Le Sportnographe

Il ne faut pas muter Guillaume Latendresse à la défense

Le Sportnographe s’est forgé, au cours des dernières décennies, une réputation d’excellence en matière d’idées absurdes qui devinrent par la suite réalité. On n’a qu’à penser à la première place de Canadien dans l’Est l’an dernier, ou à la carrière prolifique de Gilbert Dionne dans l’industrie “agriculturelle“. Nous avions prédit presque tout ça avec exactitude.

C’est pourquoi nous aimerions dès maintenant couper court aux futures rumeurs qui enverraient Guillaume Latendresse en remplacement de Ryan O’Byrne à la défense. Tous sont d’accord pour dire qu’O’Byrne est le maillon faible de la Flanalette, et avant que quelqu’un n’évoque la possibilité que Latendresse soit le chaînon manquant (il faut s’attendre à être surpris dans le monde du sport), nous avons cru bon évaluer la chose avant tout le monde.

Nous, Sportnographe, sommes contre l’utilisation de Latendresse à la défense, et ce, pour plusieurs raisons. D’abord, parce que le petit Guillaume a pratiqué cet été le patinage de puissance, mais pas le patinage de puissance à reculons. Ensuite, parce que nous croyons sincèrement qu’il faut donner à Guidou la chance de faire ses 14 buts annuels, et que ce serait plus difficile sur le second duo de défenseurs. Enfin, parce que nous avons souvent comparé la prestance de Latendresse à celle de Réal Munger qui a appris le coup de patin à l’âge de 23 ans, et que nous savons que Munger est pourri défensivement.

L’idée d’envoyer le jeunot à la défense est complètement saugrenue et il faudra enlever le droit de se liberté d’exprimer à celui qui l’évoquera. Voilà, qui est dit.

18 commentaires

Laisser un commentaire

Archives

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.