Le Sportnographe
Le pseudo réveil de Kovalev
Accueil » Chapeau Richard ! » Le pseudo réveil de Kovalev

Le pseudo réveil de Kovalev

Canadien a hier remporté une victoire importante, beaucoup plus que celles du début de la saison qui comptaient pourtant aussi pour deux points. Pour faire les séries, l’équipe de Robert Gainey devra soit faire au moins un point au cours des deux prochaines rencontres, soit espérer une défaite d’Atlanta dans un des trois matchs qui lui reste à disputer. Ici au Sportnographe, on annonce depuis deux mois que Canadien est assuré d’une place en série, mais juste pour contredire les exaltés journalistes qui sabrent déjà la Molson Ex, nous ferons aujourd’hui un appel à slaquer un peu la poulie. De la manière dont le tricolore tricote ces deux derniers matchs, on ne peut absolument pas garantir que l’équipe arrachera un point au Buffalo ou au New Jersey. Il serait peut-être mieux de miser sur le Atlanta.

D’autre part, il faut quand même noter qu’au cours du long match contre le Boston (l’équipe du Sportno s’est rendu compte à mi-chemin de la troisième période qu’elle était en fait la deuxième période), le grand Koko en a mis deux derrière Tim Thomas. On ne peut parler dans son cas de “réveil”, puisqu’au visionnement des dix-huit reprises de son premier but, on a du mal à croire qu’il s’est vraiment rendu compte qu’il avait marqué. On y voit le russe tranquillement ouvrir la porte du banc des joueurs, faire deux ou trois grandes enjambées, saluer quelqu’un dans les gradins, recevoir la rondelle sur la palette, effectuer nonchalamment un lancer dans le filet, faire demi-tour et retourner au banc.

Heureusement qu’en troisième, Kovalev en a dirigé une en plein coeur du coin supérieur, sinon Canadien aurait pu ne pas gagner, et/ou l’équipe du Sportnographe aurait pu changer de poste pour écouter les 100 meilleurs moments de la téléréalité française. Néammoins, la flanalette se réveille aujourd’hui avec quatre marqueurs de 20 buts et un Zednik qui commence à reprendre du poil de la bête. On se demande s’il ne serait pas possible d’échanger ces quatre marqueurs de 20 buts contre deux de 40 au cours de l’été ? S’il vous plaît.

3 commentaires

Laisser un commentaire

  • Cette remarque mériterait un emplacement de choix dans un éventuel recueil de jeux de mots boiteux… je tente de me convaincre que la seule raison expliquant sa présence dans les commentaires est une gageure dont l’enjeu est une grosse 50 tablette.

Achetez le recueil de citations sportives Dans mon livre à moi!

Achetez le recueil de citations politique Le club des mal cités!

RSS Le club des mal cités

  • Stéphan Dupont, à propos des juifs hassidiques
    – Mais c’est quoi ça? C’est un genre de fan club de l’acide? – Non non, c’est des juifs hassidiques, qui font une fête quelconque. – Ok, ç’a pas rapport avec l’acide? – Non non. – C’est religieux. – Ok, c’est une sorte, ok. – Des fois c’est proche. – Comment qu’il s’appelle leur Jésus […]
  • Gilles Proulx, rassurant
    Encore une fois,  ils savent fort bien qu’au Québec, y’ont affaire à une nation d’eunuqes, de bonasses. […] Depuis quand qu’un peuple bonasse peut être raciste? Un peuple conquis sur lequel on pile sur les pieds régulièrement, sans qu’il ne réagisse peut être raciste? L’article Gilles Proulx, rassurant est apparu en premier sur Le club […]
  • Jérôme Blanchet-Gravel, qui n’y va pas trop fort
    – Le multiculturalisme, c’est pas le métissage hein. C’est une forme de contre-apartheid. Tsé, c’est un peu la logique, c’est un peu ça la logique des réserves. Le multiculturalisme, c’est un peu des poches, des communautés culturelles qui restent seulement séparées et qui se mêlent pas beaucoup. – C’est ça. L’élévation d’un modèle en silo. […]
  • Lise Ravary, à propos du racisme systémique
    – À Montréal en tout cas, tu lis tous les éditoriaux, si t’admets pas qu’il y a du racisme systémique, tu peux rien faire. C’est la base de tout. – C’est pire, c’est pire qu’être raciste. – C’est ça. L’article Lise Ravary, à propos du racisme systémique est apparu en premier sur Le club des […]
  • Mathieu Bock-Côté, non-croyant
    – Moi comme je dis, la théorie du racisme systémique, c’est comme le bon Dieu. – Comme le bon Dieu? Voyons donc. – Laisse moi finir. Ceux qui la voient voient des manifestations partout, des preuves partout. Est-ce qu’il y a du racisme au Québec? Oui. Il doit être dénoncé sans nuance. Est-ce qu’il y […]

Catégories

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.