Le Sportnographe
La peur de n’être plus aimé
Accueil » Chapeau Richard ! » La peur de n’être plus aimé

La peur de n’être plus aimé

Le petit capitaine de Canadien, qui est aussi un petit Finlandais, viendrait de signer un contrat avec le tricolore pour trois autres années au salaire salé de 14,25 millions de dollars. Selon certains, Saku Koivu aura été tenté d’autographier rapidement son contrat en raison de sa performance en dents de montagnes russes au cours des derniers mois.

Disons que nous n’étions pas très fiers de notre miraculé après les derniers matchs de l’équipe où “Capitaine Courage” a attrapé (au vol) quelques pénalités douteuses dans des moments inopportuns, une combinaison qui mène généralement à de fâcheuses conséquences, comme celles de s’en faire placer un dans le filet quand il ne le faut pas. Dans les circonstances, Koivu avait un petit peu la frousse de voir la valeur de son action couler, au moment même où il allait devenir joueur autonome. Faut croire que Saku n’est pas une “Blue Chip”.

D’autre part, à sa dixième saison avec Canadien, le capitaine n’a toujours pas appris notre langue. Robert Gainey, un gars qui s’est tapé des cours d’été afin de s’adresser correctement à ses fans à une époque où se défoncer voulait dire autre chose que prendre du Propecia, devrait forcer son capitaine à au moins être capable de dire “euh bin j’pense que” ou encore “thank you fans” en français. Entre parenthèses, un comité spécial du Sportnographe qui s’est penché sur les insuccès de Canadien a établi que ceux-ci prennent leur origine du retrait de la mention “Thank you fans” de la glace du Centre Bell. Je ne serais pas surpris de voir un analyste récupérer cette constatation sous peu.

En tout les cas, disons que même s’il n’est pas extraordinaire, nous devons nous réjouir du retour de Saku, que l’on pourrait qualifier de moins pire que les autres, et en définitive, s’il le veut bien, ici au Sportnographe, nous sommes prêts à lui apprendre les rudiments de langue et/ou de lui prêter des cassettes Assimil.

1 commentaire

Laisser un commentaire

S’abonner à l’infolettre

Recevez chaque semaine les nouvelles citations par courriel!

Achetez le recueil de citations sportives Dans mon livre à moi – Tome 2!

Achetez le recueil de citations sportives Dans mon livre à moi!

Achetez le recueil de citations politique Le club des mal cités!

RSS Le club des mal cités

  • Maxime Bernier, inquiet
    Les idéologies autoritaires sont de plus en plus influentes partout dans le monde, y compris ici au Canada. Sont-ils morts en 1944 seulement pour repousser de quelques décennies le triomphe de la tyrannie qu’ils combattaient? #jourj
  • Le bêtisier “La belle et la bête” du 8 mai 2021
  • Michel C. Auger, qui oublie le nom de son émission
    Bonjour, ici Michel C. Auger, c’est jeudi 22 avril, c’est Midi Impôt. Ben oui, j’ai fait le lapsus, Midi Impôt. Ça vous dit tu ce que j’attends de mon comptable bientôt?
  • Luc Ferrandez, interrompu par son fils
    – Voir les gens vivre dans les parcs, c’est normal et essentiel à la vie en communauté. – C’est tu un piano que j’entends en arrière? – Attends une minute. Henri, j’suis à la radio! Caliboire, j’y ai dit mille fois. – Eille, c’est tellement pas grave! – Attends une minute. Arrête immédiatement. – Non, […]
  • Yves Boisvert, qui ne serait pas un bon magicien
    Ça m’étonnerait qu’il ait pas un lapin dans sa manche ou un as quelque part dans son chapeau.

Catégories

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.