucoup de plaisir.

  • Nous sommes en Septembre, le temps passe vite!
    Je veux vous dire que vos 2 dernières émissions de Juin
    étaient géniales!!! Nous avons pas eu depuis longtemps
    au québec un groupe humoristique de qualité. Vous avez
    réussi. Mais votre nouvelle émission “La soirée est encore jeune”
    c’est décevant, pôvre, pôvre. Vous avez laissé une formule
    géniale et gagnante pour une émission “standard” de
    Radio-Canada. Décevant.

S’abonner à l’infolettre

Recevez chaque semaine les nouvelles citations par courriel!

Achetez le recueil de citations sportives Dans mon livre à moi – Tome 2!

Achetez le recueil de citations sportives Dans mon livre à moi!

Achetez le recueil de citations politique Le club des mal cités!

RSS Le club des mal cités

Catégories

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.