Le Sportnographe

José Théodore se fait un gros bobo

Montréal – Nous vous avions parlé des étonnants succès de José Théodore qui, depuis quelques jours, est impeccable et sans défaites. Eh bien, José va finalement pouvoir continuer sa belle séquence pendant six à huit autres semaines. En effet, le gardien qui coûte très cher à Canadien s’est blessé avec son style papillon dans l’escalier de son luxueux domicile. Certains prendront le petit José en pitié, d’autres trouveront cet incident malheureux. Mais le Sportnographe, lui, affirme que, si, au lieu de se préoccuper de son cheveu, il avait été le gardien numéro trois de l’équipe Canada pour les Jeux olympiques, José Théodore ne se serait pas fait bobo en perdant pied dans ses escaliers. Il est donc vrai de dire que, pour les athlètes professionnels, les Jeux olympiques représentent un risque de blessures certain.

Aujourd’hui, tous les espoirs sont permis. Cristobal Huet se retrouvera par défaut avec le prestigieux poste de gardien numéro un de Canadien, Théodore pourra se concentrer sur son image, et le tricolore gagnera des matchs. Robert Gainey évite ainsi le difficile et éternel dilemme pour la prochaine joute, c’est-à-dire choisir entre un gardien qui gagne et un autre qui aurait voulu et peut-être dû être un rockeur.

Malheureusement pour les partisans qui espèrent toujours pouvoir se pavaner cet été sur la rue Sainte-Catherine, José Théodore devrait reprendre ses vieilles habitudes devant le filet pour le dernier droit de la saison. Le Sportnographe souhaite un excellent processus de rééducation à José Théodore et espère que, par la même occasion, il réapprenne aussi à arrêter les palets.

7 commentaires

Laisser un commentaire

Archives

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.