Le Sportnographe
sportnographe
Accueil » Chapeau Richard ! » Gainey : un feu de paille

Gainey : un feu de paille

Après seulement cinq minutes hier, c’etait déjà 3-0 pour les Vancouver. Ça commence mal une game de Canadien. Certains espéraient encore que ces petits gars allaient donner un deuxième effort, allaient lever leur jeu d’un cran. Mais non, après 14 minutes c’était 6-0. Contrairement aux tournois intercité, on n’arrête pas la partie avec un tel score dans la ligue nationale. On avait tout de même retiré Théo après 5 buts. Il reste donc 46 minutes à jouer. « Lots of hockey left here, lots of hockey left », comme dirait un ex-coach de canadien.

Bref, rien à dire sur ce match à part que Canadien s’est fait planté solide. 2 défaites, c’est un bien mauvais début de voyage pour Canadien. Ça va pas bien pentoute.

Que deviendra Canadien ? Canadien saura-t-il aller en chercher au moins une dans les 4 dernières games de ce voyage critique ? Gainey saura-t-il redonner espoir à cette bande de lâches ? En tout cas, ici même à Montréal, l’odeur des terrains de golf a définitivement remplacé celle de la coupe. Et certains qualifient déjà Gainey de feu de paille…

3 commentaires

Laisser un commentaire

  • J’en ai eu mal au front à force de me taper sur le front à chaque puck dumping de nos valeureux défenseurs Streit et Bouillon. Je crois qu’il faudrait réduire leur cote de crédit pour ne pas qu’on leur en octroie dans un avenir rapproché. Et, selon la banque royale, la cote de crédit traîne longtemps dans le dossier d’un joueur. Il ne pourraient pas changer de jeu des fois ?

  • Bouillon n’est pas Markov, ce n’est pas son rôle de faire des montées en zone adverse (malgré qu’il soit probablement le seul défenseur du CH à avoir osé transporté la rondelle jusqu’au fond de la zone adverse par lui-même, et ce, à quelques reprises). Streit, au contraire, se doit de le faire, parce que défensivement et physiquement il est presque complètement absent du jeu.

    Bref, selon moi, un des deux seuls joueurs ayant encore du coeur dans cette équipe est Francis Bouillon, l’autre étant Bégin.

S’abonner à l’infolettre

Recevez chaque semaine les nouvelles citations par courriel!

Achetez le recueil de citations sportives Dans mon livre à moi – Tome 2!

Achetez le recueil de citations sportives Dans mon livre à moi!

Achetez le recueil de citations politique Le club des mal cités!

RSS Le club des mal cités

  • Claire Samson, qui a évité le pire
    – Ben Marguerite Blais d’après moi son témoignage cette semaine elle ça va être dur. – Marguerite est morte là. Elle va comparaître mercredi prochain. Elle va pleurer. Elle avec ils vont la crisser en dessous de l’autobus. – Tu penses que Marguerite elle s’en va rejoindre Arruda. – Moi je suis contente d’être partie […]
  • Denise Bombardier, pas woke
    On est tellement perturbés et bouleversés par la pandémie que tout ce qui nous vient des yokes, parce que ça c’est l’esprit des yokes hein?
  • Jérôme Blanchet-Gravel, qui dit des mots
    C’est le vaccin comme baptême. […] On veut une société pure, libérée de toutes les micro-agressions du virus. On est vraiment dans un sanitarisme woke. Donc c’est comme si les gouvernements occidentaux s’étaient transformés en M. Net du monde moderne. Là, il fallait aseptiser, aseptiser, javelliser, purelliser. Et là on met sur pied une inquisition […]
  • Claudia Hébert, qui voit venir
    Pour dire à quel point on avait pas venu voir, vu voir venir le coup.
  • Dominic Maurais, à propos du scam de la pandémie
    Un jour, nous devrons répondre: « et si c’était le pire scam de l’histoire ? » Restos fermés, épiceries fermées demain, pas de sport ni gym… Le Qc animal de foire! L’Homme éléphant de la planète, une bête difforme faisant l’objet d’une morbide curiosité!

Catégories

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.