Le Sportnographe

Halak ou Price et Huet ?

Les dernières performances de Price nous rappellent le jeu de certains coéquipiers. Comme Bégin, il est bon sans la rondelle. Comme Lapierre, il cafouille avec. Le Philadelphie en a tiré profit 3 fois sur 12 tirs, ce qui nous fait dire qu’il compte-gouttes. Qui a volé le Price si précieux de L’après-Huet ? Justement.

Il nous est apparent que le retour de Cristobal Huet en Bas-Canada en est la cause. Loin du tricolore, Huet avait cessé de lui faire de l’ombre. De retour en bleu-blanc-rouge pour nos cousins français débarqués en Amérique, l’autochtone de l’Ouest semble plus hésitant, comme Donnacona devant Cartier.

Huet sera à Québec jusqu’au 18 mai, c’est assez pour que Canadien change ses trios en foresome et que la ville devienne golf.

De son côté, Halak a continué d’avoir une fiche parfaite en carrière face au Philadelphie. Lundi, il a blanchi l’Orange pendant toute la 3e période, inspirant invisiblement ses coéquipiers pendant 18 minutes et stoppant tour à tour les deux lancers dirigés à son endroit. Il a ainsi prouvé que les jouteurs voulaient jouter pour lui. Avec un passé imberbe en série, il est juste de croire qu’il serait l’homme masqué souhaitable pour ce match sans lendemain, d’autant plus que le match numéro 5 n’aura pas lieu avant le sur-surlendemain.

En battant Canadien par 3 points à 2, le Philadelphie est devenu le club à craindre. Si Canadien veut devenir champion, il faudra des charges d’ensemble et une muraille bétonnée, ce qui n’est pas loin d’être notre propre opinion.

Posez la question, c’est y répondre un peu. Nous, au Sportnographe, aimons avoir l’heure juste, même celle avancé de l’Est.

8 commentaires

Laisser un commentaire

Archives

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.