Le Sportnographe

Jacques Martin doit partir

Photo : THE CANADIAN PRESS/Graham Hughes
Il est de mise par les temps qui courent de paniquer au sujet de la situation de Canadien, tout en insistant pour dire qu’il ne faut pas paniquer encore. La plupart des experts s’entendent d’ailleurs pour dire qu’il n’est pas encore temps de parler de l’éventuel départ de Jacques Martin. C’est contradictoire, mais c’est comme ça.

Heureusement, nous au Sportnographe n’avons pas peur d’aller jusqu’au bout et de capoter bin raide. De toute façon, notre crédibilité est tellement élevée qu’en perdre un peu ne nous ferait pas un pli sur la patente à gosses. C’est pourquoi nous disons : Jacques Martin, dehors !

En effet, malgré que Canadien ait bien fait contre le Colorado en plus d’obtenir une victoire morale à sa fiche contre le Buffalo, nous préférons nous fier à la dernière rencontre pour estimer que Martin a perdu son vestiaire.

Cette mascarade de trois mauvaises périodes a assez duré. Geoff Molson doit mettre ses culottes et engager Patrick E. Roy qui saura fouetter les Erik Cole de ce monde avant d’emmener Canadien vers la Stanley. Voilà.

8 commentaires

Laisser un commentaire

Infolettre

Flux Le club des mal cités

  • Richard Martineau, qui a pensé à ça sur la bolle
    – Tu peux pas jouer du tambour africain, parce que c’est de l’appropriation, tu peux pas porter un kimono japonais, mais tu peux dire que t’es une femme. Ça y’a pas de problème […]. – Si t’avais à choisir d’être une femme, laquelle serais-tu? – […] Une italienne. – Une italienne? Longs cheveux noirs? – […]
  • Éric Duhaime, qui a la preuve que les immigrants s’intègrent au Québec
    C’est pas vrai qu’ils s’intègrent pas aux valeurs québécoise, c’est eux autres qui remplissent nos églises qui se sont vidées, faut jamais oublier ça!
  • Gabriel Nadeau-Dubois, qui gratte
    On est dans le sprint final, donc on gratte les dernières énergies dans le fond du tiroir à énergie.
  • Jean Boulay, presque élogieux envers François Legault
    J’ai eu un entretien avec François hier matin, on s’est expliqué, pis moi je fais parti de son équipe, je demeure toujours convaincu que c’est le meilleur chef d’État qu’on a eu dans les quatre dernières années.
  • Mathieu Bock-Côté, énervé à propos de Giorgia Meloni
    – Je serais curieux d’avoir tous ces chroniqueurs improvisés qui soudainement situent l’Italie sur une carte. Pour eux c’est une destination vacances, maintenant ils savent que c’est un pays politique. Je serais curieux de les entendre me définir ce qu’ils entendent par post-fascisme, je serais prêt à parier beaucoup qu’ils n’en savent rien. – Vous […]

Catégories