Le Sportnographe
Le nègre littéraire de Georges Laraque

8 commentaires

Laisser un commentaire

  • Selon l’Office québécois de la langue française : Le terme nègre est utilisé depuis 1757 en français. Aujourd’hui, on observe dans l’usage certaines réticences à l’employer en raison de sa très forte connotation. Il est alors utile de pouvoir utiliser des termes plus neutres comme auteur à gages, écrivain à gages et prête-plume, même s’ils sont d’un usage moins fréquent.

    Donc, Jean Perron est correct. écrivain fantôme n’est pas employé en français..,du moins pas dans ce sens

    • Oui il a raison. Mais pourquoi insiste-t-il comme ça? Il peut très bien dire “nègre” dans ce contexte sans être obligé d’insister sur le rapport avec la couleur de la peau de Laraque. Ou est-il convaincu que tous les fans du CH sont des épais sans vocabulaires comme lui?

      Pour moi ça faisait longtemps qu’il voulait faire cette joke là! On voit que le gars y a pensé… un noir qui a un nègre, c’est une combinaison qui doit le faire marrer tout seul chez lui, comme mon mononcle aussi.

      On remercie aussi tout ceux qui nous donne la définition du mot nègre. Sans vous, qu’est-ce qu’on ferait je vous le demande.

      Pis Jean-Charles qui a découvert le terme en regardant le film “The Ghost Writer”. Il connaissait déjà le terme “plagiat”, voilà qu’il y ajoute “nègre”; on en fera un vrai écrivain un jour ah ah ah.

  • En fait l’expression est pas mal dépassée. Une allégorie sur les esclaves… Sur le site on précise: ”Le terme nègre est utilisé depuis 1757 en français. Aujourd’hui, on observe dans l’usage certaines réticences à l’employer en raison de sa très forte connotation. Il est alors utile de pouvoir utiliser des termes plus neutres comme auteur à gages, écrivain à gages et prête-plume, même s’ils sont d’un usage moins fréquent. ”

  • Un célèbre esclavagiste littéraire était en partie haïtien lui aussi: Alexandre Dumas père, dont on adore ses Trois Mousquetaires et son Comte de Monte Cristo, même s’ils ont été largement écrit par un jambon fumé parisien du nom d’Auguste Maquet dont personne n’a jamais entendu parler.

S’abonner à l’infolettre

Recevez chaque semaine les nouvelles citations par courriel!

Achetez le recueil de citations sportives Dans mon livre à moi – Tome 2!

Achetez le recueil de citations sportives Dans mon livre à moi!

Achetez le recueil de citations politique Le club des mal cités!

RSS Le club des mal cités

  • Maxime Bernier, inquiet
    Les idéologies autoritaires sont de plus en plus influentes partout dans le monde, y compris ici au Canada. Sont-ils morts en 1944 seulement pour repousser de quelques décennies le triomphe de la tyrannie qu’ils combattaient? #jourj
  • Gilles Proulx, à propos des gens de Québec
    Mais quand tu vois à Québec Éric Duhaime. Un gars qui a changé 25 fois d’idée et qui démontre que les Québécois de la vieille capitale sont globalement des inférieurs. Eille, le complotiste, on va se ranger derrière le complotiste à Éric Duhaime. Y’a toujours eu des hurluberlus à Québec pour vraiment attirer une foule. […]
  • Le bêtisier “La belle et la bête” du 8 mai 2021
  • Michel C. Auger, qui oublie le nom de son émission
    Bonjour, ici Michel C. Auger, c’est jeudi 22 avril, c’est Midi Impôt. Ben oui, j’ai fait le lapsus, Midi Impôt. Ça vous dit tu ce que j’attends de mon comptable bientôt?
  • Luc Ferrandez, interrompu par son fils
    – Voir les gens vivre dans les parcs, c’est normal et essentiel à la vie en communauté. – C’est tu un piano que j’entends en arrière? – Attends une minute. Henri, j’suis à la radio! Caliboire, j’y ai dit mille fois. – Eille, c’est tellement pas grave! – Attends une minute. Arrête immédiatement. – Non, […]

Catégories

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.