Le Sportnographe
Galchenyuk et Gallagher restent à Montréal : la jeunesse sacrifiée
Accueil » Alex Galchenyuk » Galchenyuk et Gallagher restent à Montréal : la jeunesse sacrifiée

Galchenyuk et Gallagher restent à Montréal : la jeunesse sacrifiée

alex-galchenyuk

Les experts en convention collective nous l’ont rappelé à plusieurs reprises : si Galchenyuk joue plus de cinq matchs avec Canadien, cette courte saison comptera pour une année à son contrat. Il sera donc plus rapidement éligible à l’autonomie.

Mais ce n’est pas pour ça que nous estimons que Canadien sacrifie la jeunesse du duo Galchenyuk et Gallagher (que nous appellerons affectueusement “les galeux”). Non, c’est que voyez-vous, il faut que jeunesse se fasse.

Dès lors qu’ils sont officiellement avec le grand club, les galeux seront traités comme des grands, justement. Ils devront jouer et vivre avec des vieux chnoques dans la vingtaine et se plier aux dictats d’une équipe de communication contrôlante qui leur imposera sans doute un chaperon.

Sommes-nous en train d’empêcher à ces jeunes de vivre leur jeunesse? Perdront-ils la capacité de s’émerveiller devant une danseuse nue? Passeront-ils par-dessus toutes ces nuits à fumer du pot en jouant à NHL2013 dans un sous-sol de Sarnia? Seront-ils contraints de regarder des émissions d’adulte comme les nouvelles à TVA? Franchement, on leur aurait souhaité un meilleur sort.

Seul point positif de tout ça, c’est qu’avec les galeux, Canadien gagnera peut-être la Coupe Stanley…

4 commentaires

Laisser un commentaire

Achetez le recueil de citations sportives Dans mon livre à moi!

Achetez le recueil de citations politique Le club des mal cités!

RSS Le club des mal cités

  • Mario Dumont, à propos des reculs d’Horacio Arruda
    – Le Docteur Arruda là, tsé mettons, mettons moi la danse la ligne là, pas capable. Du tout là. Je pogne pas ça la danse en ligne. – Là tu vas tourner du mauvais bord, tu vas foncer dans quelqu’un. – Mettons que tu me l’expliques bien là, je vais peut-être être capable de faire […]
  • Stéphane Bédard, animal
    Monsieur Arruda, c’est vrai qu’au début, y’a fait le buzz. Mais le buzz, le problème, c’est que faut que tu sois pris au sérieux. Je pense qu’un moment donné, le sérieux à disparu. C’est devenu plutôt un animal d’animation et ça c’est pas bon quand t’es responsable de la santé publique. L’article Stéphane Bédard, animal […]
  • Gilles Proulx, qui n’a pas peur des dictatures
    On craint de sortir la matraque. Mais moi je comprends pas. Si tu te permets d’émettre des politiques de matraque et finalement tu défends ce qui est indéfendable par la suite, tu défends son contraire. Mais l’urgence est là, bâtard de bâtard! […] On a tellement peur du mot dictature, coercition, intervention, radicalisme, c’est tout […]
  • Doc Mailloux, qui cite Josée Legault
    Je cite. Écoutez bien ça. Une chose est sûre: la deuxième vague commandera un leadership politique de fef. Un leadership politique de fer. […] S’il-vous-plait! Leadership de fer, extrêmement autoritaire, c’est de la dictature! L’article Doc Mailloux, qui cite Josée Legault est apparu en premier sur Le club des mal cités.
  • Paul St-Pierre Plamondon, à propos de l’environnement
    Première chose, nous devons absolument faire notre indépendance et je ne comprends pas qu’en 2020, il y ait des environnementalistes qui se présentent à l’échelle fédérale, que ce soit pour le NPD ou le Parti libéral du Canada, c’est impossible d’être environnementaliste et d’être fédéraliste aujourd’hui, c’est à mon avis de la malhonnêteté intellectuelle tout […]

Catégories

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.