Le Sportnographe
9907093

Est-ce que Canadien est un feu de paille ? Probablement.

Photo : THE CANADIAN PRESS/Graham Hughes

On se disait bien qu’avec des joueurs finis comme Scott Gomez, Jeff Halpern et Lars Eller, Canadien ne pourrait pas poursuivre sur cette incroyable lancée en remportant plein de matchs de deux points. Malgré les expertises des experts plutôt optimistes (les expertises et les experts), il est clair que Canadien n’était qu’un feu de paille.

PK Subban n’est plus l’ombre de lui-même depuis qu’il s’est chicané avec Mike Richards… ou depuis qu’il s’est engagé un garde du corps… ou depuis qu’il sort dans les bars. Bref, les théories se multiplient pour tenter d’expliquer la déconvenue de la recrue. La réalité est probablement qu’il nous a éblouis avec ses tourniquets, mais que c’est justement tout ce qu’il sait faire.

Il en va de même pour Carey Price, le Kim Jong-Il de la Coupe Molson, qui n’arrive plus à faire des blanchissages comme du monde. Il nous semble qu’avec un Spacek pour protéger le filet, il devrait être assez simple de tout arrêter.

Avec ses trois défaites consécutives, Canadien est indéniablement sur une pente descendante. Il devrait se retrouver dans le fond du classement d’ici environ deux semaines. La seule façon de s’en sortir serait de gagner ce soir, auquel cas, Canadien ne serait plus un feu de paille. C’est pourquoi en tant qu’experts sportifs d’expérience, nous avons ajouté “probablement” au titre de cet article. On s’en reparle demain, ok ?

17 commentaires

Laisser un commentaire

  • J’ai rangé mes chaises de patio après le match d’hier. Désolé mais Canadien vient d’en perdre trois de suite, une glissade interminable vers la médiocrité. Une défaite ce soir les qualifierait de Islanders du nord. Vraiment, plus que jamais cette année, ça sent la soupe.

  • Je ne comprends pas.

    En début de saison, la plupart des analystes disaient qu’il fallait être patient avec P. K. Subban car il allait à coup sûr commettre des erreurs.

    Or, la plupart de ces commentateurs n’ont de cesse de s’acharner sur son sort pareil, particulièrement le monsieur qui commente les matchs à la télé et qui a un grave problème d’allocution.

  • Voilâ , Canadien a gagné, sa débandade n’étais qu’un feu de paille …déclouons les crucifixs et ne sacrifions pas de vierge innocentes , calmez François Gagnon …. tout va bein…..

  • C’est n’importe quoi ce texte-là. Tant qu’à écrire n’importe quoi, faisons-le avec encore plus d’ironie pour bien comprendre la farce (si c’en est une). Un feu de paille? Calmez-vous les nerfs les ti-pets!

  • Comme Canadien a gagné hier valeureusement et a relevé la tête tel un fier Sicambre, je propose que, pour les semaines à venir, nous mettions le feu de paille sur la glace et que nous nous adonnions à de gargantuesques agapes dans la joie et la chaleur de nos très accueillants intérieurs.
    Sur ce, je vais me servir un verre de porto et jouer quelques parties de boggle avec des amis virtuels mais fidèles.

  • Canadien ne fût pas un feu de paille mais il en a fallu de peu, une redondance de quelques défaites successives à répétition – et de suite – et le torchon aurait brulé dans le vestiaire du flamboyant canadien. Ouf! Sauvez des eaux (glacées) juste à temps.

Infolettre

Flux Le club des mal cités

  • Richard Martineau, qui a pensé à ça sur la bolle
    – Tu peux pas jouer du tambour africain, parce que c’est de l’appropriation, tu peux pas porter un kimono japonais, mais tu peux dire que t’es une femme. Ça y’a pas de problème […]. – Si t’avais à choisir d’être une femme, laquelle serais-tu? – […] Une italienne. – Une italienne? Longs cheveux noirs? – […]
  • Éric Duhaime, qui a la preuve que les immigrants s’intègrent au Québec
    C’est pas vrai qu’ils s’intègrent pas aux valeurs québécoise, c’est eux autres qui remplissent nos églises qui se sont vidées, faut jamais oublier ça!
  • Gabriel Nadeau-Dubois, qui gratte
    On est dans le sprint final, donc on gratte les dernières énergies dans le fond du tiroir à énergie.
  • Jean Boulay, presque élogieux envers François Legault
    J’ai eu un entretien avec François hier matin, on s’est expliqué, pis moi je fais parti de son équipe, je demeure toujours convaincu que c’est le meilleur chef d’État qu’on a eu dans les quatre dernières années.
  • Mathieu Bock-Côté, énervé à propos de Giorgia Meloni
    – Je serais curieux d’avoir tous ces chroniqueurs improvisés qui soudainement situent l’Italie sur une carte. Pour eux c’est une destination vacances, maintenant ils savent que c’est un pays politique. Je serais curieux de les entendre me définir ce qu’ils entendent par post-fascisme, je serais prêt à parier beaucoup qu’ils n’en savent rien. – Vous […]

Catégories