Le Sportnographe

Le Boston mystifié par Normand Dupont

Que voulez-vous, avec pas de Canadien, il faut savoir se divertir autrement, et ce n’est pas NBA 2007 qui y parviendra. Heureusement, le Réseau des Sports (qui est comme une radio qui ne parle que de sport, mais à la télévision) nous a préparé une belle programmation alternative qui commençait sur un bon pied avec la présentation de la joute entre Canadien ancien et Boston ancien.

Ça nous aura entre autres permis de découvrir un jeune espoir des anciens, Normand Dupont, qui en a mis trois dedans, mystifiant le gardien du Boston de ses tirs précis. Le pauvre Dupont n’a pas fait long feu chez Canadien dans la vraie vie (35 parties). C’est qu’il était trop petit. Mais quel manieur de bâton !

Tiens, ça fait penser à Daniel Brière… mais on y reviendra, faudrait pas tout dire en même temps le peu que nous avons à dire.

Nous nous sommes aussi pris à rêver à un potentiel match des anciens où évolueraient Kovalev, Dagenais et Gilbert Dionne. N’est-ce pas que ça ferait un beau troisième trio ? Ce qui fait le charme de ses matchs de retraités, ce n’est pas seulement de pouvoir redire « Donal Daudette », c’est surtout l’animation, particulièrement celle de Jacques Demers. On apprenait aujourd’hui que Don Cherry avait été extradé aux États-Unis d’Amérique pour y commenter des matchs. En ce sens, on ne peut que remercier RDS du choix judicieux d’avoir conservé Jacques Demers pour la description des rencontres pas rapport. Sans lui, il eût fallu écouter Relevez le défi, ou quelque chose comme ça.

Sinon, le réseau de télé à l’acronyme que tous croient nécessaire d’accrosticher diffusait par la suite le match de hockey féminin entre les USA et nos petites filles bien de chez nous. L’équipe tactique du Sportnographe n’a pas osé s’aventurer dans l’écoute de cette partie, mais a tout de même constaté que Danielle Sauvegeau, peut-être parce qu’il s’agit de hockey féminin, a une certaine tendance à féminiser les déterminants des mots masculins, genre, « une échange ».

De toute façon, prochain rendez-vous : le match de basket de vedettes semi-connues à fausse mobilité réduite et/ou les courses de motoneige sur l’eau.

1 commentaire

Laisser un commentaire

  • Depuis l’exclusion de Canadien du détail, passablement de gens se sentent minables. Considérant que le meilleur remède à cette triste déprime serait de rire de gens encore plus minables, pourquoi ne parlons-nous pas des anciens Nordiques de Québec ?

Archives

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.