Le Sportnographe

Kaberle : une acquisition moyenne


Suite à l’annonce vendredi de l’acquisition de Tomas Kaberle par Canadien en retour de Jaroslav Spacek, la grande majorité des experts ont jugé que ça n’avait pas d’allure et que Molson devait congédier Pierre Gauthier immédiatement, ou vice versa.

Mais suite au premier match de Kaberle dans l’uniforme bleu blanc etc, la grande majorité des experts ont jugé qu’il était LE fameux quart arrière qui manquait à l’avantage numérique de Canadien.

Heureusement qu’il y a nous pour prendre ça relax et attendre trois jours avant de se prononcer. Alors voilà, si vous voulez notre avis, Kaberle ressemble un peu trop à Michel Langevin mais est un bon passeur, ce qui fait que ça s’annule. On peut donc parler d’une acquisition moyenne pour Canadien.

Évidemment, vous allez nous dire “Sportnographe, il me semble que d’habitude tu nous sors des constats débiles et des conclusions extrêmes, que t’arrive-t-il?” D’abord, on ne vous a pas permis de nous tutoyer. Ensuite, sachez que dans le monde de Canadien, la position mitoyenne, posée, logique, passe maintenant pour extrême. Encore une fois, nous nous démarquons.

5 commentaires

Laisser un commentaire

  • “Ensuite, sachez que dans le monde de Canadien, la position mitoyenne, posée, logique, passe maintenant pour extrême. Encore une fois, nous nous démarquons.”

    Est-ce que Canadien serait l’extrême centre politico-sportifs.

    Comme Canadien est une religion au Québec, c’est bien connu. Serait-il les intégristes de la modération ? Sauf quand il s’agit du prix des billets et de la Poors Light bien sûr faut pas charrier qu’en même.

Infolettre

Flux Le club des mal cités

  • Jérôme Blanchet-Gravel, à propos des régimes carcéraux chinois et canadiens
    Toute notre brochette de chroniqueurs ultra-sanitaristes, comment ils vont se démerder avec le cas chinois? Ils vont dire: ah c’est pas pareil! La Chine c’est pire, on peut pas comparer. Mais y’a quand même des fois des parallèles, désolé, mais là on parle de gens qui se lèvent contre la politique du confinement. […] Donc […]
  • Maxime Bernier, à propos de la répression en Chine et au Canada
    On a vu Trudeau défendre les manifestants en Chine contre les mesures COVID, qui veulent regagner leur plus de liberté. Donc deux poids, deux mesures encore une fois, on fait la promotion de la démocratie et des droits individuels à l’extérieur du pays, mais ici au Canada, on fait le contraire, M. Trudeau bafoue ces […]
  • Maxime Bernier, qui voit dans le jeu de Justin Trudeau
    Moi je pense que ce que fait Trudeau, c’est effectivement désarmer à moyens termes les Canadiens et qu’il y aurait juste la police qui aurait le droit d’être armée en bout de ligne. Et si on va jusque là, ben c’est ce qui se passe dans les pays totalitaires.
  • Olivier Lemieux, qui y est presque
    Alors vous voyez la une en kiosque demain. Alors il parait aux côtés des maires de Granby, de Sherbrooke, aussi de Laval, alors entre autres, Catherine fout rien. Fournier pardon.
  • François Legault, qui a une définition flexible du consensus
    J’étais content de voir le débat évoluer sur le tunnel Québec-Lévis. Il me semble, je sens un certain consensus, au moins pour les deux voies sur quatre pour le transport en commun. Je sens un consensus, on avance, on avance.

Catégories