Le Sportnographe
9583823

Guy Boucher veut tuer le hockey

Photo : THE CANADIAN PRESS/Paul Chiasson

Tout film hollywoodien qui se tient sur deux pattes a son méchant que l’on peut rapidement identifier : il a un oeil de vitre, il ne croit pas en Dieu, il est arabe, ou il a une cicatrice dans la face. Personne n’est donc surpris d’apprendre que Guy Boucher du Tampa est un pas fin qui veut détruire la nouvelle ligne nationale avec son hockey réinventé de type défensif.

Oh, il y a bien quelques experts pour dire que c’est pas vrai pantoute, qu’au contraire, les équipes dirigées par Boucher dominaient en matière de buts dans le but ou de tirs vers le (même) but. Mais qui allez-vous croire ? Des experts qui n’ont jamais gardé les buts dans la Ligne Nationale, ou bien Patrick E. Roy ? Hein, hein ?

Il est maintenant clair que Boucher a guidé de son emprise machiavélique les jeunes de Canadien, nos Bulldogs à nous, qu’il les a éteints comme de l’eau de roche sur le feu. Pourquoi sinon nos Pacioretty, Weber et autres Ben Maxwell étaient si pas bons l’an passé ? Pourquoi sont-ils si libres cette saison de s’épanouir dans la région du but spectaculaire avec les mêmes Bulldogs ?

C’est la faute à Guy Boucher. Il a détruit la LHJMQ qui est devenue une ligue où la trappe coule à flot. Il a brisé les espoirs des espoirs de Canadien. Il s’attaque maintenant à la LNH. Certains diront : “c’est juste du hockey, faut pas virer fou”. Mais si le dessein de Guy était ensuite de se lancer en politique, ou pire encore, de devenir propriétaire d’une multinationale de l’armement ? Les poils de bras nous dressent déjà sur la tête.

15 commentaires

Laisser un commentaire

Infolettre

Flux Le club des mal cités

  • Jérôme Blanchet-Gravel, à propos des régimes carcéraux chinois et canadiens
    Toute notre brochette de chroniqueurs ultra-sanitaristes, comment ils vont se démerder avec le cas chinois? Ils vont dire: ah c’est pas pareil! La Chine c’est pire, on peut pas comparer. Mais y’a quand même des fois des parallèles, désolé, mais là on parle de gens qui se lèvent contre la politique du confinement. […] Donc […]
  • Maxime Bernier, à propos de la répression en Chine et au Canada
    On a vu Trudeau défendre les manifestants en Chine contre les mesures COVID, qui veulent regagner leur plus de liberté. Donc deux poids, deux mesures encore une fois, on fait la promotion de la démocratie et des droits individuels à l’extérieur du pays, mais ici au Canada, on fait le contraire, M. Trudeau bafoue ces […]
  • Maxime Bernier, qui voit dans le jeu de Justin Trudeau
    Moi je pense que ce que fait Trudeau, c’est effectivement désarmer à moyens termes les Canadiens et qu’il y aurait juste la police qui aurait le droit d’être armée en bout de ligne. Et si on va jusque là, ben c’est ce qui se passe dans les pays totalitaires.
  • Olivier Lemieux, qui y est presque
    Alors vous voyez la une en kiosque demain. Alors il parait aux côtés des maires de Granby, de Sherbrooke, aussi de Laval, alors entre autres, Catherine fout rien. Fournier pardon.
  • François Legault, qui a une définition flexible du consensus
    J’étais content de voir le débat évoluer sur le tunnel Québec-Lévis. Il me semble, je sens un certain consensus, au moins pour les deux voies sur quatre pour le transport en commun. Je sens un consensus, on avance, on avance.

Catégories