Le Sportnographe

Georges Laraque : mourir pour des idées

Grande nouvelle dans le monde médiatico-sportif : Georges Laraque quitte son poste de potineux en chef de TVA Sports pour se consacrer à sa nouvelle passion : les phoques les légumes le patinage artistique les arbres les pitounes les blenders le football le syndicalisme.

Semble-t-il que Laraque et TVA Sports trouvaient incongru que l’ex dur-à-cuire défende des joueurs contre leur employeur, qui dans le cas de l’Armada de Blainville-Boisbriand, est justement Québécor.

Certains diront que ça fait l’affaire de tout le monde, surtout avec la venue de l’exubérant Jacques Martin dans le dos de qui Laraque a parlé pas mal beaucoup. Il faut dire que ce dernier n’avait pas été particulièrement brillant dans ses analyses. On se rappelle avec émotion le moment où il avait annoncé faussement que “Eric Nash” avait été échangé à “Tampa Blé”.

Le gros Georges fait donc passer ses idées avant son porte-feuille, du moins, jusqu’à ce qu’il ne trouve une nouvelle bébelle à nous vendre. On lui souhaite bonne chance avec les syndicalistes tout en rappelant que si ça ne fonctionne pas, il pourra toujours se tourner vers autre chose. Le banjo, mettons.

2 commentaires

Laisser un commentaire

Infolettre

Flux Le club des mal cités

  • François Legault, imaginatif
    – Écoutez, y’a personne qui a une job garantie à la CAQ. – Ben vous venez de dire, y’a pas personne qui a un futur ministre de la santé meilleur que Christian Dubé. – Ouais – Ben là, ben futur, ça veut dire qu’il va rester. – (…) – Si on a un dream team, […]
  • Jean-François Lisée, au sujet des autochtones
    Tsé cette idée, quand les autochtones parlent, c’est 100% vrai. Écoutez c’est 100% pour personne. C’est du racisme à l’envers de penser que les autochtones ont toujours raison.
  • Julie Dufour, mairesse de Saguenay, à propos du PIB
    La prochaine région où il faut investir, parce qu’on a tout pour augmenter le produit international brut du Québec et c’est une richesse collective.
  • Yves Désautels, surpris
    – Eille ça s’est bien passé avec Pénélope hier, pour souligner vos 45 ans de carrière à Radio-Canada?– J’ai été agréablement surpris, elle est très gentille Pénélope!– Ben là, voyons, vous avez été surpris de la gentillesse de Pénélope?– Non non, j’ai été surpris que ça s’est bien passé, elle est facile d’approche et vous […]
  • Pierre Paul-Hus, qui semble parler de lui-même
    Monsieur le Président, qu’est-ce que le wokisme? Au tout début, le terme woke était utilisé pour identifier une personne qui était consciente et offensée des injustices et des discriminations subies par les groupes minoritaires. Mais aujourd’hui c’est un mouvement qui s’approprie un concept à la base positif mais qui l’instrumentaliste à des fins politiques.

Catégories