Le Sportnographe
9309091 600px

La citation de l’année 2010 à Jacques Demers

Photo : THE CANADIAN PRESS/Graham Hughes

L’année 2010 fut une grand cuvée en matière de phrases saugrenues, et vous chers internautes de l’information avez voté en grand nombre pour identifier LA citation de l’année.

Et le grand gagnant est… tchak boum tacatacatacatac (ceci est un roulement de tambour)… Jacques Demers !

Faut tu sois clair et précis, et le moins que t’en dis, le mieux que c’est mais manque pas rien que tu devrais dire dans le moins que t’en dis, tu comprends?

Ce qui est bien, c’est que la deuxième position va aussi à Jacques Demers. Quel homme.

Vous pouvez voir tous les résultats ici.

Nous vous invitons par ailleurs à vous remémorer les plus belles citations des années précédentes.

2009 :

“Ici on a été très laxatif… ça se dit-tu ?” – Jean Perron

2008 :

“Le mot se dit tu Jean-Charles, « individualisme » ? Merci merci, parce que moi j’apprends mon français des gars comme vous autres là…” – Jacques Demers

NDLR : la 2e position était meilleure cette année là.

2007 :

“Il lui a donné un petit coup d’ailes de poulet” – Pierre Vercheval

2006 : on n’a pas pensé à faire de palmarès.

2005 :

“Tu peux pas faire de la salade de poulet avec du poupou de poulet.” – Ron Fournier

On a déjà hâte à l’année prochaine !

5 commentaires

Laisser un commentaire

Infolettre

Flux Le club des mal cités

  • David Freiheit, à propos de la censure au Canada
    Tout ce qu’il fait maintenant, c’est pour justifier le censorship des voix indépendantes, des médias indépendants. Il veut créer une genre de Corée du Nord, de Chine, au Canada.
  • David Freiheit, à propos du fasciste woke Justin Trudeau
    – Quand le gouvernement travaille avec les médias, avec les grosses compagnies, c’est le fascisme au sens italien de Mussolini, pis c’est ce qu’on expérimente au Canada en ce moment. – C’est-à-dire l’entreprise privée et le public main dans la main pour mener un agenda bien précis, et dans le cas de Trudeau, c’est un […]
  • Mona Fortier, à propos du contrat jusqu’en 2100 de McKinsey
    Monsieur le président, il est important de corriger l’information qui est partagée en ce moment. Ce n’est pas un contrat, c’est plutôt un arrangement en matière d’approvisionnement.
  • Jérôme Blanchet-Gravel, à propos du nationalisme woke de Québecor
    Vous avez une espèce de nationalisme de puceau et de vieux garçons qui disent, nous on veut pas aucun immigrés, mais on fait pas d’enfants et on dirait pas qu’on veut plus d’enfants parce que ça va contre un discours féministe. Ça aussi c’est très woke quant à moi.[…]Cette espèce de volonté de créer un […]
  • François-Philippe Champagne, qui complimente Denis Coderre
    Merci de m’avoir invité. Et je veux dire, merci à Denis Coderre d’être Denis Coderre. Et souvent tsé de parler de choses controversées mais de façon qui rassemble les gens, donc moi je lève mon chapeau à celui qui est Denis Coderre.

Catégories