Le Sportnographe
Kostitsyn qui roule n’amasse pas mousse

7 commentaires

Laisser un commentaire

  • Le roulage du jouteur, pour reprendre l’expression savoureuse employée mercredi par une clavardeuse, mérite de figurer au panthéon des jeux de boules au même titre que le boulingrin sous-marin et le bowling à 15 pins.

  • C’est Donald Beauchamps qui va être (encore) content, ainsi que le Frère Andreï. Il ne faut pas titiller un ours aux narines fumantes. 😉

  • Est-ce que quelqu’un est en mesure de m’expliquer le pourquoi du comment que Plekanec a poussé Kostitsyn comme ça… honnêtement, je pige pas du tout

    • Lors du match disputé contre les Oilers d’Edmonton, P. K. Subban a décoché un tir frappé vers le but de l’adversaire qui a malencontreusement atteint le genou du gros ours Andreï. Tordu de douleur, ce dernier a eu (comme vous pouvez le constater sur le présent vidéo) toutes les misères du monde à retourner à son banc.

      Chose certaine, si jamais vous cherchez quelqu’un pour dérouler un tapis rouge, Thomas Plekanec est la personne idéale.

  • Le roulage du jouteur, une nouvelle discipline est née, un grand moment dans l’histoire du sport. De Coubertin se roule dans sa tombe et je me rofl. Et si ça colle, rajoutez de la farine!!

Archives

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.