Le Sportnographe

16 commentaires

Laisser un commentaire

  • à la limite, c’est correct parce que, sauf erreur, le contenu des citations n’appartient pas au Sportnographe, mais pour le dernier gag, c’est clairement une adaptation de votre gag à vous et à ce compte-là, NRJ ou J-C Lajoie, ça rentre dans la même catégorie dans mon livre à moi (catégorie des pas citeux de source). Sauf que J-C Lajoie, je le trouve parfois amusant.

  • @Ian.Bin et @Alex D : ‘fectivement, mais Sportno écoute quand même les enrgistrements de long en large et ce, attentivement afin de nous choper le bout de la phrase qui va nous faire rire… tsé! c’est de la job ça la la!

  • C’est vraiment diffusé sur les ondes cette émission là? C’est qui ça Pierre-Yves Lord? Pas capable de faire une phrase complète, commentaires misogynes coudonc, serait-ce tu une station de Québec?

  • C’est sûr qu’ils vous copient : Québec copie toujours Montréal. La seule chose que Québec n’a pas réussi à copier sur Montréal, c’est de remporter une coupe Stanley.

  • C’était une belle ironie l’extrait de PY.

    Je trouvais ça drôle un gars qui trouve que c’est pas correct de «basher» sur une journaliste en «bashant» sur d’autres journalistes.

    Je trouvais ça ironique qu’on «bashe» à Montréal sur une émission de radio pis qu’à Québec on se serve du matériel qui est exposé sur son site pour faire rire. ( Parce que n’importe qui peut se défendre que le Sportnographe prend son matériel ailleurs pour en rire.) Aucun problème avec ça…

    Mais tu piques une joke… Tu piques une joke!?!…

    Joke qui n’a rien à voir avec ton propos. C’est pas Ron Fournier qui dit quelque chose de drôle là…

    Je sais que ça prend du bas quotient pis désolé mais de la crisse d’innocence pour faire ça, mais saint-étole d’arnold (dixit Rodger Brulotte)…

    C’est si difficile se demander qui ne mérite pas son micro…

  • Pis tant qu’a y être, remplacez-moi donc cette grossière faute par une de vos 22 recherchistes en train de perdre son temps avec nos taxes (ou d’écouter Jean-Charles, c’est selon): *s*’est excusé. 🙂

  • “Honte à moi. J’ai pris le ’s’ de soins et l’ai mis à « c’est ».”

    ok… pis yé rendu où le “c”? sur le chandail de Markov? de Cammalleri? de Gionta? hein? hein???

Commentaires récents

Archives

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.