Le Sportnographe
sportnographe
Accueil » Chapeau Richard ! » EXCLUSIF : Une photo avec pas de lapsus

EXCLUSIF : Une photo avec pas de lapsus

On dit souvent qu’une photo vaut mille mots. Personnellement, j’ai jamais fait le calcul, mais chose certaine, en radio, c’est pas ben ben pratique une photo. N’empêche, parti-je suis avec mon micro pour faire une petite entrevue avec Coco, c’est avec son portrait pis le nôtre que je suis plutôt revenu avec. Bon. Non, mon micro ne prend pas de photo, mais j’ai de bonnes connaissances qui travaillent chez Christiane Charette.

Résultat, ben me suis dit qu’il fallait faire de quoi avec ça, faque j’ai téléphoné à mon chum Patrice, qui est synergologue et qui pratique la synergologie, une discipline structurée autour de l’arnaque suivante : scientifiser l’interprétation du fonctionnement de l’esprit humain à partir de la structure du langage corporel. Bon, c’est sur que dessus une photo, le mouvement est pas trop perceptible, à moins d’être très visuel, mais on va faire avec.

Voici l’analyse de Patrice.

Premier constat : Les mains liées de Jacques Demers et situées derrière son dos traduisent clairement l’existence d’un contrat d’exclusivité radio lui empêchant de parler dedans tout micro qui ne possède pas une bague CKAC Sports.

Deuxième constat : Son sourire sympathique de même que son regard attendrissant révèlent la nature du dit contrat d’exclusivité. Assurément, il est payant.

Troisième constat : Le thumb up de Réal Munger est l’exemple parfait d’une naïveté propre au profane professionnel. Oui, car n’oubliez pas que nous devions revenir avec une entrevue substantielle alors que cette photo est le seul résultat de trente minutes d’efforts et de stress intestinal. Alors ça sert à rien d’être content.

Quatrième constat : Piquette ressemble à un hologramme dessus la photo, comme s’il avait été ajouté dans Photoshop. C’est fectivement le cas, donc, ça ne veut pas dire grand chose sauf, évidemment, qu’il était trop stressé pour rencontrer Jacques.

Cinquième constat : L’enseigne du studio 12 derrière nous traduit le fait que le Sportnographe souhaite avoir un jour son show multiplate-forme comme Rebecca Makonnen, soit une émission qui est diffusée à la télé, à la radio ainsi que dessus les internets.

Conclusion : La synergologie est à la connaissance ce que le lapsus est au français. C’est gênant quand on en fait, mais c’est ben le fun à rire de.

On reconnecte un moment donné.

7 commentaires

Laisser un commentaire

S’abonner à l’infolettre

Recevez chaque semaine les nouvelles citations par courriel!

Achetez le recueil de citations sportives Dans mon livre à moi – Tome 2!

Achetez le recueil de citations sportives Dans mon livre à moi!

Achetez le recueil de citations politique Le club des mal cités!

RSS Le club des mal cités

  • Anne-France Goldwater, à propos de la Loi 96
    I think that our tax dollars should go more towards education than to creating a new form of — please don’t get mad at me, I’m a Jew and it’s a language that comes to mind right away — we don’t need a new Gestapo where we’re starting to fink on each other.
  • Le bêtisier « une semaine woke and roll » du 18 septembre 2021
    [youtube https://www.youtube.com/watch?v=F-j-qNjy84g?version=3&rel=1&showsearch=0&showinfo=1&iv_load_policy=1&fs=1&hl=fr-FR&autohide=2&wmode=transparent&w=770&h=434]
  • Alexandra Lavoie, à propos de Maxime Bernier et de Rebel News
    Y’a été diabolisé dans les médias mainstream. Mais quand les gens voient ça de l’extérieur, ils disent: mais pourquoi? Y’a sûrement une raison. La raison c’est qu’il dérange, pis quand ça dérange, ben c’est parce qu’il y a quelque chose qui est caché en arrière. Comme Rebel dérange. C’est parce qu’on amène peut-être une certaine […]
  • François Legault, comptable créatif
    Y’a un mois, exactement un mois, on avait 55 hospitalisations. Aujourd’hui, on en a 171. Donc cinq fois plus.
  • Gilles Proulx, qui tend la main
    Il parle de réconciliation, pourquoi est-ce qu’il parle pas des têtes carrées du Canada anglais et des animateurs des réseaux qui ont étudié les questions pour créer une provocation auprès du Québec et nous traiter de racistes. On parle de réconciliation, commençons donc par se réconcilier avec les blokes.

Catégories

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.