Le Sportnographe
sportnographe
Accueil » L’amour au temps de l’asphalte avec des trous

L’amour au temps de l’asphalte avec des trous

Naked Bike Ride 20090613
Photo : PC DARRYL DYCK

Supposons qu’ici, au Sportnographe, on suivait le vélo des ligues majeures, on vous dirait : heille, attachez vos casques avec de la broche, les grosses lignes de becyque s’en viennent au Québec l’an prochain.

Mais nous ne sommes pas du genre à s’émoustiller les poils de nez avec ce genre de nouvelles sur le vélo. J’avouerai, personnellement, qu’il m’arrive parfois de trouver ça vraiment pas pire le sport sur deux roues mais comme mes deux autres collègues ont les testicules pris dans le patin à glace, je me contenterai de parler pour le groupe en refoulant cette saine passion.

Toujours est-il que le vélo du ProTour (c’est comme la Nationale mais de bicyclette) a décidé de s’aligner pour deux courses sur les splendides routes du Québec dès l’an prochain. Du gros 200 km, dans la ville du crime en débardeur et en Civic montée, Québec, ainsi que dans la métropole poubelle, Montréal.

Le Pro-Tour, pour ceux qui n’ont encore rien compris, c’est la Grosse Ligne Nationale du becyque qui, lorsqu’une course homologuée telle quelle (comme celle de Labeaume City et Mollasson Tremblay Town), oblige les grosses équipes à présenter un minimum de 7 coureurs top élite. Ce qui veut donc dire que du gros braquet pédalera dans les rues immaculées québécoises d’ici un an.

Ceci dit, les commissaires seront en ville le 31 août prochain pour certifier le parcours. Comme on dira souvent chez Canadien cette année, c’est pas gagné. Parce que vous qui n’avez pas de Hummer et qui, parfois, roulez en rouli-roulant, aurez remarqué que l’asphalte au Québec n’est pas du genre à avoir de l’allure, critère essentiel pour avoir une course de vélo qui va vite.

Au pire, comme on va ravoir notre course de machines l’an prochain itou, on pourrait obliger les cyclistes à faire 400 km sur le Circuit Gilles-Villeneuve. Là, l’asphalte est belle. Faudra juste faire attention aux madames qui pédalent tout croche sans regarder.

10 commentaires

Laisser un commentaire

  • Jolie photo. Et surtout, nom de photographe pour le moins approprié. Mais je commence à être tanné d’entendre parler (de lire écrire ?) de becycle. Commence à me demander si Munger est pas un espion du èredéesse dont la mission est de corrompre LA référence…

  • Bon Bebehabs qui fantasme sur Jr. Sachez Madame Bébéhabs que jr ne fait pas dans le pas de poil, du moins quanqui restait su popa.

  • Je tiens à dire qu’au cours d’un sacré lac-à-l’épaule qui s’est déroulé ce week-end, Piquette et moi avons subi une conversation (monologue) de Munger sur le thème du poil, la manière de se raser le poil et la notion de ça commence où le pas-de-poil pis ça finit où le pas-de-poil su son corps. Capoté.

    Conclusion : ne jamais starter Munger sur le sujet du poil ou du pas-de-poil, car ça finit pu et surtout, il tentera chaque fois de vous convaincre de l’importance de se raser, ce qui risquerait de vous faire aimer le vélo.

  • Let’s go Canadien en 6 pis on lâche ça les bécykes ! Gros Georges pourrait-ti jouer le chauffeur de taxi à prochaine game contre le Chicago? Y a un client dans c’équipe là qui paie pas ses rides..

S’abonner à l’infolettre

Recevez chaque semaine les nouvelles citations par courriel!

Achetez le recueil de citations sportives Dans mon livre à moi – Tome 2!

Achetez le recueil de citations sportives Dans mon livre à moi!

Achetez le recueil de citations politique Le club des mal cités!

RSS Le club des mal cités

  • Anne-France Goldwater, à propos de la Loi 96
    I think that our tax dollars should go more towards education than to creating a new form of — please don’t get mad at me, I’m a Jew and it’s a language that comes to mind right away — we don’t need a new Gestapo where we’re starting to fink on each other.
  • Le bêtisier « une semaine woke and roll » du 18 septembre 2021
    [youtube https://www.youtube.com/watch?v=F-j-qNjy84g?version=3&rel=1&showsearch=0&showinfo=1&iv_load_policy=1&fs=1&hl=fr-FR&autohide=2&wmode=transparent&w=770&h=434]
  • Alexandra Lavoie, à propos de Maxime Bernier et de Rebel News
    Y’a été diabolisé dans les médias mainstream. Mais quand les gens voient ça de l’extérieur, ils disent: mais pourquoi? Y’a sûrement une raison. La raison c’est qu’il dérange, pis quand ça dérange, ben c’est parce qu’il y a quelque chose qui est caché en arrière. Comme Rebel dérange. C’est parce qu’on amène peut-être une certaine […]
  • François Legault, comptable créatif
    Y’a un mois, exactement un mois, on avait 55 hospitalisations. Aujourd’hui, on en a 171. Donc cinq fois plus.
  • Gilles Proulx, qui tend la main
    Il parle de réconciliation, pourquoi est-ce qu’il parle pas des têtes carrées du Canada anglais et des animateurs des réseaux qui ont étudié les questions pour créer une provocation auprès du Québec et nous traiter de racistes. On parle de réconciliation, commençons donc par se réconcilier avec les blokes.

Catégories

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.