Le Sportnographe
sportnographe
Accueil » Benoît Pouliot » Latendresse contre Pouliot : Canadien a le dessus

Latendresse contre Pouliot : Canadien a le dessus

Photo : (AP Photo/Tom Olmscheid)
Photo : (AP Photo/Tom Olmscheid)

C’était hier le premier match de Guillaume Latendresse dans l’uniforme du Wild du Minnesota, une équipe très à la mode depuis une semaine. Une belle occasion de voir si Guidou allait en profiter pour prendre son envol et éclore (ce qui ne fonctionnerait pas pour un oiseau, mais qui est commun dans le monde du hockey).

La réponse est claire : non. Selon les experts qui sont abonnés à un poste de télévision du Minnesota, Guillaume a joué 14 minutes au sein du troisième trio, terminant à -1 et n’amassant pas de point. Rien d’extraordinaire ici. C’est le directeur général du Wild qui doit être dans tous ses états.

Parce que pendant ce temps, Benoît Pouliot conserve une fiche de zéro dans la région des plus et des moins depuis qu’il est avec Canadien, en plus de n’avoir pas encore été relégué au troisième trio. Fait exceptionnel, Pouliot n’a commis aucune erreur en zone neutre, et n’a pas pris de punition douteuse. Nous avons aussi appris que Pouliot avait eu un méchant bon deal sur un sofa avec pas d’intérêt pendant 20 ans, et qu’il pourra continuer de soustraire les plus et d’additionner les moins, assis dessus, pendant le match contre le Washington.

Net avantage à Canadien donc. Qui a dit que Robert Gainey ne faisait que de mauvais échanges ? D’ailleurs, n’est-ce pas Gainey qui a acquis Josh Gorges en retour de Craig Rivet ? Et qui est venu “démontrer de l’intensité, de l’engagement” dans une scarmouche avec Cammalleri à l’entraînement ? Oui, Josh Gorges.

Gainey, chapeau.

6 commentaires

Laisser un commentaire

S’abonner à l’infolettre

Recevez chaque semaine les nouvelles citations par courriel!

Achetez le recueil de citations sportives Dans mon livre à moi – Tome 2!

Achetez le recueil de citations sportives Dans mon livre à moi!

Achetez le recueil de citations politique Le club des mal cités!

RSS Le club des mal cités

  • Gilles Proulx, qui tend la main
    Il parle de réconciliation, pourquoi est-ce qu’il parle pas des têtes carrées du Canada anglais et des animateurs des réseaux qui ont étudié les questions pour créer une provocation auprès du Québec et nous traiter de racistes. On parle de réconciliation, commençons donc par se réconcilier avec les blokes.
  • Jeff Fillion, à propos des jeunes qui ne savent pas faire fonctionner une tondeuse
    – L’évolution des sociétés, c’est une montagne. C’est comme un graphique de COVID. Ça monte, ça monte, ça monte, ça l’atteint un sommet, ça se met à descendre. Et ça finit comme les Romains. On finira pas nous autres à se pogner le sac comme ils ont fait, pis à prendre du vin à dix […]
  • Valérie Leboeuf, pas éveillée
    Le ton a monté à l’Assemblée nationale aujourd’hui alors que François Legault a reproché à Gabriel Nadeau-Dubois d’être un wok pour qui les valeurs québécoises n’ont pas d’importance.
  • François Legault, qui donne sa définition de woke
    Pour moi, un woke c’est quelqu’un qui veut nous faire sentir coupable de défendre la nation québécoise, de défendre ses valeurs comme on l’a fait avec la Loi 21. De défendre nos compétences.
  • François Legault, qui n’est pas woke
    Il parle de Maurice Duplessis, qui avait beaucoup de défauts, mais il défendait sa nation. Y’était pas un woke comme le chef de Québec solidaire.

Catégories

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.