Le Sportnographe

Galchenyuk et Gallagher restent à Montréal : la jeunesse sacrifiée

alex-galchenyuk

Les experts en convention collective nous l’ont rappelé à plusieurs reprises : si Galchenyuk joue plus de cinq matchs avec Canadien, cette courte saison comptera pour une année à son contrat. Il sera donc plus rapidement éligible à l’autonomie.

Mais ce n’est pas pour ça que nous estimons que Canadien sacrifie la jeunesse du duo Galchenyuk et Gallagher (que nous appellerons affectueusement “les galeux”). Non, c’est que voyez-vous, il faut que jeunesse se fasse.

Dès lors qu’ils sont officiellement avec le grand club, les galeux seront traités comme des grands, justement. Ils devront jouer et vivre avec des vieux chnoques dans la vingtaine et se plier aux dictats d’une équipe de communication contrôlante qui leur imposera sans doute un chaperon.

Sommes-nous en train d’empêcher à ces jeunes de vivre leur jeunesse? Perdront-ils la capacité de s’émerveiller devant une danseuse nue? Passeront-ils par-dessus toutes ces nuits à fumer du pot en jouant à NHL2013 dans un sous-sol de Sarnia? Seront-ils contraints de regarder des émissions d’adulte comme les nouvelles à TVA? Franchement, on leur aurait souhaité un meilleur sort.

Seul point positif de tout ça, c’est qu’avec les galeux, Canadien gagnera peut-être la Coupe Stanley…

4 commentaires

Laisser un commentaire

Infolettre

Flux Le club des mal cités

  • François-Philippe Champagne, à propos de la chefferie du PLQ
    – Certains vous voient prendre la tête du Parti Libéral du Québec, est-ce que ça vous intéresse? – Ben je vous dirais, écoutez, je le dis toujours, je pense que je fais un bon travail à Ottawa. Même ma mère est contente de ce que je fais, imaginez. Alors je vous dirais que ça prouve […]
  • Vincent Guzzo, à la défense de Pierre Fitzgibbon
    Quand moi comme homme d’affaire, je veux faire un projet, que je pense qu’il va faire rayonner le Québec. Pourquoi moi je peux pas appeler mon chum? […] Peut-être que moi j’apprends qu’il y a un besoin économique de quelque chose au Québec, ben j’amène ça. Vice-versa. Moi j’ai besoin d’une égévolation. Pourquoi moi je […]
  • Guillaume Dulude, à propos des féminicides
    Féminicide, ça s’apparente beaucoup à génocide. OK, un génocide, juste pour le rappeler, pour tout le monde, ce que c’est : c’est un groupe qui s’organise pour anéantir et exterminer un autre groupe. C’est une planification d’extermination. Alors on utilise “féminicide”, comme si les hommes se regroupent entre eux et font une planification similaire, c’est-à-dire […]
  • Pierre Fitzgibbon, à propos de la chasse aux faisans
    Ben, je trouve ça un peu ridicule. Je n’arrêterai pas de voir mes connaissances, je n’arrêterai pas de faire mes activités à cause du Journal de Montréal.
  • Pierre Poilievre, qui a une preuve que les armes sont destinées à la chasse
    Si on regarde la liste des armes en question. Y’a certaines qui ont le mot canard ou oiseau dans le nom, donc c’est vraiment des armes qui sont utilisées pour chasser les canards.

Catégories