Le Sportnographe
9420160 600px
Accueil » Jacques Martin » Jacques Martin, l’homme de la situation

Jacques Martin, l’homme de la situation

Photo : THE CANADIAN PRESS/Graham Hughes

Hier soir contre les puissantes Caroline, Jacques Martin nous a encore une fois démontré à quel point il était un athlète hors pair. Rarement aura-t-on vu un homme maîtriser à ce point l’art de changer les trios.

Toutes ses décisions auront souri à Canadien. Que ce soit la remise en liberté de Yannick Weber ou la directive donnée à Gomez de dépasser la zone de non retour qui le forçait précédemment à ne rien faire.

Avec cette série de une victoire consécutive, Canadien est de retour dans le peloton de tête des équipes qui ne sont pas au huitième rang de la division.

À n’en pas douter, ceux qui réclamaient le départ du pilote de l’équipe devront retourner faire leurs devoirs. Par la bouche de ses canons, ce dernier a répondu qu’il lui restait encore de bonnes années de hockey dans les oreilles. Chapeau Jacques Martin.

7 commentaires

Laisser un commentaire

  • J’aime la constance de vos propos M. Piquette.

    Avec le réveil d’Alexandre Picard et de Canadien (les deux vont de pair), on ne peut qu’en venir à la conclusion suivante: “ça sent la coupe!”

  • Tellement d’accord avec toi Piqutte surtout que Canadien et mes Sens n’ont jamais perdu un match le 25 décembre avec Jacques Martin… Jacques Martin était le coache de l’avenir chez mes Sens…

    Joyeux Joel…

  • Franchement ! Je n’ai jamais lu de telles inepties sur les pages des internets. Mr Martin est un brave homme…. salir sa réputation de la sorte est calomnieux ( metton )…. moé pi Vlaanderen on retourne sur RDS.CA pi sa presse !!! ( je reviens dans 2 min )

  • Tellement d’accord avec toi Piqutte surtout que Canadien et mes Sens n’ont jamais perdu un match le 25 décembre avec Jacques Martin… Jacques Martin était le coache de l’avenir chez mes Sens…

    Joyeux Joel…

  • À n’en pas douter, les oreilles de Jacques Martin n’ont aucune écoute de tes commentaires. Et c’est tant mieux ainsi. On dit que le ridicule ne tue pas. Le ridicule des commentaires non plus: heureusement!!!

Achetez le recueil de citations sportives Dans mon livre à moi!

Achetez le recueil de citations politique Le club des mal cités!

RSS Le club des mal cités

  • André Arthur, pas comme ça
    Si j’étais méchant, si j’étais vraiment mal élevé, si j’étais un misogyne incorrigible, je me permettrais de vous dire, au sujet de la SQ, qu’elle est maintenant dirigée par une comptable de 200 livres. Cherchez la police! Une chance que je ne suis pas comme ça. L’article André Arthur, pas comme ça est apparu en […]
  • André Arthur, qui a probablement peur
    En 1930 les bons citoyens allemands, persuadés que les Juifs étaient dangereux, les harcelaient sans pitié. En 2020 les bons citoyens québécois, persuadés que les citoyens sans masques sont dangereux, sont prêts à les harceler. Suffit d’avoir peur et le gros bon sens disparait. L’article André Arthur, qui a probablement peur est apparu en premier […]
  • Michelle Blanc, assiégée
    Hier, une dizaine de fillettes et de femmes sont venus se baigner dans mon lac, en burkini. Un voisin qui loue son chalet en AirBnb. J’avoue en éprouver un profond malaise. Le même que celui que j’éprouverais à la vue du costume du KKK. L’islam radical est maintenant chez moi… L’article Michelle Blanc, assiégée est […]
  • Maxime Bernier, déguisé en anti-communiste
    Selon le communisme, la propriété privée est immorale et il est justifié de la détruire et voler. Les émeutes au nom de l’«antiracisme», les dépenses gigantesques des gouvernements et la création monétaire massive des banques centrales ne sont en fait que du communisme déguisé. L’article Maxime Bernier, déguisé en anti-communiste est apparu en premier sur […]
  • François Legault, en parlant de Sonia Lebel
    Au trésor… mon trésor. L’article François Legault, en parlant de Sonia Lebel est apparu en premier sur Le club des mal cités.

Catégories

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.