Le Sportnographe
Échanger Koivu et mourir
Accueil » Chapeau Richard ! » Échanger Koivu et mourir

Échanger Koivu et mourir

Ici, au Sportnographe, on aime ça commencer un article en écrivant “ici, au Sportnographe”.

Pourquoi ? Premièrement parce que l’on a acquis une notoriété qui ressemble à celle de Rônalle King la perruche et le poisson rouge en moins. Deuxièmement parce que même si on écrit juste un texte par semaine en plein Canadien, on se fait pas traiter de gros paresseux par notre groupe de féfans. Et finalement, parce qu’ici au Sportnographe, c’est une des belles phrases de la langue française.

Il n’empêche, qu’ici au Sportnographe, on est vraiment pas d’accord avec ce qui s’est dit dernièrement sur le dos de notre bon vieux capipi, Saku Koivu.

Non madame monsieur chose, il n’est pas bon de rire et slash ou de dire des choses pas fines sur notre “C” à nous autres., comme “Rèdge” l’a fait récemment.

Pourquoi allez-vous nous demander comme si c’était notre genre de pas répondre tout de suite à une affirmation du genre.

Eh bien pour la bonne et simple raison que Sakune Koivune, c’est un des grands joueurs de la Ligne Nationale.

Et que quand on a des grands joueurs de la Ligne dans une équipe, on les échange pas pour rien. Nous savons qu’il y en a qui nous diront : “heille ti pouelle, depuis quand qu’on accepte un numéro qui fait pas de point ?”

C’est vrai, mais lorsqu’il est temps de mener et barre oblique ou motiver une équipe, il n’y a pas meilleur qu’un gars qui est considéré comme numéro un. Qu’il soit un vrai numéro un ou pas. Vous comprenez ?

Si non, dites vous une chose : ici au Sportnographe, on n’est pas là pour tout vous expliquer. Vous avez votre bout à faire aussi. Koivu l’a déjà fait, essayer donc de faire le vôtre.

P.S : Ah oui, et si y’en a qui pensaient que Canadien allait sombrer dans les bas fonds du classement, vous ne lisez pas de façon assez attentionnée le Sportnographe. Parce qu’ici, au Sportnographe. on n’a pas arrêté de vous dire que Canadien il sera juste pas bon à partir du 23.

7 commentaires

Laisser un commentaire

S’abonner à l’infolettre

Recevez chaque semaine les nouvelles citations par courriel!

Achetez le recueil de citations sportives Dans mon livre à moi – Tome 2!

Achetez le recueil de citations sportives Dans mon livre à moi!

Achetez le recueil de citations politique Le club des mal cités!

RSS Le club des mal cités

  • Maxime Bernier, inquiet
    Les idéologies autoritaires sont de plus en plus influentes partout dans le monde, y compris ici au Canada. Sont-ils morts en 1944 seulement pour repousser de quelques décennies le triomphe de la tyrannie qu’ils combattaient? #jourj
  • Gilles Proulx, à propos des gens de Québec
    Mais quand tu vois à Québec Éric Duhaime. Un gars qui a changé 25 fois d’idée et qui démontre que les Québécois de la vieille capitale sont globalement des inférieurs. Eille, le complotiste, on va se ranger derrière le complotiste à Éric Duhaime. Y’a toujours eu des hurluberlus à Québec pour vraiment attirer une foule. […]
  • Le bêtisier “La belle et la bête” du 8 mai 2021
  • Michel C. Auger, qui oublie le nom de son émission
    Bonjour, ici Michel C. Auger, c’est jeudi 22 avril, c’est Midi Impôt. Ben oui, j’ai fait le lapsus, Midi Impôt. Ça vous dit tu ce que j’attends de mon comptable bientôt?
  • Luc Ferrandez, interrompu par son fils
    – Voir les gens vivre dans les parcs, c’est normal et essentiel à la vie en communauté. – C’est tu un piano que j’entends en arrière? – Attends une minute. Henri, j’suis à la radio! Caliboire, j’y ai dit mille fois. – Eille, c’est tellement pas grave! – Attends une minute. Arrête immédiatement. – Non, […]

Catégories

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.