Le Sportnographe
sportnographe

La cave

Comme Le Baron l’a déjà dit, « c’est les 8 premiers clubs qui font les séries ». Et comme Jacques Demers l’a confirmé en fin de semaine, ça changera pas, c’est ces 8 clubs-là actuellement à l’heure actuelle qui vont faire les séries dans l’est.

Le Sportnographe, qui attendait impatiemment le ok du grand Alphabit, vous fait donc un bref aperçu des équipes de l’est que vous ne verrez pas jouer du gros hockey dans la vraie saison.

9e : Le Atlanta

C’est sûr que ce n’est pas terminé pour le Atlanta. Mais le Atlanta a de très bonnes chances de rater les séries étant donné que les clubs au-dessus, comme Canadien, sont bien trop forts. Même si les Thrashers ont plusieurs talents de taille comme Marc Savard, Ilya Kovalchuk et Marian Hossa, rien n’accote les belles années des Flames d’Atlanta avec la moustache de Bob MacMillian, le casque dernier cri de Jean Pronovost et le masque enflammé de Dan Bouchard.

10e : Le Floride

Certains diront “la Floride”, mais ici on parle d’un club de hockey. Olli Jokinen et Roberto Luongo ont livré la marchandise mais que voulez-vous, tout le monde s’en sacre bin du hockey à Miami. Pour ce, les Florides méritent d’être exclu des séries.

11e : Le Toronto

Le Toronto qui ne fait pas les séries est le plus grand bonheur – après de gagner ladite coupe – pour le citoyen moyen de l’est de l’île. C’est d’ailleurs le sujet de l’heure au comptoir de la Taverne “au Beauceron Western”. Aux games contre Toronto, on sait que le centre-ville se remplit encore plus d’anglais qui sont là juste pour venir nous écoeurer dans notre propre ville. Alors quel bonheur de voir les Leafs rater les séries. Anyway, Toronto c’est une ville plate, leur club est poche et ils méritent amplement d’être exclus des séries.

12e : Le Long Island

Quoique le Sportnographe ait tenté par tous les moyens de créer une nouvelle rivalité avec le Islanders (Toronto et Boston ne sont plus de taille et on se sacrera toujours de Ottawa), le Long Island n’a pas su capter notre attention, à part bien sûr par son panneau à message variable haute technologie sur les bandes du Nassau Coliseum. Nouvelle ère technologique diront certains, publicité gossante diront d’autres, le club de banlieue n’a plus la cote d’autrefois. Fini les belles années avec Mike Bossy, Bryan Trottier et Denis Potvin (n.d.l.r. fini depuis une petit boutte).

13e : Le Boston

Le rival naturel de Canadien. Le Boston a été officiellement exclu des séries par Canadien lui-même ce samedi. Encore grâce à notre français dans les filets. Comme l’a constaté le Baron, Boston n’a pas su amasser assez de points pour gagner « mathématiquement » sa place dans les séries. Il faut donc oublier les virées à Boston en séries éliminatoires. Tout comme le Toronto, voir le Boston rater les playoffs c’est bien drôle et c’est bien tant pis pour eux.

14e : Le Washington

Pas grand chose à dire sur Washington à part de parler du jeune Alexander Ovechkin. Je sais, je sais, vous me rappellerez sans doute le hockey du bon vieux temps avec Ron Low devant la cage, Greg Joly à la défense et Garnet “Ace” Bailey à l’attaque. Un club pourri, mais quel esprit d’équipe ! Dans ce temps-là on ne jouait pas pour l’argent ni pour sa fiche, mais bien pour la fierté du Washington.

15e : Le Pittsburgh

Finalement, le Pittsburgh. Ceux que bien des amateurs voyaient faire les séries avant le début des hostilités. Le destin en aura décidé autrement. On ne verra pas à l’oeuvre le jeune Crosby au mois de mai. C’est sûr que Mario Lemieux a été une lourde perte cette année pour Pittsburgh. Ok, ok, je vous entends déjà demander des commentaires plus pertinents et de meilleures photos vintage du bon vieux temps des Penguins. Partisans du Pittsburgh, vous pouvez vous consoler en pensant que de toute façon Bryan Hextall Jr. , Ron Stackhouse et Gary Inness n’avaient pas plus fait les séries en 74, même habillés en bleu poudre…

2 commentaires

Laisser un commentaire

  • Je pourrais rarement être plus heureux que Canadien fasse les playoffs devant le médiocre club de la ville reine qui lui, ne les fera pas. Et le Toronto est fini en plus de ça, pour un bon paquet d’années…
    En attendant la fin, Leafs Nation (la secte de Don Cherry) acclame Tucker qui tente de blesser tout ce qui bouge comme un chien dans un jeu de quille.

    Dans le cas des Boston, ils se sont tirés dans le pied tout seuls en échangeant Thornton. Même si les 3 joueurs qu’ils ont reçus sont papires ils ont perdu leur âme… Y’a pas juste ça mais bon, comme mon oncle disait : “C’est pas en coupant la tête du cheval que tu vas le faire avancer.” !

S’abonner à l’infolettre

Recevez chaque semaine les nouvelles citations par courriel!

Achetez le recueil de citations sportives Dans mon livre à moi – Tome 2!

Achetez le recueil de citations sportives Dans mon livre à moi!

Achetez le recueil de citations politique Le club des mal cités!

RSS Le club des mal cités

  • Maxime Bernier, mathématicien
    O’Brien expliquant à Winston dans 1984 que 2+2 ne font pas toujours 4: ‘Parfois (ils font quatre), Winston. Parfois ils font cinq. Parfois ils font trois. Parfois il font tout à la fois.’ LE PARTI DÉCIDE. Si 2+2 peut donner 4 ou 5 dépendant de votre couleur de peau, genre, orientation sexuelle, etc., quelles sortes […]
  • Maxime Bernier, inquiet
    Les idéologies autoritaires sont de plus en plus influentes partout dans le monde, y compris ici au Canada. Sont-ils morts en 1944 seulement pour repousser de quelques décennies le triomphe de la tyrannie qu’ils combattaient? #jourj
  • Gilles Proulx, à propos des gens de Québec
    Mais quand tu vois à Québec Éric Duhaime. Un gars qui a changé 25 fois d’idée et qui démontre que les Québécois de la vieille capitale sont globalement des inférieurs. Eille, le complotiste, on va se ranger derrière le complotiste à Éric Duhaime. Y’a toujours eu des hurluberlus à Québec pour vraiment attirer une foule. […]
  • Le bêtisier “La belle et la bête” du 8 mai 2021
    [youtube https://www.youtube.com/watch?v=hipi5H3toAk?version=3&rel=1&showsearch=0&showinfo=1&iv_load_policy=1&fs=1&hl=fr-FR&autohide=2&wmode=transparent&w=770&h=434]
  • Michel C. Auger, qui oublie le nom de son émission
    Bonjour, ici Michel C. Auger, c’est jeudi 22 avril, c’est Midi Impôt. Ben oui, j’ai fait le lapsus, Midi Impôt. Ça vous dit tu ce que j’attends de mon comptable bientôt?

Catégories

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.