Le Sportnographe
sportnographe
Accueil » Chapeau Richard ! » Le récit d’un voyage au coeur de Canadien (Part One)

Le récit d’un voyage au coeur de Canadien (Part One)

Toujours dans cette interminable quête du comment que ça se fait que le monde il aime autant Canadien, j’ai décidé récemment de me faire passer pour une grande personne avec un veston et des beaux souliers, afin d’aller amadouer les dessous de votre Bleu-Blanc. Laissez nous vous dire que ce sont pas des beaux dessous en dentelles, non monsieur le ministre.

Grâce aux talents tactiles de plusieurs personnes dont je ne peux citer le nom car ils perdraient leur travail au Journal de Montréal dans la section sport, par exemple, je me suis donc fait passer pour un journaleux de haute couture afin d’aller voir comment on tricote ça du beau rouge-bleu-blanc en spendex qui respire pas dans la manufacture même.

Oh oui, il est beau Canadien. Il est grand et il est magique comme on dit souvent dans un spectacle d’Alain Choquette. Car c’est en entrant dans “la place des journalistes”, où les ceux qui connaissent ça le sport se la coulent douce en attendant que Canadien commence à donner des coups de patins, que l’on aperçoit à quel point ce n’est pas pour rien que Bertrand Raymond il a sa photo à côté de celle d’Yvon Pedneault dans ce temple renommé : le Canadien, c’est pas pour n’importe qui. Canadien, c’est pour des personnes comme Pat Hickey par exemple, qui peuvent se permettre de jeter ses hot-dog pas finis par terre sans avoir peur d’avoir l’air colon.

Non mademoiselle. Dans cette antichambre de la vérité, là où le sérieux est pas mal plus sérieux qu’on pense, Canadien-vrai, c’est quelque chose.

Alors que les petits garçons sont dans le vestiaire à se préparer le patin, les grands journalistes de ce monde jasent sport comme on dit, en grignotant le hot-dog gratuit et le café à volonté accompagné de biscuits chocolat type graisseux. Un paradis.

(la suite dans pas trop longtemps…)

2 commentaires

Laisser un commentaire

S’abonner à l’infolettre

Recevez chaque semaine les nouvelles citations par courriel!

Achetez le recueil de citations sportives Dans mon livre à moi – Tome 2!

Achetez le recueil de citations sportives Dans mon livre à moi!

Achetez le recueil de citations politique Le club des mal cités!

RSS Le club des mal cités

  • Anne-France Goldwater, à propos de la Loi 96
    I think that our tax dollars should go more towards education than to creating a new form of — please don’t get mad at me, I’m a Jew and it’s a language that comes to mind right away — we don’t need a new Gestapo where we’re starting to fink on each other.
  • Le bêtisier « une semaine woke and roll » du 18 septembre 2021
    [youtube https://www.youtube.com/watch?v=F-j-qNjy84g?version=3&rel=1&showsearch=0&showinfo=1&iv_load_policy=1&fs=1&hl=fr-FR&autohide=2&wmode=transparent&w=770&h=434]
  • Alexandra Lavoie, à propos de Maxime Bernier et de Rebel News
    Y’a été diabolisé dans les médias mainstream. Mais quand les gens voient ça de l’extérieur, ils disent: mais pourquoi? Y’a sûrement une raison. La raison c’est qu’il dérange, pis quand ça dérange, ben c’est parce qu’il y a quelque chose qui est caché en arrière. Comme Rebel dérange. C’est parce qu’on amène peut-être une certaine […]
  • François Legault, comptable créatif
    Y’a un mois, exactement un mois, on avait 55 hospitalisations. Aujourd’hui, on en a 171. Donc cinq fois plus.
  • Gilles Proulx, qui tend la main
    Il parle de réconciliation, pourquoi est-ce qu’il parle pas des têtes carrées du Canada anglais et des animateurs des réseaux qui ont étudié les questions pour créer une provocation auprès du Québec et nous traiter de racistes. On parle de réconciliation, commençons donc par se réconcilier avec les blokes.

Catégories

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.