Le Sportnographe
Élections Québec 2012 : l’enfer est à nos portes
Accueil » Élections Québec 2012 : l’enfer est à nos portes

Élections Québec 2012 : l’enfer est à nos portes

Selon les derniers sondages (et les premiers aussi, remarquez), le Parti Québécois serait sur le point de former le prochain gouvernement. Sur la fesse, comme on disait dans le temps que Canadien faisait les séries sur la fesse, mais quand même.

Il a déjà été démontré que l’élection de Pauline Marois – qui désire augmenter les impôts des plus riches – aurait un effet désastreux sur la capacité de Canadien à attirer des joueurs étoiles qui ne veulent pas financer avec leurs taxes nos garderies à sept dollars (de toute façon, leurs épouses n’ont pas besoin de travailler et peuvent rester à la maison pour s’occuper des enfants et nettoyer les jock straps humides de monsieur).

Or voilà que le chat sort du Charest : le retour des Nordiques serait compromis par l’arrivée potentielle du PQ au pouvoir. Ouille.

La grande noirceur qui perdure chez Canadien depuis 1993 risque de se poursuivre si les Nordiques ne ressuscitent pas. Seuls ces derniers pourraient motiver les montréalais à être moins poches. Que les douze millions d’amateurs de Canadien au Québec se le tiennent pour dit : l’enfer est à nos portes.

11 commentaires

Laisser un commentaire

  • Rappelons-nous le référendum de 1980, alors que le camp du ”Non” piloté par Claude Ryan et Pierre Elliott-Trudeau qui brandissait la menace de l’effondrement de l’économie québécoise, de la dévaluation du dollar canadien, de la montée en flèche des taux d’intérêt et du chômage et de la décote du Québec par les agences de cotation de crédit, comme Moody’s de New York, si le ”Oui” l’emportait. Comme l’on sait, les Québécois rejetèrent l’offre du PQ de négocier avec le reste du Canada son projet de souveraineté-association avec ce dernier. Cela a-t-il empêché la grave crise économique qui s’ensuivit au lendemain du référendum, liée à d’autres facteurs économiques mondiaux, dont la crise du pétrole, les politiques monétaires de l’ère reaganiste aux É.U. sur lesquelles le Canada dut s’aligner pour sauver le dollar canadien de la dégringolade ? Absolument pas, puisque s’ensuivit une montée en flèche des taux d’intérêt et du chômage à deux chiffres occasionnant des centaines de fermetures d’entreprises et autant de pertes d’emplois, de reprises de finances de propriétés par les banques, de faillites personnelles, etc. Donc la catastrophe annoncée par les François Legault et Jean Charest advenant l’élection du Parti québécois et d’un éventuel référendum sur la souveraineté du Québec est encore une fois un épouventail brandi pour faire peur aux Québécois, en général assez frileux lorsqu’il est question de leur avenir, entendre ”peureux” au moment depouvoir se donner un pays (rappelons-nous le référendum de 1995, le camp du ”Non” piloté par nul autre que l’ineffable Jean Charest). Les Québécois seront-ils dupes encore une fois, le 4 septembre, pour se donner un gouvernement souverainiste ? J’espère que non, sinon, je désespère de nous, Québécois, toutes origines confondues.

  • Je pense que le Québec devrait commencer par se soucier de son propre avenir avant de se soucier l’avenir du hockey…Il y a des enjueux bien plus grands que la possibilité de perdre quelques joueurs des Habs…

    • Je pense que le Québec devrait commencer par se soucier de son propre avenir avant de se soucier de l’avenir du hockey…Il y a des enjeux bien plus grands que la possibilité de perdre quelques joueurs des Habs…

  • L’enfer va débuté avec le PQ, le québec va sombré dans les chicanes de famille des PQ….. impensable que Marois soit à la tete !!!
    C’est le temps de déménager en ontario et laisser le quebec devenir le Haiti du canada

Achetez le recueil de citations sportives Dans mon livre à moi!

Achetez le recueil de citations politique Le club des mal cités!

RSS Le club des mal cités

  • Maxime Bernier, en majuscule
    IL EST TEMPS D’ANNULER L’IGNOBLE EXTRÊME-GAUCHE VIOLENTE ET RACISTE! #CancelCulture L’article Maxime Bernier, en majuscule est apparu en premier sur Le club des mal cités.
  • Jérôme Blanchet-Gravel, déçu du programme de subventions pour les entrepreneurs noirs
    Donc on nous parle de privilèges blancs constamment, mais on est en train de créer une forme de privilège noir dans un certain sens. C’est plate. L’article Jérôme Blanchet-Gravel, déçu du programme de subventions pour les entrepreneurs noirs est apparu en premier sur Le club des mal cités.
  • Jérôme Blanchet-Gravel, inquiet parce qu’un femme en décolleté s’est vue refuser l’accès au Musée d’Orsay
    Y’a peut-être effectivement une espèce d’islamisation des mentalités. L’article Jérôme Blanchet-Gravel, inquiet parce qu’un femme en décolleté s’est vue refuser l’accès au Musée d’Orsay est apparu en premier sur Le club des mal cités.
  • Mathieu Bock-Côté, inquiet à propos des manifestations
    Dans les fait, ont vit dans, y’a un signe d’américanisation mentale au Québec moi qui me frappe. On l’a vu au mois de juin si je peux me permettre quand on a vu des manifestations comme si on était en Alabama. L’article Mathieu Bock-Côté, inquiet à propos des manifestations est apparu en premier sur Le […]
  • Richard Martineau, logique
    Ça montre à quel point les antiracistes sont maintenant racistes. C’est-à-dire qu’ils jugent les gens selon la couleur de leur peau. L’article Richard Martineau, logique est apparu en premier sur Le club des mal cités.

Catégories

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.