Le Sportnographe

Kovalev : La stratégie du casque lousse

Normand Leblond est un des experts les plus respectés de l’industrie du commentaire sportif. Dans la salle de rédaction du Sportnographe, c’est à lui qu’on se réfère lorsque le Baron est parti sur une balloune.

Lors de la dernière rencontre de Canadien, Leblond a tout de suite flairé que quelque chose de spécial allait se produire lorsqu’Alex Kovalev a perdu son chapeau. C’est que notre chroniqueur est un grand fan d’Alex Kovalev pas de casque. “Y’a perdu son cass, y va scorer !”, a dit Leblond, prédisant le but de l’Artiste dix secondes avant les faits.

Toujours selon Leblond, qui aurait pu écrire cette chronique mais qui est en train de réviser ses notes et d’astiquer son BBQ (avec sa débarbouillette de Canadien) pour le Tailgate de ce soir, Claude Julien a sans doute donné l’ordre à ses joueurs au cours des deux dernières périodes du dernier match de tout faire pour que Kovalev ne perde pas son casque, avec le succès que l’on connaît. On aimerait bien que le préposé à l’équipement s’applique à lousser (en supposant que ça se dise) le casque du Koko, dans la mesure où le cordon n’est pas déjà au bout du rouleau.

D’autre part, si personne n’a encore parlé de controverse des gardiens de but, c’est qu’ils ne connaissent pas du tout leur hockey. Ici au Sportnographe, on vous le demande : considérant la performance médiocre de Carey “Feu de Paille” Price, ne serait-il pas venu le temps de mettre Halak dans les nets ? Voilà, c’est ici que vous l’aurez lu en premier (et peut-être sur les Talkbacks de RDS).

5 commentaires

Laisser un commentaire

Archives

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.