Le Sportnographe
Sans titre 1

Fleury et Letang, 2 grands traîtres à la nation québécoise

Crédit photo : Associated Press, Keith Srakocic.

La série Canadien-Pittsburgh me fait penser à un film de soft porn. Ça prend du temps avant d’arriver au punch final, mais on sait tous comment ça va finir depuis le moment où on a pesé su play. Oui, oui, oui. Mais au-delà des considérations pornographiques et masochistes de ce duel, il y a celle que je me permettrai de qualifier de socio-historique, la traîtrise à la nation, même si je sais que je vais en perdre une couple en l’écrivant.

Parlant d’en perdre une couple justement, qui sont les responsables des défaites de Canadien depuis le début de ce film de cul, hein ? Oui madame, mistress Fleury et mistress Letang. Des agaces socio-identitaires de chez-nous qui ont décidé de revirer leur chandail de bord parce que le ticket de la souveraineté leu piquait dans le dos. C’est comme l’exode des cerveaux, avec pas de cerveaux.

Té cas, c’est pas Maxim Lapierre qui aurait fait ça, ni Maxime Talbot, lui qui joue tellement mal depuis le début de la série qu’on dirait qu’y joue de notre bord. De toute façon, c’est bien connu, “les maximes constituent la sagesse des nations”, disait Pierre-Augstin Caron Beaumarchais.

Comme le beuglait Munger hier soir après avoir fini son six pack, “moi je les pendrais par le jack-strap ces deux &%?#%-là”. Personnellement, j’aime mieux m’en remettre à Aristote et à ses syllogismes pour asseoir de telles opinions, car on le sait, de la marde, enrobée de science (mettons), ça passe toujours mieux.

Prémisse majeure : Tous les traîtres devraient être pendus.

Prémisse mineure : Fleury et Letang font partie de tous les traîtres.

Conclusion : Fleury et Letang devraient être pendus.

“Un direct dans la mâchoire d’un traître est une façon trop facile de résoudre les problèmes de l’existence”, disait Charlie Chaplin. Ben justement, moi les affaires compliquées, j’aime ça. Amenez-moi des tournevis qu’on monte l’échafaud.

On reconnecte un moment donné.

13 commentaires

Laisser un commentaire

  • Piece d’anthologie, mon cher Meilleur-Aucoin, cependant, je crois que vous négligez la prémisse principale, soit que Canadien = Nation. D’ailleurs, dans un souci de rectitude politique, vous ne mentionnez pas de quelle nation il s’agit, celle québécoise ou canadienne.

  • @Gohabsgo: Vous avez raison. Mes excuses @PMA. Je devrais lire les titres! Je met le tout sur le compte de mon lendemain de veille!

  • Flower pis the swap sont victimes du pas repêchage de québécois que Gainey a fait au courant des dernières années.
    Gainey est donc un traitre à la nation.

  • Des tournevis pour monter l’échafaud? Les tournevis, c’tu pour remplacer les clous? À moins que… C’tu un échafaud genre IKÉA? Me semble que ça fait pas ben ben nationaliste un échafaud suédois : (

  • @ Jean Patron: dans le cas de Letang, en effet, Canadien lui a plutôt préféré…. un certain Guillaume Latendresse!! Dans le cas du détenteur d’une médaille d’or olympique on ne peut plus méritée, on peut le défendre en se disant que, pauvre tit homme, y a pas trop choisi, quand t’es aussi hot, t’es le premier du lot!!

  • Faire un parallèle entre les sériminatoires à un film de cul: monsieur Meilleur, vous avez l’esprit mal tourné!

    Si on suit votre logique et que l’on compare cette année à l’an dernier (sortis en 4 par le Boston), faut croire que notre Flanelle s’est initiée au sexe tantrique!

  • Il n’y a pas que le cul dans la vie Monsieur meilleur dans le coin et je ne crois pas qu’Aristote partage son café du matin avec des traîtres dans un film trois xxx?

  • Comme l’a déjà chanté sur votre blogue M. Jean “De La Florette” Dion : “Avec Letang. Avec Letang, va. Tout s’en va”.

  • Sur l’air de la chanson “Émilie Jolie” :

    Tu t’appelles Marc-André Fleury
    Tu joues pour les Manchots maudits
    T’arrête pas les rondelles lundi
    Car tu partiras au soleillll ! …

Infolettre

Flux Le club des mal cités

  • David Freiheit, à propos de la censure au Canada
    Tout ce qu’il fait maintenant, c’est pour justifier le censorship des voix indépendantes, des médias indépendants. Il veut créer une genre de Corée du Nord, de Chine, au Canada.
  • David Freiheit, à propos du fasciste woke Justin Trudeau
    – Quand le gouvernement travaille avec les médias, avec les grosses compagnies, c’est le fascisme au sens italien de Mussolini, pis c’est ce qu’on expérimente au Canada en ce moment. – C’est-à-dire l’entreprise privée et le public main dans la main pour mener un agenda bien précis, et dans le cas de Trudeau, c’est un […]
  • Mona Fortier, à propos du contrat jusqu’en 2100 de McKinsey
    Monsieur le président, il est important de corriger l’information qui est partagée en ce moment. Ce n’est pas un contrat, c’est plutôt un arrangement en matière d’approvisionnement.
  • Jérôme Blanchet-Gravel, à propos du nationalisme woke de Québecor
    Vous avez une espèce de nationalisme de puceau et de vieux garçons qui disent, nous on veut pas aucun immigrés, mais on fait pas d’enfants et on dirait pas qu’on veut plus d’enfants parce que ça va contre un discours féministe. Ça aussi c’est très woke quant à moi.[…]Cette espèce de volonté de créer un […]
  • François-Philippe Champagne, qui complimente Denis Coderre
    Merci de m’avoir invité. Et je veux dire, merci à Denis Coderre d’être Denis Coderre. Et souvent tsé de parler de choses controversées mais de façon qui rassemble les gens, donc moi je lève mon chapeau à celui qui est Denis Coderre.

Catégories