Le Sportnographe

La descente aux enfers de Cristo Baluet

C’est avec tristesse que le Sportnographe a découvert, hier, que le conte de fée du beau Cristo tire malheureusement à sa fin. C’est effectivement lors d’une visite quotidienne chez notre pharmacien préféré (qui se trouve, en plus d’être celui qui nous fournit des crèmes médicamentées nécessaires, à être quasiment comme un ami) que nous sommes tombés sur un document faisant état de la proche chute de notre Français de choix.

Comme vous le savez déjà tous et toutes, le fin de José Théodore, que l’on félicite d’ailleurs pour son premier match devant le filet du Colorado où il a su couper de moitié sa fameuse fiche de 6 buts par match alors qu’il s’en est juste fait rentrer 3, s’est amorcée par sa présence dans les médias nationaux. D’abord sur la couverture des magazines d’informations sérieux tels que le 7jours et/ou Dernière Heure pour terminer finalement sa course dans le Allô Police et autres publications scientifiques réputées après un passage dans tous les autres médias de masse possibles et existants.

Le beau José a alors commencé à se trouver pas mal beau, ce qui a conduit à plusieurs scènes disgracieuses telle que le port de la broche orthodontique et autres attributs visant à rétablir son visage symétriquement parfait. C’est ce faisant qu’il a débalancé sa structure athlétique et a commencé à goaler comme un poireau.

Ce document que nous avons aperçu hier, sournoisement placé au-dessous du comptoir caisse, et dont on peut apercevoir le contenu dans l’image ci-dessus, est donc une preuve tangible que les succès de Cristobal Huet n’auront été que de courte durée. Le bleu-blanc-rouge est donc pris dans l’engrenage fataliste qui le mènera à être échangé au Colorado dans les prochaines années.

Si nous avions un conseil à donner à Bobby Gainey, ce serait celui-ci : la journée où Cristobal reviendra au Centre Bell avec du métal dans la bouche, ce sera le moment pour Canadien de passer un petit coup de fil à Pierre Lacroix. Avec de la chance, il aura encore un peu de valeur.

10 commentaires

Laisser un commentaire

Infolettre

Flux Le club des mal cités

  • Jean-François Gosselin, à propos des femmes en politique
    Quand moi j’approche quelqu’un, je veux pas me faire dire non, donc j’y vais tranquillement. […] Pis aussi, quand on convoite, je te dirais c’est encore plus vrai lorsque c’est des candidates parce que de nature, les femmes sont peut-être moins attirées par la politique. Pis pour moi ç’a toujours été important aussi d’avoir des […]
  • Luc Ferrandez, insulté
    Ça m’insulte de voir du monde mettre leur manteau d’hiver en été. Christ, achetez vous des manteaux d’été !
  • François Legault, à propos d’un meurtrier tué par la police
    Je suis content qu’on soit débarrassé de cet individu-là. Il faut voir aussi ce qui est arrivé. Étant donné que c’est quelqu’un qui était déjà ciblé, pourquoi a-t-il été relâché?
  • Jérôme Blanchet-Gravel, dur-à-cuire
    Dernier grand débat de société: si vous vous sentez intimidé par une caissière de 16 ans au Ashton qui vous propose de lui laisser 20% de #pourboire sur une machine, c’est que vous n’avez jamais fréquenté de quartiers où on peut vous braquer pour 20$ avec une arme.
  • Éric Duhaime, rassembleur
    Quand j’entends des gens nous traiter d’égoïstes, ou d’édentés ou de complotistes parce qu’on veut offrir un avenir meilleur au Québec, ben je leur dit d’aller se faire foutre parce qu’ils ont rien compris.

Catégories