Le Sportnographe
sportnographe
Accueil » Chapeau Richard ! » Latendresse se réveille

Latendresse se réveille

Le Sportnographe avait mis quelqu’un à la couverture des performances sur et hors glace du petit Guillaume Latendresse, espoir de Canadien, mais le journaliste d’enquête expédié à Drummondville est tombé en amour avec la place et nous a annoncé sa retraite avant même d’avoir eu la décence de nous produire un papier juteux. Pour cette raison, la rédaction a dû se résoudre à marcher sur son orgueil et attendre des nouvelles de la presse traditionnelle, occasion qui s’est présentée aujourd’hui même alors qu’on apprenait que Latendresse avait ces temps-ci le tour pour la mettre dedans.

Il faut dire que depuis que Guidoune avait fait trempette dans un magazine pour conjoints de même sexe, nous pensions bien qu’il était destiné à aller retrouver la panoplie des flops de Canadien dans les oubliettes d’une quelconque ligue internationale. Surtout que le site est envahi depuis par les recherches en provenance de Google pour les termes consécutifs “guillaume latendresse nu”. C’était sans compter sur l’incroyable force de caractère du petit gars de Sainte-Catherine qui a obtenu 23 points au cours de ses neuf derniers matchs.

Il faut dire que la pauvre idole instantanée du dernier camp d’entraînement de la flanalette a eu de l’aide, parce qu’il n’est pas facile d’envisager un avenir à s’amuser en faisant de la grosse argent : “Mon entraîneur, Dominic Ricard, m’a vraiment bien encadré. J’ai eu l’aide d’une psychologue sportive, Julie McDonald, qui m’a donné plein de trucs utiles pour m’aider à garder ma concentration lors des matchs, elle m’a aussi appris à visualiser mes performances, et un consultant des Voltigeurs, André Ruel, a travaillé sur une base individuelle avec moi pour me permettre de retrouver mes moyens”.

Le coach du Drummondville s’était d’ailleurs plaint récemment de l’absence de soutien de la part de la direction de Canadien. Mais il faut comprendre qu’avec la bande de joueurs au courage intermittent que représente l’équipe, Robert Gainey a bien d’autres soucis. Mais ça, sa psychologue a dû lui expliquer…

1 commentaire

Laisser un commentaire

S’abonner à l’infolettre

Recevez chaque semaine les nouvelles citations par courriel!

Achetez le recueil de citations sportives Dans mon livre à moi – Tome 2!

Achetez le recueil de citations sportives Dans mon livre à moi!

Achetez le recueil de citations politique Le club des mal cités!

RSS Le club des mal cités

  • Dominic Maurais, populiste qui trouve le peuple pas intelligent
    Y’a 47% des Québécois qui appuient ce gouvernement-là. Collective low IQ. Oui, on a des qualités. On aime ça s’amuser. On aime rire, on aime rigoler, on aime la bonne bouffe, on aime la bonne chair. Mais collectivement, je me questionne ouvertement. Je pense vraiment qu’on a un quotient intellectuel collectif plus bas de la […]
  • Jeff Fillion, qui identifie un méchant en disant d’arrêter d’écouter ceux qui identifient des méchants
    Ce qu’on voit dans les médias depuis hier, ça montre qu’on est entourés de grosses têtes enflées méchantes. C’est des gens méchants que vous lisez, c’est des gens méchants qui vous guident à la télévision. Pis je suis pas certain que les Québécois ont cette méchanceté là en eux. Mais les gens que vous appréciez […]
  • Dominic Maurais, à propos de la vaccination obligatoire
    Moi je pense qu’on est carrément dans la méchanceté. C’est quoi la méchanceté? Tu commets sciemment un geste tout en sachant consciemment et pertinemment, l’impact de ce geste-là. C’est une attitude doctrinale et c’est une attitude méchante. La CAQ est dans la méchanceté. Y’a pas d’autre mot. Si vous avez un autre mot, amenez-le, là.
  • Lise Ravary, à propos du fils bisexuel de Superman qui trigger la droite
    Pour moi, ça contribue à faire monter une droite intolérante qui voit dans ce militantisme une attaque frontale contre toutes les valeurs humaines. Ça va trop vite!
  • Lise Ravary, à propos du fils bisexuel de Superman
    On sent que ce virage de la société vers, comment dirais-je, une identité plus ouverte, moins stéréotypée si on peut dire, ben c’est un peu la mode du jour. Je dis pas ça méchamment là. Mais que c’est un peu un courant du jour et que si t’embarques pas là-dedans, t’es un méchant.

Catégories

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.