Le Sportnographe

La solution aux problèmes de Gomez : y’en a pas

Photo : THE CANADIAN PRESS/Ryan Remiorz

Vous le savez, nous du Sportnographe sommes extrêmement ingénieux lorsque vient le temps de trouver des solutions pas si simples à des problèmes complexes. C’est nous qui avons suggéré à Carey Price de repeindre son casque pour être meilleur, et c’est nous qui avons donné l’idée à Jacques Martin de se laisser pousser les oreilles pour attirer l’attention de ses joueurs plus efficacement.

Mais pour ce qui est de Scott Gomez, le “Picasso de la zone neutre” comme on aime bien l’appeler de temps en temps, nous sommes à court de solutions imaginatives. Nous avons cru un instant que de laisser sa strappe de culottes lousse aurait pu l’aider, mais force est d’admettre que pas pantoute.

Que reste-t-il donc à Canadien pour briser la léthargie de son deuxième centre ? Le renvoyer dans les mineures ? Racheter son contrat et l’envoyer à Battle of the Blades ? Le faire jouer à deux centres avec Jeff Halpern ? Aucune de ces réponses.

Non, Gomez est une cause perdue. Il faudra simplement l’endurer. Et pour ça, nous en avons une solution : du gros gin. Tout le plaisir est pour nous.

24 commentaires

Laisser un commentaire

Archives

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.