Le Sportnographe

Kovalev n’a besoin de personne en Harley Davidson

Celui que le Sportnographe aime bien appeler Kovalev pour des raisons évidentes fait encore les manchettes. Après avoir dit des choses pas très gentilles à propos de ses coéquipiers dans la langue de Tretiak, et après qu’il eut essayé Canadien au complet comme joueur de centre, voilà que notre Artiste se plante dans un balcon avec la Harley Davidson du maire de Grande-Rivière en Gaspésie où il allait voir son admiratrice numéro 1, Jocelle Cauvier, en avion.

Oui, bon, nous aussi on trouve que ça fait beaucoup de choses pour une si petite phrase, mais rien ne devrait nous surprendre venant de ce cher Koko. Il faut comprendre qu’à l’instar de Normand Leblond qui a récemment été défiguré dans un accident de Vélo Sport, le jouteur de Canadien a dérapé sur une allée de garnotte avant de se retrouver dans le décor.

Disons que ça aurait mal (ou bien) adonné que la supervedette se casse la margoulette sur le balcon de madame chose à Grande-Rivière. En définitive, l’exercice aura au contraire renforcé les liens avec les régions. M. Boutin, le maire de la petite municipalité, a même déclaré : “je nous sens pratiquement comme des frères”.

Après toutes ces aventures, Kovalev reprit le guidon de son cessna en direction de Montréal. Le jeu de l’ailier droit n’en sera probablement pas amélioré, mais le grand Russe aura participé à combler le fossé entre Montréal et les régions. Pour cela, le Sportnographe considère Alex Kovalev comme un frère…

8 commentaires

Laisser un commentaire

Archives

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.