Le Sportnographe

La motivation a bien meilleur goût

Photo : AP Photo/David Goldman

S’il y a quelque chose de difficile lorsque Canadien affronte des équipes comme les Thrashers du Atlanta et les Panthères du Floride, c’est bien de se motiver. Et on ne parle pas ici que de se motiver en tant qu’amateur. Pour ça, il y a toujours la bière. Mais il en va autrement pour les joueurs de Canadien.

En effet, la Flanalette ne peut se paqueter la fraise pour mieux endurer la monotonie de ses adversaires et doit trouver d’autres moyens pour se motiver afin d’avoir l’énergie nécessaire pour les planter solidement.

Ça pourrait sembler mineur comme problème, mais quand on n’a pas de Jacques Demers pour se motiver, ce n’est pas si évident. Certains dirons que la motivation devrait être facile : Canadien doit gagner pour faire les séries, Canadien doit faire les séries pour gagner la Coupe, gagner la Coupe est le rêve de tout joueur de hockey, le joueur de hockey sera motivé.

Voilà un raisonnement simpliste mais trop compliqué pour l’aklète professionnel. Canadien devrait plutôt instaurer une nouvelle technique de motivation, et au Sportnographe, nous avons pensé à quelque chose : un cri d’équipe. Si ça fonctionne avec Robert Excavation dans notre ligne de garage, ça devrait fonctionner pour Canadien. Canadien go, Canadien go, Canadien go go go !

1 commentaire

Laisser un commentaire

Archives

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.