Le Sportnographe
Sans titre 1
Accueil » Kristopher Letang » Fleury et Letang, 2 grands traîtres à la nation québécoise

Fleury et Letang, 2 grands traîtres à la nation québécoise

Crédit photo : Associated Press, Keith Srakocic.

La série Canadien-Pittsburgh me fait penser à un film de soft porn. Ça prend du temps avant d’arriver au punch final, mais on sait tous comment ça va finir depuis le moment où on a pesé su play. Oui, oui, oui. Mais au-delà des considérations pornographiques et masochistes de ce duel, il y a celle que je me permettrai de qualifier de socio-historique, la traîtrise à la nation, même si je sais que je vais en perdre une couple en l’écrivant.

Parlant d’en perdre une couple justement, qui sont les responsables des défaites de Canadien depuis le début de ce film de cul, hein ? Oui madame, mistress Fleury et mistress Letang. Des agaces socio-identitaires de chez-nous qui ont décidé de revirer leur chandail de bord parce que le ticket de la souveraineté leu piquait dans le dos. C’est comme l’exode des cerveaux, avec pas de cerveaux.

Té cas, c’est pas Maxim Lapierre qui aurait fait ça, ni Maxime Talbot, lui qui joue tellement mal depuis le début de la série qu’on dirait qu’y joue de notre bord. De toute façon, c’est bien connu, “les maximes constituent la sagesse des nations”, disait Pierre-Augstin Caron Beaumarchais.

Comme le beuglait Munger hier soir après avoir fini son six pack, “moi je les pendrais par le jack-strap ces deux &%?#%-là”. Personnellement, j’aime mieux m’en remettre à Aristote et à ses syllogismes pour asseoir de telles opinions, car on le sait, de la marde, enrobée de science (mettons), ça passe toujours mieux.

Prémisse majeure : Tous les traîtres devraient être pendus.

Prémisse mineure : Fleury et Letang font partie de tous les traîtres.

Conclusion : Fleury et Letang devraient être pendus.

“Un direct dans la mâchoire d’un traître est une façon trop facile de résoudre les problèmes de l’existence”, disait Charlie Chaplin. Ben justement, moi les affaires compliquées, j’aime ça. Amenez-moi des tournevis qu’on monte l’échafaud.

On reconnecte un moment donné.

13 commentaires

Laisser un commentaire

  • Piece d’anthologie, mon cher Meilleur-Aucoin, cependant, je crois que vous négligez la prémisse principale, soit que Canadien = Nation. D’ailleurs, dans un souci de rectitude politique, vous ne mentionnez pas de quelle nation il s’agit, celle québécoise ou canadienne.

  • @Gohabsgo: Vous avez raison. Mes excuses @PMA. Je devrais lire les titres! Je met le tout sur le compte de mon lendemain de veille!

  • Flower pis the swap sont victimes du pas repêchage de québécois que Gainey a fait au courant des dernières années.
    Gainey est donc un traitre à la nation.

  • Des tournevis pour monter l’échafaud? Les tournevis, c’tu pour remplacer les clous? À moins que… C’tu un échafaud genre IKÉA? Me semble que ça fait pas ben ben nationaliste un échafaud suédois : (

  • @ Jean Patron: dans le cas de Letang, en effet, Canadien lui a plutôt préféré…. un certain Guillaume Latendresse!! Dans le cas du détenteur d’une médaille d’or olympique on ne peut plus méritée, on peut le défendre en se disant que, pauvre tit homme, y a pas trop choisi, quand t’es aussi hot, t’es le premier du lot!!

  • Faire un parallèle entre les sériminatoires à un film de cul: monsieur Meilleur, vous avez l’esprit mal tourné!

    Si on suit votre logique et que l’on compare cette année à l’an dernier (sortis en 4 par le Boston), faut croire que notre Flanelle s’est initiée au sexe tantrique!

  • Il n’y a pas que le cul dans la vie Monsieur meilleur dans le coin et je ne crois pas qu’Aristote partage son café du matin avec des traîtres dans un film trois xxx?

  • Comme l’a déjà chanté sur votre blogue M. Jean “De La Florette” Dion : “Avec Letang. Avec Letang, va. Tout s’en va”.

  • Sur l’air de la chanson “Émilie Jolie” :

    Tu t’appelles Marc-André Fleury
    Tu joues pour les Manchots maudits
    T’arrête pas les rondelles lundi
    Car tu partiras au soleillll ! …

Achetez le recueil de citations sportives Dans mon livre à moi!

Achetez le recueil de citations politique Le club des mal cités!

RSS Le club des mal cités

  • André Arthur, qui a probablement peur
    En 1930 les bons citoyens allemands, persuadés que les Juifs étaient dangereux, les harcelaient sans pitié. En 2020 les bons citoyens québécois, persuadés que les citoyens sans masques sont dangereux, sont prêts à les harceler. Suffit d’avoir peur et le gros bon sens disparait. L’article André Arthur, qui a probablement peur est apparu en premier […]
  • Michelle Blanc, assiégée
    Hier, une dizaine de fillettes et de femmes sont venus se baigner dans mon lac, en burkini. Un voisin qui loue son chalet en AirBnb. J’avoue en éprouver un profond malaise. Le même que celui que j’éprouverais à la vue du costume du KKK. L’islam radical est maintenant chez moi… L’article Michelle Blanc, assiégée est […]
  • Maxime Bernier, déguisé en anti-communiste
    Selon le communisme, la propriété privée est immorale et il est justifié de la détruire et voler. Les émeutes au nom de l’«antiracisme», les dépenses gigantesques des gouvernements et la création monétaire massive des banques centrales ne sont en fait que du communisme déguisé. L’article Maxime Bernier, déguisé en anti-communiste est apparu en premier sur […]
  • François Legault, en parlant de Sonia Lebel
    Au trésor… mon trésor. L’article François Legault, en parlant de Sonia Lebel est apparu en premier sur Le club des mal cités.
  • Claude Bernatchez, qui ouvre le feu
    Attention s’il-vous-plait, respectez ces interdictions de ciel à feu ouvert. C’est très à risque. L’article Claude Bernatchez, qui ouvre le feu est apparu en premier sur Le club des mal cités.

Catégories

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.