Le Sportnographe
EXCLUSIF : Une photo avec pas de lapsus
Accueil » Chapeau Richard ! » EXCLUSIF : Une photo avec pas de lapsus

EXCLUSIF : Une photo avec pas de lapsus

On dit souvent qu’une photo vaut mille mots. Personnellement, j’ai jamais fait le calcul, mais chose certaine, en radio, c’est pas ben ben pratique une photo. N’empêche, parti-je suis avec mon micro pour faire une petite entrevue avec Coco, c’est avec son portrait pis le nôtre que je suis plutôt revenu avec. Bon. Non, mon micro ne prend pas de photo, mais j’ai de bonnes connaissances qui travaillent chez Christiane Charette.

Résultat, ben me suis dit qu’il fallait faire de quoi avec ça, faque j’ai téléphoné à mon chum Patrice, qui est synergologue et qui pratique la synergologie, une discipline structurée autour de l’arnaque suivante : scientifiser l’interprétation du fonctionnement de l’esprit humain à partir de la structure du langage corporel. Bon, c’est sur que dessus une photo, le mouvement est pas trop perceptible, à moins d’être très visuel, mais on va faire avec.

Voici l’analyse de Patrice.

Premier constat : Les mains liées de Jacques Demers et situées derrière son dos traduisent clairement l’existence d’un contrat d’exclusivité radio lui empêchant de parler dedans tout micro qui ne possède pas une bague CKAC Sports.

Deuxième constat : Son sourire sympathique de même que son regard attendrissant révèlent la nature du dit contrat d’exclusivité. Assurément, il est payant.

Troisième constat : Le thumb up de Réal Munger est l’exemple parfait d’une naïveté propre au profane professionnel. Oui, car n’oubliez pas que nous devions revenir avec une entrevue substantielle alors que cette photo est le seul résultat de trente minutes d’efforts et de stress intestinal. Alors ça sert à rien d’être content.

Quatrième constat : Piquette ressemble à un hologramme dessus la photo, comme s’il avait été ajouté dans Photoshop. C’est fectivement le cas, donc, ça ne veut pas dire grand chose sauf, évidemment, qu’il était trop stressé pour rencontrer Jacques.

Cinquième constat : L’enseigne du studio 12 derrière nous traduit le fait que le Sportnographe souhaite avoir un jour son show multiplate-forme comme Rebecca Makonnen, soit une émission qui est diffusée à la télé, à la radio ainsi que dessus les internets.

Conclusion : La synergologie est à la connaissance ce que le lapsus est au français. C’est gênant quand on en fait, mais c’est ben le fun à rire de.

On reconnecte un moment donné.

7 commentaires

Laisser un commentaire

S’abonner à l’infolettre

Recevez chaque semaine les nouvelles citations par courriel!

Achetez le recueil de citations sportives Dans mon livre à moi – Tome 2!

Achetez le recueil de citations sportives Dans mon livre à moi!

Achetez le recueil de citations politique Le club des mal cités!

RSS Le club des mal cités

  • Maxime Bernier, inquiet
    Les idéologies autoritaires sont de plus en plus influentes partout dans le monde, y compris ici au Canada. Sont-ils morts en 1944 seulement pour repousser de quelques décennies le triomphe de la tyrannie qu’ils combattaient? #jourj
  • Le bêtisier “La belle et la bête” du 8 mai 2021
  • Michel C. Auger, qui oublie le nom de son émission
    Bonjour, ici Michel C. Auger, c’est jeudi 22 avril, c’est Midi Impôt. Ben oui, j’ai fait le lapsus, Midi Impôt. Ça vous dit tu ce que j’attends de mon comptable bientôt?
  • Luc Ferrandez, interrompu par son fils
    – Voir les gens vivre dans les parcs, c’est normal et essentiel à la vie en communauté. – C’est tu un piano que j’entends en arrière? – Attends une minute. Henri, j’suis à la radio! Caliboire, j’y ai dit mille fois. – Eille, c’est tellement pas grave! – Attends une minute. Arrête immédiatement. – Non, […]
  • Yves Boisvert, qui ne serait pas un bon magicien
    Ça m’étonnerait qu’il ait pas un lapin dans sa manche ou un as quelque part dans son chapeau.

Catégories

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.