Le Sportnographe

Komisarek est blessé dans la tête

Mike Komisarek, qui ne joue plus du bon hockey depuis que son nom n’a pas été évoqué dans les rumeurs de scandales (il n’y a pas nécessairement de lien à faire), vient de déclarer aux médias du monde entier qu’il n’est absolument pas blessé, et que ses problèmes sur la glace sont presque uniquement d’ordre psychologique.

« Presque » parce qu’il estime à 90% la portion de son jeu affectée par sa condition mentale. Évidemment, toute personne normalement constituée comme vous se dit : « pis le 10%, c’est quoi ? » Très bonne question.

Comme il se dit en pleine forme, il ne reste plus beaucoup d’options : soit ses patins sont mal aiguisés, soit son suspensoir est trop petit et ça le dérange dans ses mouvements. Choisissez.

Il reste que nous du Sportnographe ne sommes pas de l’école de pensée qui estime qu’un joueur cesse de bien jouer au moment où il commence à penser. Faire des passes sans réfléchir, ça peut générer des revirements inopportuns. Regardez Patrice Brisebois.

Il serait donc judicieux pour Canadien (en général) de visiter un psychologue afin d’apprendre à faire un peu d’introspection au moment de faire un dégagement non refusé. D’un coup il y aurait un Kostopoulos de bien positionné dans la zone payante…

2 commentaires

Laisser un commentaire

Infolettre

Flux Le club des mal cités

  • François Legault, imaginatif
    – Écoutez, y’a personne qui a une job garantie à la CAQ. – Ben vous venez de dire, y’a pas personne qui a un futur ministre de la santé meilleur que Christian Dubé. – Ouais – Ben là, ben futur, ça veut dire qu’il va rester. – (…) – Si on a un dream team, […]
  • Jean-François Lisée, au sujet des autochtones
    Tsé cette idée, quand les autochtones parlent, c’est 100% vrai. Écoutez c’est 100% pour personne. C’est du racisme à l’envers de penser que les autochtones ont toujours raison.
  • Julie Dufour, mairesse de Saguenay, à propos du PIB
    La prochaine région où il faut investir, parce qu’on a tout pour augmenter le produit international brut du Québec et c’est une richesse collective.
  • Yves Désautels, surpris
    – Eille ça s’est bien passé avec Pénélope hier, pour souligner vos 45 ans de carrière à Radio-Canada?– J’ai été agréablement surpris, elle est très gentille Pénélope!– Ben là, voyons, vous avez été surpris de la gentillesse de Pénélope?– Non non, j’ai été surpris que ça s’est bien passé, elle est facile d’approche et vous […]
  • Pierre Paul-Hus, qui semble parler de lui-même
    Monsieur le Président, qu’est-ce que le wokisme? Au tout début, le terme woke était utilisé pour identifier une personne qui était consciente et offensée des injustices et des discriminations subies par les groupes minoritaires. Mais aujourd’hui c’est un mouvement qui s’approprie un concept à la base positif mais qui l’instrumentaliste à des fins politiques.

Catégories