Le Sportnographe
sportnographe
Accueil » Chapeau Richard ! » Est-il quand même nécessaire de jouer la saison ?

Est-il quand même nécessaire de jouer la saison ?

Comme à chaque année, le Sportnographe attend avec patience la simulation d’EA Sports qui permet de connaître les résultats de la saison de hockey qui commence avec une précision digne d’une marge d’erreur de première qualité. Un peu comme du bon jambon Maple Leafs.

C’est une fois analysée que le Sport No Graphe peut faire, en toute quiétude, ses prédictions pour la prochaine année. Ce n’est pas pour rien que Piquette.com a été le seul à prédire une première position pour le Habitant l’an dernier.

En cette année exceptionnelle de centième pis toute, la simulation est claire : Canadien va se rendre en finale, et la perdre en 6 matchs contre le Detroit.

Maintenant que l’on sait tout ça, est-il nécessaire de jouer les 82 matchs de cette interminable saison, chachant comme dirait chose, que de toute façon, le BBR (Bleu-Blanc-Rouge pour les intimes) va se rendre au boutte et la perdre rendu là ?

Bonne question mon cher Weston, et nous sommes là pour y répond. Et ici, au, on pense qu’il est primordial de garder les espoirs dans notre poche de hockey.

C’est pourquoi, ici, au Sportnographe.com, on a une stratégie sans failles pour une saison sans failles que l’on va vous révéler à la condition que vous n’en parliez à personne d’autres que ceux que vous aimez à moins que ces derniers ne soient : un directeur général d’une autre équipe de la Nationale, un coach d’une autre équipe de la Nationale, un assistant coach d’une autre équipe de la Nationale, un partisan d’une autre équipe de la Nationale, ou Julie Couillard mais pour elle les chances sont minces qu’elle se retrouve dans les personnes que vous aimez.

Donc voilà : tout comme dans le film Retour vers le Futur alors que Marty possédait tous les numéros de la loto avant qu’ils ne soient tirés, le Canadien a un avantage de taille. Il possède déjà les informations sur les futurs matchs.

Prenant tout cela en compte, on suggère donc à Canadien de jouer seulement les matchs à défaite, et, dans cesdites défaites, pogner des punitances utiles comme on dit, afin de stopper les buteurs adverses.

Ainsi, il sera possible de se rendre jusqu’au bout. Un conseil toutefois, peut-être il serait utile d’en perdre quand même une couple et de s’en laisser scorer deux ou trois afin que Bif ne se doute de rien et ne vienne nous voler notre livre de simulation.

Lingo.

10 commentaires

Laisser un commentaire

S’abonner à l’infolettre

Recevez chaque semaine les nouvelles citations par courriel!

Achetez le recueil de citations sportives Dans mon livre à moi – Tome 2!

Achetez le recueil de citations sportives Dans mon livre à moi!

Achetez le recueil de citations politique Le club des mal cités!

RSS Le club des mal cités

  • Anne-France Goldwater, à propos de la Loi 96
    I think that our tax dollars should go more towards education than to creating a new form of — please don’t get mad at me, I’m a Jew and it’s a language that comes to mind right away — we don’t need a new Gestapo where we’re starting to fink on each other.
  • Le bêtisier « une semaine woke and roll » du 18 septembre 2021
    [youtube https://www.youtube.com/watch?v=F-j-qNjy84g?version=3&rel=1&showsearch=0&showinfo=1&iv_load_policy=1&fs=1&hl=fr-FR&autohide=2&wmode=transparent&w=770&h=434]
  • Alexandra Lavoie, à propos de Maxime Bernier et de Rebel News
    Y’a été diabolisé dans les médias mainstream. Mais quand les gens voient ça de l’extérieur, ils disent: mais pourquoi? Y’a sûrement une raison. La raison c’est qu’il dérange, pis quand ça dérange, ben c’est parce qu’il y a quelque chose qui est caché en arrière. Comme Rebel dérange. C’est parce qu’on amène peut-être une certaine […]
  • François Legault, comptable créatif
    Y’a un mois, exactement un mois, on avait 55 hospitalisations. Aujourd’hui, on en a 171. Donc cinq fois plus.
  • Gilles Proulx, qui tend la main
    Il parle de réconciliation, pourquoi est-ce qu’il parle pas des têtes carrées du Canada anglais et des animateurs des réseaux qui ont étudié les questions pour créer une provocation auprès du Québec et nous traiter de racistes. On parle de réconciliation, commençons donc par se réconcilier avec les blokes.

Catégories

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.