Le Sportnographe

Laissez les arbitres tranquilles !

Photo : THE CANADIAN PRESS/Darryl Dyck
Photo : THE CANADIAN PRESS/Darryl Dyck

Ici au Sportnographe, nous ne sommes pas du genre à chialer contre les arbitres (sauf au hockey cosom, parce que ça n’a vraiment pas de bon sens). Les arbitres sont des hommes courageux qui n’hésitent pas à lever le bras tout en sachant que la foule imbibée leur criera des noms en pleine face. C’est un métier difficile, il faut être indulgents.

Surtout hier, contre le Pittsburgh, alors que Canadien a clairement perdu à cause des maudits arbitres. En première période, Cammalleri a évité un dégagement refusé en touchant la rondelle le premier, mais l’arbitre a décidé d’accepter le dégagement refusé (c’est compliqué) quand même. Assurément un tournant du match. On imagine bien que Cammalleri aurait effectué une toupie inversée autour du filet et l’aurait mise dedans.

Puis, en fin de match, l’arbitre a refusé un but de Canadien sous prétexte qu’il avait sifflé avant que Gomez ne la mette dedans. Gomez en plus. C’est déjà assez laborieux pour lui. La rondelle était pourtant là, devant le filet, lousse comme un poisson dans l’eau, et l’arbitre a estimé que Marc-André Fleury l’avait dans sa mitaine, bien au chaud. Eille l’arbitre, réveille !

Canadien a perdu hier, à cause des arbitres. Canadien aurait pu remporter un quatrième match de suite, ce qui eut été très bon. Marc Denis l’a dit : Canadien doit connaître des séquences. Mais en raison du travail pas d’allure des arbitres, il devra se contenter d’une suite de Fibonnacci, ou quelque chose comme ça. Faut-il pour autant se plaindre de l’arbitrage ? Non.

23 commentaires

Laisser un commentaire

  • Quand on était ti-culs, on jouait dehors avec pas d’arbitres. Pis quand on se chicanait pour savoir si un but était bon ou pas, c’était facile, t’avais juste à avoir le plus gros de ton bord. En plus, y’avait pas de punitions (sauf si tu faisait mal à un autre pis que sa mère venait te chicaner).

    Ma proposition: abolir les arbitres!

  • Je vais faire un arbitre de moi M. Piquette, jusse parce vous êtes baveux avec les pas fins de la langue: Canadien aurait pu remportER un quatrième match de suite.

  • Tu peut pas faire a la Sainte Flanalette! …tu peut PAS faire ca…Ils ont pu de respect les arbitres !
    Escusez moé , je su depasser par les avènements.Ils vont nous empecher encore de remporter notre 25 ieme coupe Stanley…

  • En toute simplicité: pourquoi l’arbitre, voyant les faces d’incompréhension de Canadien (et de soulagement de Piisburg), n’est pas allé voir la reprise vidéo? J’aimerais sincèrement entendre la réponse officielle de l’arbitre.

    En attendant l’arbitre, je propose un match de hockey ruelle à Canadien, question de pouvoir leur donner leur 4e victoire de suite.

  • Avoir été coach de s’t’équipe là, même si je souhaites jamais au monde, j’aurais interdit à mes joueurs de retourner sur la glace, jaurais voulu une révision.
    Non mais, sas peux-tu des choses de même, j’en ai mon plein voyage!

  • Personnage n’a parlé de la possibilité d’engagé un troisième arbitre pour les matchs de la ligne nationale!? Une troisième paire de z’yeux n’aurait assurément pas sifflé pendant que la rondelle roulait hors de la possession de la mitaine de Fleury jusque dessus la pallette de Gomez qui en profitait pour atteindre le plateau des 5 buts.

  • Ça fait 2 ans que Benoit “tu ne peux pas (TNPP)” Brunet en parle de l’arbitrage. Dire que personne ne le croyait…sauf Pierre….

  • Bon heille la la. Ca va faire vos conneries pas matures. Enlever l arbitrage…heille les sans-desseins! Il faut bien que quelqu un dise quand il y a un hors-jeu ou un genoux dans le genoux, non? Mais c est vrai que l arbirtrage fait dur. OUI, on devrait enlever les arbitres. Mais il faut du contenu a vos propositions si vous voulez que Gary fasse du changement. Ma solution: Demander au plusse expert de determiner les calls, a l occurence les commentateurs sportifs. On est pas certain qu il y a hors-jeu? Tu demandes a Benoit Brunet. Lui, il a une vue PANAROMIQUE de la patinoire et en plus, il a acces a une telecommande qui rembobine le jeu. Il vaut 4 arbitres a lui tout seul, plus le head office a Toronto.

Infolettre

Flux Le club des mal cités

  • Jean-François Gosselin, à propos des femmes en politique
    Quand moi j’approche quelqu’un, je veux pas me faire dire non, donc j’y vais tranquillement. […] Pis aussi, quand on convoite, je te dirais c’est encore plus vrai lorsque c’est des candidates parce que de nature, les femmes sont peut-être moins attirées par la politique. Pis pour moi ç’a toujours été important aussi d’avoir des […]
  • Luc Ferrandez, insulté
    Ça m’insulte de voir du monde mettre leur manteau d’hiver en été. Christ, achetez vous des manteaux d’été !
  • François Legault, à propos d’un meurtrier tué par la police
    Je suis content qu’on soit débarrassé de cet individu-là. Il faut voir aussi ce qui est arrivé. Étant donné que c’est quelqu’un qui était déjà ciblé, pourquoi a-t-il été relâché?
  • Jérôme Blanchet-Gravel, dur-à-cuire
    Dernier grand débat de société: si vous vous sentez intimidé par une caissière de 16 ans au Ashton qui vous propose de lui laisser 20% de #pourboire sur une machine, c’est que vous n’avez jamais fréquenté de quartiers où on peut vous braquer pour 20$ avec une arme.
  • Éric Duhaime, rassembleur
    Quand j’entends des gens nous traiter d’égoïstes, ou d’édentés ou de complotistes parce qu’on veut offrir un avenir meilleur au Québec, ben je leur dit d’aller se faire foutre parce qu’ils ont rien compris.

Catégories